fbpx

Retour en images (et en hyperboles) des Imaginales 2021 en tant qu’invitée du festival. Un moment topissime à vivre.

Me voici de retour des Imaginales 2021. J’ai passionnément vécu ces 4 journées (et même 6, en comptant les trajets aller-retour) : je vous raconte ?

 

Le statut d’invitée

Je vous avais déjà expliqué à quel point c’était un rêve pour moi d’être un jour invitée au Festival. Encore plus avec le statut d’autrice indé.

Eh bien, je vous le confirme, ce fut extrêmement topissime à vivre !! ?�

Déjà, tout a commencé par l’arrivée la veille, où une très sympathique jeune femme (dont j’ai oublié le nom, oups) m’a remis mon dossier d’invitée.

À l’intérieur, se trouvait un assortiment aux couleurs de l’affiche de cette année (sublime affiche, d’ailleurs) : 4 bracelets d’identification (un pour chaque journée), signalant que j’avais validé le contrôle sanitaire, mes tickets-repas pour toute la durée de mon séjour, des informations pratiques, le guide du festivalier, des magazines… J’étais déjà aux anges.

Puis je suis allée faire un tour sur place pour admirer le splendide chapiteau idéalement placé à côté de la basilique, soit en plein centre-ville… et réaliser que celui-ci était chauffé, wow, le rêve !

Effectivement, les chapiteaux de dédicaces principaux étaient chauffés, et ce fut peut-être le privilège le plus agréable de mon statut d’invitée : en effet, bien que le soleil ait été radieux (et Dieu merci pour ça), il faisait froid, très froid sur les nombreux stands localisés à l’extérieur. J’ai énormément plaint tous ceux qui y étaient exposés, mais peut-être pas suffisamment car notre chapiteau a finalement été en panne de chauffage deux journées entières sur les 4 (je pense que vous identifierez aisément lesquelles sur les photos des dédicaces ci-après… 😁).

Ce statut d’invitée signifiait que je déléguais la vente de mes livres à un libraire. Une libraire en l’occurrence, Nathalie Prudhomme, de « Quai des mots ». Vous le savez, j’ai de nombreux libraires parmi mes amis (Hello Fred, d’O’Merveilles, hello Mélanie de l’Étincelle ! 😊) et j’aime beaucoup nouer des partenariats avec eux.

Eh bien, je crois qu’avec Nathalie et son équipe, je me suis fait toute une flopée de nouvelles amies ! J’ai adoré ces 4 jours passés en leur compagnie : Nathalie, Yolande, Chloé et Catherine étaient bienveillantes, efficaces, attentionnées, enthousiastes… La preuve en images avec ce selfie pris le samedi soir pour fêter une bonne journée de dédicaces/ventes de livres… et le retour du chauffage sous le chapiteau !

gif avec les libraires

Merci, les filles, et, je l’espère, à très vite ! 😊

Tout cela, cela n’aurait pas été possible sans le soutien d’une personne. Une personne qui m’a fait confiance, donné une place de choix au sein du Festiva, y compris un micro pour intervenir en table ronde et évoquer les atouts de l’autoédition. Merci, Stéphanie, pour ton intérêt envers mon parcours, ton ouverture d’esprit et surtout bravo pour ce travail de dingue qu’est l’organisation des Imaginales. Pendant 4 jours, chaque année, la ville d’Épinal est carrément plongée dans un multivers incroyable et c’est avant tout grâce à toi et à ta vision de ce à quoi doit ressembler un évènement culturel. Merci pour tout ça.

Avec Stéphanie Nicolt, l’organisatrice des Imaginales.

 

Prise de parole en table ronde

L’autre temps fort de ces Imaginales, pour moi, a été de prendre la parole sur deux tables rondes dont la thématique me tenait à cœur.

Quand tu vois ton nom sur l’un des immenses panneaux affichés un peu partout, pour parler d’autoédition. 💗

La première concernait l’autoédition et s’intitulait « L’autoédition : une alternative aux éditeurs ? Le panel était vraiment intéressant car le public a pu ainsi découvrir trois parcours complètement différents : celui de Betty Piccioli, Guilhem Méric et le mien. Trois façons différentes de concevoir l’autoédition mais au final un même constat : l’édition actuelle est bien souvent insatisfaisante et donc la réponse à la question est que, oui, il s’agit bien d’une alternative valable.

La modération était assurée par Jean-François Thomas, qui a fait un travail remarquable, avec des questions toujours pertinentes, une sérénité apaisante et une maîtrise parfaite du timing.

Conférence sur la

Merci à ceux qui sont venus me soutenir par leur présence : Céline, Audrey, Aline, Capucine, Laurianne et aargh, j’en oublie plein d’autres alors que de voir vos visages dans la salle m’a fait un plaisir fou.

Merci pour les photos, Audrey et Aline !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et surtout merci à tous ceux qui ont posté des réactions enthousiastes dans leurs stories sur Instagram, cela fait très, très chaud au cœur !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et la très, très bonne nouvelle, c’est que le podcast est déjà en ligne sur le site d’ActuSF !

J’ai même pu le télécharger et je vous le propose en écoute directe ici :

La deuxième conférence était également un véritable honneur. Déjà parce que les intervenants à mes côtés étaient Floriane Soulas, le coup de cœur du Festival cette année, Jean-Luc Marcastel et Fabien Fernandez et parce que la modération en était assurée par le très professionnel Clément Pelissier (qui a, d’ailleurs, fait l’unanimité avec son travail de préparation intense et ses questionnements pointus et toujours à propos). Mais aussi parce qu’il s’agissait de la toute dernière table ronde, celle qui clôturait le festival et qu’elle était donc particulièrement émouvante.
Enfin, le sujet en était passionnant, je trouve : « Fantasy, Fantastique, SF : un détour pour parler de nos sociétés ? »

Affiche conférence Société et imaginaire

Là encore, un immense merci à tous ceux qui se sont déplacés ou ont reculé leur départ d’Épinal pour assister à cette toute dernière conférence : Robin, Samantha, Nathalie, Arnaud, Sandrine, Carole, et d’autres visages que j’ai reconnus parmi les personnes présentes, vous êtes géniaux !!! 💗

Merci aussi aux photographes et en particulier à Arnauld, de « Tempête de Pixels » (T2P Photos) pour ses magnifiques clichés !! 🤩

Voici le mp3 de cette table ronde, toujours grâce au super travail de l’équipe d’ActuSF :

Par ailleurs, je vous conseille également une VIDÉO extrêmement importante : la captation de la table ronde sur le sexisme dans l’édition. J’avais prévu d’y assister en direct, mais prise par le feu de l’action, je l’ai complètement oubliée sur le moment. Par contre, dès qu’elle a été mise en ligne, je l’ai regardée et je remercie les intervenants de ce débat d’avoir traité en profondeur de ce sujet particulièrement difficile et même douloureux : Silène Edgar, Betty Piccioli, Lionel Davoust, Jérôme Vincent et Sylvie Miller. Bravo pour vos mots, pour vos réflexions passionnantes et pour toutes ces pistes que vous avez suggérées, notamment la responsabilité des auteurs de reproduire des schémas sexistes, parfois inconsciemment.
Cela me rappelle d’ailleurs une anecdote personnelle : lors du premier jet du tome 1 d’Une autre vie à Citara, j’avais écrit une scène de séduction très « clichée » et mes bêta-lecteurs me l’avaient unanimement signalé. C’est là que j’en avais pris conscience moi-même et j’avais pu complètement inverser les rôles, écrivant au final l’une des scènes préférée des lecteurs, aujourd’hui. 🙏 Bref, il faut rester vigilant·e, car personne n’est à l’abri de reproduire ce qu’il/elle a toujours connu, même des comportements sexistes. 😉

Les dédicaces

Il me semble bien avoir battu mon record de dédicaces lors de ces Imaginales. Je dis « il me semble » car lors de la sortie du tome 2 de Citara aux Aventuriales 2018, j’avais aussi énormément dédicacé et je n’étais pas loin des chiffres des Imaginales.

