Sélectionner une page

Avec un affreux retard, voici mon palmarès pour le PIF 2019 : les 3 livres qui m’ont le plus plu pendant ce challenge et pourquoi.

PIF 2019 - top 3

Il y a 3 mois, je vous présentais les livres que j’avais sélectionnés pour le PIF, ce challenge de lecture concernant la littérature de l’imaginaire francophone organisé par Zahardonia, à l’excellent blog Monde Fantasy (je vous recommande au passage la lecture de son dernier article sur l’originalité dans la fantasy).

Je reviens vers vous aujourd’hui avec mon top 3, même si le challenge est officiellement terminé depuis le 31 mai : je n’ai pas trouvé une minute pour vous en parler avant aujourd’hui.

 

Quelques mots d’excuse aux auteurs

Je n’ai pas pu lire tous les livres de ma PAL, malheureusement. Soit parce que ma liseuse a été réquisitionnée par mon fils (qui a réalisé tous les trésors qui se cachaient dedans 😉 ), soit parce que j’ai manqué d’heures de sommeil et donc d’heures de lecture. En effet, je lis habituellement le soir avant de m’endormir, or, ces derniers temps, je ne tenais que quelques pages avant de sentir le sommeil me terrasser, ce qui explique ma faible productivité…
Mea culpa, chers auteurs (et je connais personnellement la plupart d’entre vous, en plus), je vous promets que vous restez sur le haut de la pile !

Quant à ceux qui ne figurent pas dans le top 3, ne m’en veuillez pas, il s’agit juste d’une préférence toute personnelle pour ces 3 livres-ci et d’un réel manque de temps pour convenablement vous chroniquer tous. J’ai cependant pris beaucoup de plaisir à découvrir vos histoires et vos univers. ♥

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mon Top 3

Bilan PIF 2019En 3ème position, on trouve le premier livre que j’ai lu pour le PIF, « Noosphère », d’Audrey Pleynet.

[Moi qui ne suis pas initialement attirée par la science-fiction, cela fait deux fois que figurent dans mon top 3 des livres tirés de ce genre littéraire. J’attends d’ailleurs avec beaucoup d’excitation de pouvoir à nouveau participer à la Convention Nationale de Science-fiction qui aura lieu à L’Isle-sur-la-Sorgue en août prochain… ♥ Et je n’exclus pas la possibilité d’écrire un texte dans ce genre-là un jour, moi aussi… ]

En attendant, pour en revenir à « Noosphère », j’ai vraiment aimé l’originalité de l’histoire, ainsi que je l’explique dans mon commentaire Amazon ci-dessous. Et ce qui ne gâte rien, c’est que j’apprécie énormément son autrice, dont je suis la très belle évolution depuis quelques années. 🙂

J’ai lu ce roman très vite et j’y pense encore après l’avoir terminé, signe pour moi qu’il s’agit d’une bonne histoire.
Même si celle-ci a parfois, à mon avis, pâti de certaines longueurs ou au contraire d’ellipses frustrantes, il n’en reste pas moins que j’ai beaucoup apprécié cette plongée dans un futur pas si lointain où la connaissance pourrait être à la portée de tout le monde.
Les réflexions que cette lecture procure sont vraiment intéressantes car complexes : il n’y a pas de blanc ni de noir, tous les personnages ont leur part d’ombre et de lumière. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié ces personnages ; on les découvre souvent au travers des regards que les autres portent sur eux, ce qui rend leur portrait d’autant plus riche.
Enfin, l’intrigue non linéaire a su me captiver et j’ai attendu la fin avec une grande impatience. Une fin que je trouve très réussie.
Bref, je vous recommande cette lecture et je suivrai avec attention les nouvelles parutions de l’autrice.

 

Bilan PIF 2019À la deuxième place du classement, on trouve John Renmann et son premier tome « Les colonnes du temps – Génèse ». Voilà une chouette surprise, j’ai vraiment été ravie de découvrir l’univers de ce copain auteur et je vais m’empresser de lui prendre ses autres tomes lorsque je le reverrai.

Son livre est aussi sympathique que lui : j’ai été vraiment charmée par les pensées philosophiques qui émaillaient le récit et qui sont très proches de mes propres réflexions, sur de nombreux sujets. ♥

Mon avis sur Amazon :

Bon, parlons tout de suite des petites facilités qui ont coûté une étoile à ce roman à classer plus dans le fantastique que dans la SF : le nom des présidents était pour moi bien trop proche de la réalité et cela m’a sortie de ma lecture à plusieurs reprises. Et j’ai eu du mal à visualiser l’action de la sphère sur la Terre.
Ceci dit, mon fils de 12 ans et moi-même aimons les livres fantastiques et en consommons beaucoup. Le fait que nous n’ayons pas pu lâcher celui-ci et que nous voulions lire la suite est un très bon signe. 🙂
Nous avons aimé le rythme de l’histoire, les personnages et leurs relations entre eux, les surprises que nous n’avons pas vues venir dans l’intrigue et les pouvoirs spéciaux qui font leur apparition au milieu du livre.
J’ai aussi beaucoup aimé les interprétations de l’auteur sur plusieurs mystères célèbres : je les ai trouvées très originales.
Bref un bon moment de lecture pour ce livre acheté en Salon. Dès que je revois l’auteur, je me procure le tome 2 !

 

Bilan PIF 2019Quel plaisir de mettre en tête de ce top 3 « Jivana » de Nadia Coste ! ♥ C’est par la trilogie des Fedeylins que j’avais découvert cette autrice (devenue depuis une copine que je retrouve toujours avec un immense plaisir en Salon) il y a quelques années et ce fut donc un immense bonheur de retourner dans cet univers si particulier.

Mon avis sur Amazon :

J’ai adoré retrouver l’univers si poétique et unique des Fedeylins, grâce à l’aventure de Jivana. Adoré aussi retrouver d’anciens personnages et voir ce qu’ils sont devenus.
Si mon préféré reste Cahyl, j’ai vraiment apprécié la personnalité et le courage de Jivana.
Ce qui m’a un petit peu moins convaincue, mais c’est un goût personnel, c’est sa relation avec la déesse et le rythme de l’histoire, un peu trop lent parfois.
Il n’empêche que cela reste une très bonne lecture, que je conseille à tous ceux qui aiment rêver à d’autres univers et voir comment d’autres sociétés peuvent fonctionner.
Quant au style de Nadia Coste, il reste toujours aussi fluide et immersif, c’est un plaisir de la lire. 

 

 

 

Et voilà ! J’ai lu 6 livres, j’ai donc (péniblement) atteint le palier du « scientifique fou » (dommage, j’aimais beaucoup le nom du palier précédent, celui de « sorcier vagabond » 😉 ).

Et vous, avez-vous lu l’un de ces livres ou souhaiteriez-vous en recommander un que vous avez lu dans le cadre du PIF ? Les commentaires vous sont ouverts ! 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :