fbpx

20 objectifs pour 2020 – c’est peut-être un peu cliché mais ça m’amuse. Et la joie, c’est mon mot-clé pour cette année. 🙂

Me revoici avec mes objectifs pour cette nouvelle année. En 2019, comme vous l’avez vu dans mon bilan, je n’ai réussi qu’une grosse moitié de ce que j’avais prévu de faire… et surtout, de nombreuses réalisations inattendues se sont greffées sur mon programme, en changeant quelque peu la donne. Qu’importe ! Je ne considère pas cet exercice comme inutile, notamment parce qu’il me permet de poser mes intentions et de prendre conscience de mes (nouveaux) rêves…

Le mot de l’année

Inspirée par une amie autrice dont j’admire beaucoup les idées et les newsletters, Florie Vine, j’ai choisi un « mot de l’année » (elle-même parle de thème). Un mot qui résonne en moi tout particulièrement en ce début 2020, pourtant compliqué par bien des aspects mais qui, je pense, me caractérise, ainsi qu’une des applications facebookiennes vient de me le confirmer* 😉 : la JOIE.

Application Facebook : sentiment Joie

* je ne crois nullement à la véracité de ces applis, mais j’ai apprécié le clin d’œil simultané à ce que j’étais en train d’écrire…

Je fais le vœu que 2020 soit placé sous ce signe. Pour moi, le « Bonheur » avec un grand B est illusoire : on peut passer sa vie à le chercher sans voir tous les petits bonheurs qui se dissimulent dans notre quotidien. Je n’attendrai pas d’avoir les conditions optimales pour être heureuse : je compte trouver la joie dans chacune de mes journées, même les plus sombres. Et j’ai déjà commencé, avec cet article sur LinkedIn, qui a résonné chez pas mal de personnes : « Comment rester optimiste quand « tout va mal » ? »

Pour cela, j’ai fait mienne la méthode de Florence Servan-Schreiber, avec « mes 3 mercis du jour ». Chaque soir, je trouve au moins 3 choses pour lesquelles je suis reconnaissante : cela va d’un coucher de soleil à une gentillesse reçue de façon inattendue, en passant par la gratitude de ne pas être obligée de faire des choses que je n’aime pas. Et, croyez-moi, lorsque l’on prend le temps de faire cela, non seulement on en trouve souvent plus de 3, mais on dort extrêmement bien… ♥

L’emphase sur ce mot-clé m’a aussi conduite à ajouter une nouvelle catégorie d’objectifs focalisés sur mon bien-être personnel.

Ma liste d’objectifs pour 2020

Voici donc la liste de mes 20 objectifs pour 2020, classés non pas par catégorie mais par ordre d’importance. Ah, et cette fois-ci, je m’assure qu’ils soient SMART (Spécifiques, Mesurables, Ambitieux, Réalistes, Temporels).

  1. Faire 12 conférences rémunérées. À l’heure actuelle, mon agenda montre déjà de belles manifestations : plusieurs éditions du Speakshow (janvier, mars), Yggdrasil Indoor (février). Ce sont de magnifiques évènements, que je vous encourage chaleureusement à découvrir, ainsi que de très belles opportunités pour prendre la parole. Et je ne suis pas perdante car j’obtiens toujours quelque chose en échange : un beau stand, une vidéo professionnelle de ma prestation, la possibilité de dédicacer mes livres… Mais je vise une nouvelle catégorie de prescripteurs, ceux qui organisent des évènements pour leurs entreprises et c’est ce marché-là que je vais privilégier en 2020. Alors, si vous organisez ce genre d’évènements ou si vous avez envie de me voir parler dans votre entreprise, téléchargez mon kit média et contactez-moi/diffusez-le autour de vous.
  2. Publier « À vous de jouer ! 2 ». En faisant mon bilan je me suis aperçu que cela faisait un an que je l’avais dé-publié et c’est trop long. Non seulement c’est un réel manque à gagner, mais surtout il y a de nombreux auteurs qui en ont besoin, en ce moment tout particulièrement où les tensions se font de plus en plus fortes dans le milieu de l’édition classique.
  3. Publier une vidéo par mois sur ma chaîne YouTube : oui, je sais, j’avais déjà fait figurer cet objectif en 2019 mais je l’avais complètement négligé et ai atteint le chiffre de 12 un peu par hasard. Or il me paraît essentiel, dans le cadre de mon activité de conférencière, de communiquer fréquemment sur ce support. Là, j’ai sorti une série de courtes vidéos (2-3 mn chacune) sur le courage et même si 7 vidéos sont déjà enregistrées, je considère la playlist dans son ensemble comme 1 seule vidéo. Il me paraît essentiel de publier régulièrement et d’apporter du contenu utile chaque mois. Si vous avez des thématiques à me suggérer, d’ailleurs, cela m’intéresse !
  4. Publier Petit-Pierre 2. C’est, là encore, un souhait de nombreux lecteurs et j’ai le feu vert de l’éditrice et de l’illustratrice. Comme un texte jeunesse s’écrit plus vite qu’un pavé comme Citara mais que, d’un autre côté, les délais éditoriaux sont plus lents qu’en autoédition, je l’ai finalement placé avant Citara dans les objectifs, car si je veux qu’il soit sorti pour les marchés de Noël 2020, il faut que je l’aie terminé en avril… 😉
  5. Publier Citara 3. Cet objectif — qui est le chouchou de nombreux lecteurs — n’apparaît qu’en 5ème position et je ne cesse d’en reculer la date car il est très, très lent à mettre en place. Oh, j’ai les idées, ne vous inquiétez pas… Je me demande même si ce livre-ci n’est pas en passe de devenir mon préféré de la série (normal, le personnage central est Olivier… ♥) Mais je veux lui rendre justice et pour cela, il faut que je lui consacre le temps qu’il mérite. On n’écrit pas 130 000 mots en un claquement de doigts.
    En attendant, je peux tout de même vous faire un cadeau en ce début d’année et vous révéler ce que les abonnés à « Nota Bene » ont déjà eu l’occasion d’admirer : la magnifique couverture réalisée par Vael. ♥