En tout cas, quel bonheur de confier un petit bout de moi à tous ces lecteurs, nouveaux comme anciens. 💗

Voici donc leurs photos ci-dessous et je salue également tous ceux qui n’ont pas souhaité être immortalisés avec moi mais m’ont fait confiance pour enchanter leurs moments de lecture : Alice, Pascal (qui va offrir Et si vous réenchantiez votre vie ? à une autre Alice), la tante de Bertille, Tatiana, Annelise, ainsi que Hugo et Gabriel qui vont découvrir Petit-Pierre et la gargouille grâce à leurs mamies respectives. 🙏

Alors, à votre avis, quels livres seront sur le podium final ? Est-ce que mon œuvre préférée, Une autre vie à Citara aura eu la première place, comme je l’espérais ? 😎

Jeudi 14 octobre

Contrairement aux autres jours, je n’ai pas pris de photo de moi seule à ma table de dédicaces, mais devant mon hôtel, avec la superbe cape doublée réalisée par mes amis du Moulin Féérique et dont particulièrement apprécié la qualité tout au long de ces froides journées dans les Vosges !! 💗👍🙏

Avec Élisa qui a pris Kassandra et la Grèce des légendes pour son mari, fan de la Grèce.

Avec Arthur, qui a voulu découvrir Éclosia ou l’Écosse des légendes. De fil en aiguille, j’ai appris qu’il était lui-même auteur et je le félicite pour sa belle participation au match d’écriture ! 👏

Bravo, Arthur French ! (Vous pouvez lire sa chouette nouvelle, qui a obtenu le prix du public, sur son profil instagram : https://www.instagram.com/p/CVLypbvqCsA/)

Avec mon cher Régis (avec qui j’ai fait une autre photo, sans masque, quelques jours plus tard), que je voyais « en vrai » pour la première fois ! Lui a fait son marché, en se prenant le tome 2 d’Une autre vie à Citara et en offrant Villes de légende et Petit-Pierre et la gargouille à ses proches.

Belle rencontre avec Élise, qui vit au Royaume-Uni et qui était charmante. La personne qui a pris cette photo (et les 2 suivantes) était Carole, l’une de mes adorables fans et qui attendait patiemment son tour pendant ce temps-là !

Avec la jeune Lola qui m’a fait confiance pour rééenchanter sa vie. 😉

Avec la pétillante Kassandra qui a attrapé son exemplaire de Et si vous réenchantiez votre vie ? sur le fil, juste avant de foncer prendre le bus scolaire qui l’avait amené jusqu’ici. Kassandra, il FAUT ABSOLUMENT que tu lises Kassandra et la Grèce des légendes ! Pour une fois que je croise une Kassandra avec un K, comme mon héroïne !!!! 😉

Et la voilà, cette chère Carole avec qui j’ai longuement échangé sur la vie, sur notre belle rencontre il y a déjà 3 ans de cela. Elle a fait le plein des livres qu’elle n’avait pas encore lus et…

 

… m’a taguée sur les réseaux sociaux le soir même, car en feuilletant Et si vous réenchantiez votre vie ?, elle était tombée sur cette phrase qui entrait complètement en résonnance avec ce dont nous avions discuté toutes les deux ! 😉 Merci aussi d’être revenue le dernier jour, Carole, notamment pour être présente lors de ma dernière table ronde aux Ima ! 😍

Merci à Maxime, qui m’a connue à Yggdrasil et a pris Villes de légende pour faire plaisir à sa femme Lise, qui ne l’avait pas encore lu.

J’ai été très fière de reconnaître Florian, même s’il n’avait pas mis sa chemise médiévale. Il est venu prendre le tome 2 de Une autre vie à Citara, puisqu’il s’était procuré le 1 lors de mes dernières Imaginales.

Voilà une autre fan, Sandrine, avec qui j’échange sur les réseaux depuis mon passage à Fantasy en Beaujolais en 2018, (avec Olivia, à qui je fais coucou puisqu’elle n’a pas pu être présente aux Imaginales). Pour elle, c’est embarquement pour la Grèce avec Kassandra et la Grèce des légendes.

Et la dernière dédicace de cette intense première journée a été faite à Solène. Venue initialement se faire dédicacer un livre par ma voisine, Aurélie (dont je vous parle juste après la rubrique des dédicaces 😍), elle a discuté avec moi, été tentée par Éclosia ou l’Écosse des légendes

… et m’a laissé cet adorable message sur Instagram, assorti d’un commentaire sur Amazon. Ça, les amis, ça fait très, très plaisir ! 😍

 

Vendredi 15 octobre

Prête pour les dédicaces en cette deuxième journée aux Imaginales !

