fbpx

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle série d’articles. Ils sont pour la plupart tapés depuis longtemps dans mon ordinateur mais plus je prenais du retard à les publier et plus la tâche me semblait impossible.
Or, je tiens absolument, par respect pour le travail des organisateurs de salons et les visiteurs qui m’ont honorée de leur confiance à partager un compte-rendu pour chacun des évènements auquel j’ai la chance d’assister.

Alors voici le premier article sur les 7 de la série : “Comptes-rendus des salons 2023”, avant que je m’autorise à publier les comptes-rendus des évènements de 2024. 😎

  1. Salon du livre de Privas – 24 et 25 juin
  2. La Fête du Chapelier – 2 et 3 septembre
  3. Mangalaxy – 16 et 17 septembre
  4. Octogônes – 29, 30 septembre et 1er octobre
  5. Génération 100 % Romance – 21 et 22 octobre
  6. Châteauneuf sur Isère – 5 novembre
  7. Salon du livre jeunesse – 18-19 novembre

Points forts et inconvénients du salon de Privas

Les points forts du salon, c’est que j’y suis « chez moi » : Il s’agit de l’un des salons du livre les plus proches, qui ne nécessite pas d’hébergement, avec un stand au coût minime. Et j’y suis entourée d’auteurs que je connais bien et que je retrouve avec plaisir. 🥰

Privas - Nathalie Bagadey sur son stand

L’inconvénient majeur du salon ? Le manque de visiteurs ! 😔

Nous avons littéralement passé 2 jours à attendre que ceux-ci poussent la porte et j’avoue qu’il y a eu des moments où le temps m’a paru long ! Je ne sais pas trop ce qui peut être amélioré par rapport à ça : la signalisation, sûrement, la communication peut-être. Mais je reconnais aux organisateurs d’avoir de leur côté mis beaucoup de choses en place, dont l’organisation d’un super prix littéraire (dont je vous reparle plus bas).

Alors, qu’est-ce qu’on fait dans un salon du livre où il ne se passe pas grand-chose ?

On papote, on mange et on écoute de super chansons !

J’ai distribué des marque-pages des Optimales, j’ai eu des idées de guests à inviter, on m’a promis de transmettre mon invitation aux Optimales à Bernard Werber… J’ai fait des photos avec les copains, grignoté au vin d’honneur et beaucoup apprécié les chansons de Duo2bulles !

Privas - De gauche à droite : Fred, Nathalie, Julie et Marianne hilares

Moment bien drôle avec Fred, Marianne et Julie, les deux premiers essayant par tous les moyens de me convaincre que la troisième a sa place aux Optimales… alors qu’elle n’a qu’un marque-page rose sur son stand, qui pourrait prétendre s’y trouver. 😉🤣

Privas - Photo de la grande tablée avec pizzas et quiches... et auteurs en train de boire !

Un sympathique vin d’honneur à l’extérieur

Privas - Duo2bulles : Line à la guitare à gauche et Pascal à droite

Le duo de Line et Pascal fonctionne à merveille

On fait des dépenses ! (et pas celles que vous croyez…)

Souvent, dans un salon du livre, j’achète, ben, des livres. 😅😁😇 Mais là, ma PAL est tellement haute que je n’achète plus que des séries commencées.

Donc, non, je n’ai pas acheté de livres à Privas.

J’ai acheté un TABLEAU. 🤩

Un tableau pour lequel j’ai eu un vrai coup de cœur.
Pour la couleur, pour le style…

Bref, je l’ai pris en photo le samedi.
Et je l’ai acheté le dimanche ! 😉

Le voici, il vous plaît ?

Privas - photo du tableau et de son peintre Jacques Ducrocq Sur un fond mauve, on voit une structure type building comme dans un reflet de flaque d'eau

Et me voici à côté du peintre, Jacques Ducrocq… aux lunettes assorties à sa toile ! 😉

Privas - à gauche, le peintre, au milieu la toile et à droite Nathalie Bagadey : affaire conclue !

On encourage les néo-auteurs !

L’association organisatrice, le Cercle de la Plume ardéchoise, avait organisé un concours d’écriture et offert aux lauréats l’impression de quelques exemplaires de leur texte (j’ai trouvé l’idée super 🤩👍), aussi ces jeunes auteurs en herbe nous ont-ils rejoints pour dédicacer leurs livres tout au long du week-end.

Privas - Les jeunes lauréats avec leur livre dans les mains

 

On dédicace !

Car, oui, j’ai tout de même un peu dédicacé. 😅

À Françoise, tout d’abord, qui fut une très belle rencontre (il n’y a pas de hasard 😉) mais qui n’a pas souhaité être photographiée. Elle a choisi Et si vous réenchantiez votre vie ? et Autoédition : à vous de jouer ! Version 2.0 pour elle et le tome 1 d’Une autre vie à Citara, pour l’offrir. 💗

Ensuite j’ai dédicacé presque le même « combo » à nouveau : un Et si vous réenchantiez votre vie ? et un Autoédition : à vous de jouer ! Version 2.0 à la très sympathique Sonia, blogueuse et chroniqueuse. Elle a d’ailleurs très rapidement chroniqué Et si vous réenchantiez votre vie ? sauf que je ne sais plus où trouver sa chronique ! 😅

Privas - Nathalie et Sonia

Avec Sonia

J’ai aussi dédicacé un Et si vous réenchantiez votre vie ? à Annick, avec qui j’ai eu une belle discussion.

Privas - Nathalie et Annick

Avec Annick

Le lendemain, j’ai fait ma première dédicace à 14h. Il s’agissait d’un exemplaire d’Autoédition : à vous de jouer ! Version 2.0 et la dédicace a été faite à Jean-Marc, de la part de Colombe, sa fille si je me souviens bien. Colombe était la maman de l’un des lauréats du prix mentionné plus tôt, Axel et j’ai longuement discuté avec elle.

Privas - Colombe et Nathalie

Avec Colombe

Enfin, j’ai terminé par deux dédicaces de Kassandra et la Grèce des légendes : l’une à Damien, un professeur d’histoire-géographie qui souhaitait retourner en Grèce avec mon histoire, mais qui était aussi très intéressé par Citara, et l’autre à Jacques, l’artiste qui m’avait vendu son tableau.

Privas - Damien et Nathalie

Avec Damien

Privas - Jacques et Nathalie

Avec Jacques

Le palmarès du salon

Au moment de faire les comptes c’est assez amusant de constater que j’ai principalement vendu des livres de non-fiction : 3 exemplaires de mon livre de développement personnel, Et si vous réenchantiez votre vie ? et 3 exemplaires de mon guide pratique, Autoédition : à vous de jouer ! Version 2.0,

Privas - Podium ex-aequo pour Et si vous réenchantiez votre vie ? et Autoédition : à vous de jouer ! Version 2.0

Au final un très petit salon pour moi, mais qui reste bénéficiaire comme je n’ai pas de frais logistiques.

Alors je postulerai sûrement à nouveau !

[Edit en janvier 2024 : je viens d’apprendre que la date du salon avait changé, passant de juin à mars et malheureusement, il aura lieu à une date où j’ai déjà un autre salon de prévu. Dommage. 😔]