    Couverture Citara 3
    (moi, j’en suis amoureuse… Et vous ? ♥)

  6. Faire ma comptabilité tous les 10 du mois. Même si je suis assez rigoureuse dans mes comptes (tenue quotidienne de mes dédicaces et de mes stocks, notamment grâce à l’application LoyVerse), j’ai du mal à noter systématiquement mes dépenses et lorsque je me retrouve à les pointer, particulièrement les billets de train (et je ne vous dis pas, à cause des annulations et des échanges dûs aux grèves, le nombre de transactions que j’ai effectuées sur le site de la SNCF ces trois derniers mois !) c’est un mal de tête garanti. Pour me permettre d’y arriver, je me suis donc fixé une date et espère pouvoir vous en faire un rapide compte-rendu chaque mois sur les réseaux (par exemple en vous présentant le Livre du Mois : celui qui s’est le plus vendu en papier ou en numérique).
  7. Faire 20 Salons / séances de dédicaces d’ici la fin de l’année. C’est à la fois beaucoup car j’ai des Salons qui disparaissent de mon agenda (Bye Bye le HeroFestival, tu es malheureusement devenu trop cher pour moi… 😥) et peu car je suis nettement plus disponible pour y assister cette année et puis certains sont des évènements récurrents.
  8. Publier un article mensuel sur LinkedIn. En quelques mois, LinkedIn est devenue une plateforme incontournable pour moi car c’est LÀ que se trouvent mes clients. D’ailleurs, alors que je ne l’appréciais pas particulièrement, je commence à m’y sentir bien et à apprivoiser son mode de fonctionnement. Si j’ai délaissé mon blog ces derniers mois, je n’ai pas pourtant arrêté complètement les articles puisque j’ai publié sur LinkedIn de façon plus ou moins régulière. Le dernier en date, « Comment rester optimiste quand « tout va mal » ? » a eu un petit succès, j’espère que cela continuera dans cette voie.
  9. Publier un article hebdomadaire sur ce blog. J’aimerais vraiment reprendre une activité régulière sur ce blog. ♥ Il fut la fondation de mon activité et c’est le lieu où je me sens le mieux. Ce qui m’a stoppée dans mon élan a été les comptes-rendus de Salons, extrêmement chronophages et pourtant plébiscités par les visiteurs, les lecteurs et les organisateurs. Je n’ai pas encore trouvé de solution à ce problème, hormis peut-être celui de publier « au fil de l’eau » pendant le Salon, comme ce que je poste sur Facebook, mais c’est nettement plus facile sur ce réseau-là que sur le blog. Promis, je vais creuser la chose.
  10. Mettre à jour mes comptes-rendus de Salons passés. J’ai une dizaine de Salons en retard dans mes comptes-rendus, j’ai prévu de faire un post « fourre-tout » pour les y regrouper au fur et à mesure, en commençant par les derniers. Je ferai court, avec un seul paragraphe par évènement et un album photo.
  11. Perdre 5 kgs. Si je mets cet objectif dans mes objectifs professionnels, c’est parce qu’ils sont liés. En effet, j’en parle dans ma septième vidéo YouTube sur le courage : « Prendre soin de son corps« , j’ai beaucoup mangé ces dernières années pour « compenser » le stress et trouver l’énergie d’avancer. Résultats : les kgs se sont installés et du fait que je m’expose de plus en plus souvent sur scène, je vis mal l’image que je renvoie. J’ai commencé il y a un peu plus de deux mois un jeûne intermittent : je mange pendant 8h et je jeûne les 16h suivantes et… ça me fait beaucoup de bien. J’ai perdu 3 kgs dans ce laps de temps et même si mon poids a l’air de se stabiliser, je compte continuer car j’aime cette nouvelle façon de vivre. J’ai prévu d’en faire un article un de ces jours, cela vous intéresse ?
  12. Déconnecter des écrans entre 22h et 8h. J’y arrive de plus en plus souvent, mais il y a encore des fois où je ne peux m’empêcher de rallumer l’ordinateur le soir… et de travailler jusque tard dans la nuit. Par plaisir, bien sûr, mais tout de même, force m’est de constater que ces nuits-là, je dors beaucoup plus mal. Or, l’une des raisons pour lesquelles j’ai choisi de démissionner de mon ancien travail était de récupérer un rythme de vie plus décent, j’essaie donc de maintenir cette habitude. Je viens d’installer l’application gratuite Toggl sur mon ordinateur et mon téléphone, afin de m’aider à tracker cette habitude, j’espère que je pourrai m’y tenir.
  13. Écrire 100 mots tous les jours. Je me fixe un tout petit objectif, suivant en cela les recommandations de John Clear dans « Atomic Habits ». Car mieux vaut une petite habitude que l’on tient qu’un objectif démesuré qu’on lâche en cours de route. Là encore, Toggl va m’aider à voir (et à vous prouver 😉 ) si je maintiens cet objectif. Pour l’instant j’ai encore du mal à ne pas me laisser accaparer par toutes les tâches du quotidien, notamment par la communication (mails, réseaux sociaux) que j’ai tendance à faire en premier… Alors que si je commence par l’écriture, même si ce n’est que de 100 mots (et je me connais, il est probable que j’en fasse plus une fois lancée), au final je serai plus riche au minimum de 36 500 mots à la fin de l’année… 😉
  14. Atteindre les 500 abonnés sur chacune de mes listes : j’y suis presque sur LinkedIn (477 relations à l’heure où j’écris ces lignes), et sur MailChimp je compte 360 abonnés sur ma newsletter concernant l’autoédition et 395 sur celle des abonnés à mon actualité. Pour cela, je vais continuer à communiquer régulièrement sur LinkedIn (cf objectifs 8 et 15) et Facebook (avant ou après chaque newsletter).