Avec Anne, à qui je dédicace Une autre vie à Citara, suite à une passionnante discussion sur la fantasy. 🤩

Avec le très enthousiaste Franck, qui hésite entre tous les livres sur mon stand avant de commencer par le commencement, avec Éclosia ou l’Écosse des légendes.

Ah, quelle belle rencontre que celle de Laetitia, qui a craqué sur la présentation de mon livre Et si vous réenchantiez votre vie ? sur le site des Imaginales et est venue se le faire dédicacer. Depuis, nous correspondons sur les réseaux !

Avec la sympathique Ysabel, qui a voulu lire l’histoire d’Éclosia ou l’Écosse des légendes.

Avec Laurianne, venue spécialement pour assister à la table ronde sur l’autoédition et qui m’a dit en se présentant : « Je suis Laurianne, de l’Académie »… Il m’a fallu quelques secondes pour réaliser qu’elle parlait de la mienne, d’Académie, et je peux vous dire que ça fait vraiment quelque chose de rencontrer l’une de ses élèves autrices « en vrai » !! 🤩 Elle a pris les deux tomes de Citara pour elle et Petit-Pierre et la gargouille pour son fils. 👍

Avec Thérèse-Anne, qui a pris Éclosia ou l’Écosse des légendes et Villes de légende pour elle, et sa fille Amélie, qui a chois les deux tomes de Citara. Toutes les deux sont devenues fans après avoir dévoré Kassandra et la Grèce des légendes. 💗

Avec Astrid Stérin, que je suis depuis longtemps sur les réseaux sociaux et qui est venue prendre son exemplaire de Villes de légende. Ça, Messieurs-Dames, c’est le sourire épanoui d’une autrice qui fait ses Imaginales pour la première fois et qui se RÉGALE !! 😍

Et la dernière dédicace du jour revient à l’adorable Noëlie, très intéressée par l’autoédition, et qui repart avec son exemplaire d’Une autre vie à Citara.

 

Samedi 16 octobre

Troisième journée de dédicaces, dans un chapiteau froid comme tout, avec ma tenue la plus légère, glurps. Mais je garde le sourire ! 😊

Et on commence avec Anaïs, qui a beaucoup aimé Kassandra et la Grèce des légendes et souhaite maintenant partir en Écosse avec moi. 😊

Avec Alexia, déjà charmée par l’histoire de mon écureuil gourmand mais brave dans Une autre vie à Citara.

Avec Christiane, charmante, qui m’a fait confiance en prenant les deux tomes d’Une autre vie à Citara directement. J’espère que son fils me lira aussi, car il est en lien avec mon nouveau rêve, maintenant que j’ai réalisé celui d’être invitée aux Imaginales : que Citara soit tourné en film d’animation ou au cinéma. 🤩

Avec Cindy, qui m’a assurément procuré mon plus beau moment pendant ces Imaginales (pourtant déjà bien riche en belles émotions). Non seulement en faisant le plein de livres à mon stand, mais surtout…

… en ayant rédigé une fiche de questions et remarques hyper, hyper pertinentes sur Une autre vie à Citara. Elle a repéré plein d’indices que j’avais dissimulés dans le texte (même si j’ai pu lui en rajouter d’autres… 😉) C’était vraiment un moment inoubliable pour moi. 😍💗🙏 D’ailleurs, en parlant d’inoubliable, j’ai été heureuse d’avoir pu la surprendre en me souvenant de son nom (ce qui ne m’arrive pas souvent !). Rappelez-vous, je vous avais parlé de Cindy et de son bel article sur Kassandra et la Grèce des légendes dans une revue littéraire dans mon bilan 2019 !

Emma, quant à elle, a directement craqué pour un livre parlant de mythologie grecque en plein 21ème siècle. 😉

Pour Julie, ça a été plutôt direction l’Écosse !

Line est abonnée à mes deux newsletters, celle sur mes actualités d’autrice et celle sur l’autoédition. Elle va offrir mon livre à son frère qui vit en Écosse.

J’ai reconnu Céline qui porte toujours de beaux costumes, mais elle m’a surprise en me disant qu’elle était également élève de mon Académie. Décidément, j’en aurais vu pas mal pendant mon séjour à Épinal !! 🤩 Elle a voulu découvrir Une autre vie à Citara.

Elyne et Lucas ont tous les deux craqué pour ma gargouille, j’espère qu’ils vont passer de bons moments en compagnie de Petit-Pierre et de ses amis ! 😊

Adrienne m’a beaucoup touchée. J’espère que Et si vous réenchantiez votre vie ? lui fera du bien !

Avec Thierry, nous avons parlé « boulot », puisqu’il est prof lui-même. Mais moi, ce que j’espère, c’est qu’il va se régaler à lire Une autre vie à Citara !

Célestine, en bon fan d’Eragon, a bien sûr voulu découvrir Une autre vie à Citara !

Et le 3ème Citara d’affilée part chez Marie, fan de fantasy ! 🤩

Avec Sophie, nous avons longuement discuté avant que je ne lui dédicace deux de mes livres. 🤩

Merci à mon adorable modérateur de table ronde, Jean-François Thomas, d’avoir choisi Petit-Pierre et la gargouille pour l’offrir à ses petits-enfants ! 😍 Il sera la dernière dédicace photographiée de la journée !

 

Dimanche 17 octobre

Et c’est déjà le dernier jour, comment est-ce possible ? 😱 J’ai mis une tenue que je porte souvent en dernière journée car il suffit de retirer la jupe et hop, le pantalon que j’ai en dessous me permet de bien plus facilement remballer mon stand ! 😉

Imène, je l’ai vue à de multiples reprises pendant le Festival. Généralement en train de faire la queue chez mes voisines pour se faire dédicacer leurs livres. Et puis, finalement, à force de me voir faire mes pitreries sur mon stand, elle a craqué pour Citara. 🤩

Léo a été trop chou, à venir discuter littérature avec les auteurs. On sentait qu’il était à la fois intimidé et motivé d’être là. Ce fut un plaisir de lui dédicacer Citara !

Quentin, lui, a choisi de voyager en Écosse avec moi. Enfin, avec Éclosia ou l’Écosse des légendes !

Et un autre Éclosia pour Arnaud, amoureux de ce pays, qu’il a déjà souvent visité !

J’ai dédicacé un Petit-Pierre et la gargouille à Samuel, déjà fan !! 😊

À Chloé, présente bénévolement sur le stand de la librairie, j’ai dédicacé Villes de légende… Merci pour ces chouettes discussions, Chloé !!

Mélanie et Duane se sont fait respectivement dédicacer Éclosia et Kassandra… mais liront les deux puisque ces deux copines se prêtent toujours leurs livres ! 😊

Péléane me suit depuis mes premières Imaginales… mais c’est la première fois qu’elle me lira, avec Petit-Pierre et la gargouille !

Cécile n’est pas attirée par le merveilleux… mais le développement personnel, elle connaît bien. J’espère que Et si vous réenchantiez votre vie ? saura faire le pont entre les deux !! 🤩

Voilà une famille bien sympathique !!! Julie a craqué pour Éclosia (la jupe a dû vous mettre la puce à l’oreille ! 😉) et son papa, Éric, pour Une autre vie à Citara.

Elora a sautillé sur place en découvrant Citara, je pense qu’il devrait lui plaire !!! 😁

Et mes toutes dernières dédicaces des Imaginales sont allées… à ma toute première fan, avec Acharat, que vous connaissez bien sur ce blog : Naturella me suit depuis mes premiers textes, non édités encore, puisque je les publiais sur le net sous le pseudo de Profette. Elle a toujours été là pour moi, au fil des ans : présente sur mes blogs, sur les réseaux, cet été lors de notre première rencontre « en vrai » et donc, pendant ces Imaginales, pour clôturer le festival en beauté avec moi.
Merci également à Arnaud, son mari, pour ses magnifiques photos. Vous pourrez le suivre sur le net à Tempête de Pixels (T2P).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le podium final

Et voilà donc le podium final des livres les plus dédicacés lors des Imaginales. Je n’ai pas eu de « mal-aimé » cette fois-ci (à Octogônes, je n’avais pas vendu un seul Kassandra et la Grèce des légendes) puisque j’ai dédicacé au moins 5 exemplaires de chacun de mes livres.