    nombre d'abonnés NL 2019

  15. Publier 365 posts sur LinkedIn en 2020 : je vous l’ai dit, LinkedIn est LA plateforme sur laquelle j’investis mais je me laisse de la marge pour tenir cet objectif qui correspond un post quotidien en me laissant compenser un jour où je n’aurais pas écrit par deux posts le ou les jours suivants. 😉
  16. Traduire « Et si vous réenchantiez votre vie ? » en anglais. À l’heure actuelle, j’en suis à 50 % et si j’avais espéré avoir terminé en 2019, je dois le reléguer en fin de liste au vu de tout ce qui me semble primordial avant.
  17. Traduire 4 pages du site en anglais : la page « À propos », celle concernant mes conférences et celle concernant mes publications. En effet, tout comme pour l’objectif précédent, je commence à être connue à l’international et il faut que je puisse répondre présente. C’est d’ailleurs un objectif que je suis censée réaliser en février au plus tard…
  18. Finir le PROJET-MYSTERE pour septembre 2020. C’est un projet dont je ne peux pas vous parler avant octobre 2020. Il est chronophage mais généreux et passionnant. Je dois commencer les premiers travaux liés à ce projet ce mois-ci, je croise les doigts pour que cela se passe bien…
  19. Publier un état des lieux à mi-parcours, début juillet. Cela fait de nombreuses années que je veux le faire, inspirée par ceux de ma copine autrice Lynda Guillemaud, notamment, et que je ne passe pas à l’acte. Or, c’est vraiment un exercice encourageant et qui permet parfois de se recentrer afin de parvenir à réaliser certains des éléments de sa liste…
  20. Publier une fois par semaine un extrait sur mon challenge CoCyclics. J’ai beaucoup hésité avant d’ouvrir un challenge sur CoCyclics car je sais à quel point cela peut être chronophage. On se dit qu’on va aller rendre visite aux fils de ceux qui vous suivent et puis, de fil en aiguille, on y passe beaucoup plus de temps qu’on ne l’avait prévu. D’un autre côté, il y a une émulation, une motivation, une chaleur que j’apprécie tout particulièrement dans ce forum, que j’ai un peu trop négligé ces derniers mois. Alors voilà, mon challenge est ouvert et il n’attend plus que votre visite. 😉
%d blogueurs aiment cette page :