Mais ceux qui ont remporté tous les suffrages, et de loin, ce sont ceux-ci :

Eh oui, à nouveau (à 2 livres près), c’est Éclosia ou l’Écosse des légendes qui rafle la mise !!!! Quand je vous le dis que c’est mon « best-seller annuel », là, vous le voyez bien !!! Et dire que s’il avait été édité de manière traditionnelle, il ne serait même plus sur mon stand (*sifflote d’un air entendu*). Bref, c’est tout de même un palmarès qui me fait bien plaisir. Et je suis très étonnée de voir que Petit-Pierre et la gargouille, en ce moment, a le vent en poupe. Ça tombe bien, le deuxième opus arrive dans un mois tout pile !! 😉

 

Les imaginales en mode « visiteuse »

Comme je savais que je serais totalement accaparée par les dédicaces pendant le week-end, j’ai décidé de consacrer mon vendredi matin, à jouer les festivalières, moi aussi : j’ai suivi toute la déambulation proposée depuis la Maison Romaine jusqu’à mon chapiteau de dédicaces, j’ai papoté avec les copains, et je me suis fait dédicacer les ouvrages qui me tenaient le plus à cœur.

J’avais pourtant dédicacé, aux Aventuriales, juste en face de Dominique Lémuri, dont j’avais adoré le livre Sous la lumière d’Helios. Pourtant c’est seulement APRÈS les Aventuriales que j’avais réalisé qu’il y avait sur son stand une nouvelle située dans le même univers. Achetée, dédicacée et lue pendant les Imaginales, que du bon ! 🤩

Avec Dominique, qui m’a aussi accueillie à sa table le vendredi soir, un moment formidable. Merci pour nos échanges, Dominique, c’est toujours super de discuter avec toi ! 💗

Luce Basseterre est en train de me dédicacer son petit nouveau, « La CHOSE au fond du sac ». Je pense qu’il va me changer de ses livres de SF, que j’avais beaucoup appréciés !

Avec Luce, sous le «  » »chaud » » » soleil vosgien. Photo prise par Aurore, de la très belle maison d’édition Au loup ! 😊

Avec Jean-Laurent Del Socorro, on discute en salon depuis des années, mais cela sera la première fois que je le lirai ! Il faut dire qu’on a été mis en présence l’un de l’autre tellement de fois au cours de ce festival, que j’y ai vu un signe ! 😊

Même si ce n’est pas mon exemplaire de La baleine blanche des mers mortes qu’Aurélie Wellenstein est en train de dédicacer, sous le regard amusé de son dessinateur, Olivier Boiscommun, j’ai bien eu le mien, dédicacé par les deux. Merci pour ce repas partagé juste après et dont on se souviendra longtemps 😅 (ah, ce serveur adorable et efficace… et son effroyable patron).

Et voilà mon bookhaul (et mughaul 😉) de ces Imaginales, avec des dédicaces qui m’ont beaucoup touchée. À celles-ci il me faut ajouter le roman Mers mortes d’Aurélie Wellenstein car, bien sûr, ayant dévoré la BD pendant les Imaginales, après, il me fallait le roman !!! 😅

 

Bon, ça, c’était en mode « shopping »… Mais à la vérité j’ai passé de merveilleux moments, pendant ces Imaginales, juste à être avec des amis, à échanger avec eux, à parler boulot…

Belles rencontres et moments d’amitié

Ce festival en particulier, peut-être grâce à sa durée et aux soirées qui l’émaillent, permet de vraiment nouer des liens forts avec les personnes que l’on croise…

Avec Margaux, l’une des innombrables bénévoles qui arpentaient le festival et s’occupait des entrées de notre chapiteau le premier jour, et que j’ai recroisée ensuite devant le magic Mirror place de la Chipotte. 😊

Avec Laetitia (j’espère que je ne me trompe pas de nom : je n’avais pas mon carnet avec moi et j’ai un doute), l’adorable dame à l’entrée du Magic Mirror place des Vosges, au beau sourire et aux gentilles attentions pour les intervenants. 💗

Les libraires (Nathalie et Yolande) en pleine action ! Vraiment, je le redis, ce fut un PLAISIR de travailler avec vous ! 💗

Mon cher ami Régis, sans masque cette fois, mais avec un bonnet tout neuf ! Là encore, que du bonheur de le voir !! 😍

Je suis passée faire coucou à ma collègue et voisine géographique Anne-Marie Quintard sur son stand mais elle était déjà venue me voir avant sur le mien !! Bravo, Anne-Marie, pour avoir gardé la pêche (et les costumes) malgré le froid vosgien !!! 👏👍

Avec un couple d’amis que j’affectionne tout particulièrement, Céline (alias l’autrice Ielenna) et Alexandre, sans oublier leur magnifique Pippin

… qui fait une super pub à sa maîtresse ! 😉

Toute une joyeuse équipe attablée au superbe bar à chats Sisters of the Moon. Merci pour cette super soirée, qui s’est terminée en partageant le repas des propriétaires du restaurant. 💗 Et avant que vous me disiez « hey, on voit pas de chats sur la photo », si, on voit le bout de l’oreille d’un, déjà…

… et d’autres étaient là aussi !!! 😍 Un super cadre, un super repas, une ambiance cosy et chaleureuse, je vous recommande Sisters of the Moon ! 👍

Pendant ces 4 jours, j’ai aussi souvent croisé la team de bénévoles des Aventuriales, qui ont ESSAYÉ de sourire/ne pas fermer les yeux en même temps sur les photos. Epic fail (« ratage complet »), mais rires garantis. 😁

J’adore d’autant plus cette photo que c’est la dernière que j’ai prise aux Imaginales. 💙 On y voit mes acolytes de la dernière table ronde (Jean-Luc Marcastel, Clément Pelissier, Fabien Fernandez et Floriane Soulas) et moi-même en train de nous lâcher complètement après une heure de discussion sérieuse ! 🤣

Et d’ailleurs, ces Imaginales ont été l’occasion d’ajouter un nouveau visuel à mes publications instagram : désormais, en plus du bleu pour l’#autoedition et du rose pour les #sixoclockhappynews, j’ai donc du violet pour les images de mes salons et dédicaces ! 😉

Et voilà, c’est plus joli comme ça, non ? 😊

Et enfin, je voulais terminer ce panorama des adorables personnes avec qui j’ai passé de merveilleux moments par un arrêt sur image sur mes super génialissimes voisines : Céline Chevet, avec qui j’ai beaucoup ri pendant ces 4 jours. 😁

Et surtout Aurélie Wellenstein, que j’ai retrouvée avec un plaisir énorme et avec qui j’ai partagé de nombreux repas (et parfois quelques lecteurs ! 😉) tout au long du festival, des conversations toujours à bâtons rompus et emplies de chaleur humaine. Aurélie, je t’adore ! 💗

Petit selfie lors du dernier repas partagé.

Photo du premier jour, lorsque j’ai découvert avec bonheur qu’elle serait ma voisine de droite ! 😍

 

Voilà, on en arrive au bout de ce loooooooooooooooooooooong reportage sur les Imaginales, qui m’a, vous vous en doutez, demandé plusieurs jours de rédaction.

Ce qui serait coolissime, si vous avez croisé ma route lors de ces 4 jours fabuleux et que vous arrivez sur cet article, ce serait de me laisser un petit commentaire. Cela m’aiderait à ne pas trop souffrir du manque, maintenant que les Imaginales 2021 sont terminées. Je compte sur vous ! 💝👍

Et si vous voulez savoir où me trouver en dédicaces, les prochaines dates (et je viens d’en ajouter beaucoup à mon calendrier) vont être ajoutées très bientôt par mon assistante, Val !

Vous les retrouverez ici, avec, notamment, le HeroFestival de Marseille en novembre, le Salon du livre d’Aubenas en décembre, Yggdrasil (à Lyon) en février et Grésimaginaire en avril. 😊👍

Alors à très vite, via vos commentaires, puis sur le prochain salon ! 😊

%d blogueurs aiment cette page :