Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

3 raisons pour lesquelles Twitter est devenu ma plate-forme préférée

twitter-arrondi mes couleurs2

 

Je pense que l’on ne doit pas se priver, en tant qu’auteur, des inestimables ressources que peuvent procurer les réseaux sociaux.

Encore faut-il savoir gérer son temps pour ne pas se faire complètement happer par ces derniers et ne pas vouloir les utiliser tous, sous peine de ne plus faire que ça.

Vous pourrez retrouver, le 1er septembre* mon pdf de conseils sur l’utilisation des réseaux sociaux et un exemple type de planning de publication en vous abonnant à ma newsletter « À vous de jouer ! » conseillée aux auteurs.

* Edit : j’avais initialement annoncé une date de parution au 1er août, mais j’avais oublié que je n’enverrais pas de newsletter en août, ayant écrit ma « newsletter de l’été » au 1er juillet. Désolée de ce contretemps.

Pour ma part, après avoir débuté sur Facebook en créant une page officielle pour chacun de mes livres et en modifiant mon profil privé pour que ce soit désormais mon nom d’auteur qui apparaisse en premier, j’avoue délaisser cette plate-forme, que je trouve trop chronophage, au profit de Twitter.

En voici mes raisons.

1. Twitter est rapide

Si au départ la limite des 140 caractères me paraissait absurde, aujourd’hui je peux dire que je l’apprécie. Cela m’oblige à aller droit au but, à être concise, et c’est beaucoup plus efficace.

De même, je lis beaucoup plus de messages et en retweete beaucoup plus car ils se lisent vite et bien. C’est très agréable, cette sensation de ne pas passer trop de temps à lire et à diffuser les messages des autres.

 

2. Je peux toucher des inconnus sur Twitter quand je ne communique qu’avec les mêmes personnes sur Facebook

J’aime le fait que tout à coup une personnalité « like » un de mes tweets parce qu’il parle d’un sujet qui l’intéresse, alors même qu’il ne me connaît pas (oui, ça m’est arrivé. 😀 ). J’aime le fait que je peux m’abonner à des personnes importantes et m’adresser à eux. Enfin, l’outil principal que j’adore sur Twitter c’est la recherche par hashtag.

Je mets « Grèce » ou « Écosse » et je trouve directement des conversations liées à ce sujet. Parfois je m’abonne à ceux qui parlent de ces sujets là et je retweete leurs publications pour mes abonnés. Et parfois, si l’occasion se présente, je place mes romans. 😉 Forcément, ce n’est pas aussi intrusif que ceux qui, sur Facebook, balancent le résumé de leur livre à des personnes que le sujet n’intéresse pas. Là, j’ai directement accès à ceux pour qui j’ai écrit mes histoires…

 

3. Je peux facilement programmer mes interventions sur Twitter pour ne pas passer trop de temps dessus

Soyons clairs, c’est la découverte de Buffer qui m’a fait aimer Twitter. Buffer c’est une interface gratuite (jusqu’à 2 réseaux sociaux) qui va s’occuper de planifier vos tweets pour vous. En fait, je l’apprécie tellement que même lorsque je veux envoyer un tweet immédiat (donc sans le programmer), je passe quand même par Buffer. En effet, lorsque je mets un lien internet dans mon tweet, Buffer me propose immédiatement plusieurs images qu’il a trouvées sur cette page et cela me permet d’égayer mes messages (les messages les plus lus et retweetés ou commentés comportent des images) sans avoir à la télécharger de mon ordinateur. En outre, les liens sont automatiquement raccourcis avec bitly, ce qui est plus agréable à l’œil. Enfin, Buffer me permet de voir quels sont les Tweets qui ont eu le plus de succès… afin de les reprogrammer plus tard. Bref, lorsque je programme mes tweets, j’ouvre Buffer et je tape directement mes tweets dans cette interface. En plus, avec leur outil d’optimisation, mes tweets sont directement envoyés aux horaires les plus propices, en fonction de la fréquence que j’ai choisie (je conseille 5 fois par jour). Cela évite en outre les « rafales de tweets » que certains de ceux que je suis font parfois et qui sont un peu inutiles car elles ne peuvent toucher que ceux qui sont présents sur Twitter à ce moment-là.

 

Vous savez tout sur les raisons qui m’ont fait adopter Twitter comme ma plate-forme de cœur.

Et vous, avez-vous un réseau social préféré ? Lequel ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

20 Responses
  • Zahardonia
    27 juillet, 2016

    Bizarrement, je n’aime pas vraiment Twitter, j’ai l’impression que les échanges sont limités (on poste, on like et on se barre) là où Facebook permet des échanges plus personnels et plus posés. Ensuite, je trouve que Twitter est une espèce de gros fouillis plein de trucs que je n’ai pas le temps de lire. Et dès que je poste un tweet, j’ai tellement l’impression de jeter une bouteille à la mer que je suis étonnée dès que j’ai une réponse ou un like… O.o

    Mais c’est vrai que le système de hashtag est bien pensé et je trouve qu’il ne devrait pas se cantonner qu’à Twitter ou Instagram.

    En tout cas, merci pour ton avis qui me donne à réfléchir ! 😉

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Moi je n’aimais pas du tout Twitter mais maintenant je l’adore pour cette brièveté et pour m’aiguiller vers des articles de blog, en fait. Sinon, ces derniers, je ne les aurais pas lus. 🙂

  • - Jo -
    27 juillet, 2016

    Un article de découverte intéressant. et pour Buffer aussi.

    Je n’ai encore jamais utilisé twitter mais je pense m’y mettre quand le besoin s’en fera sentir. Pour moi il sera un genre de flux rss amélioré. d’ailleurs pour cette utilisation j’ai trouvé un plugin wordpress qui a l’air utile.
    https://wordpress.org/plugins/wp-to-twitter/
    ça permet de poster un tweet automatiquement quand on post un article sur son blog.

    A terme (et si j’ai le courage) je me ferrai ma propre application pour gérer mes messages, mais ça ça ne sera pas avant très, très longtemps.

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Oui, c’est aussi son intérêt. Je vais voir ça mais j’ai un peu peur de trop m’ajouter de plug-ins… Je voudrais plutôt creuser ça avec SumoMe mais pas encore eu le temps… 🙁
      Bon courage, tu es tout jeune, tu as du temps tu sais ! ♥

  • Aemarielle
    28 juillet, 2016

    Pour le moment, j’utilise surtout Twitter pour le fun et pour retweeter des bêtises qui m’ont fait rire, mais je suis convaincue de l’efficacité de ce réseau social s’il est bien employé.;-)

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Oui, en ce qui me concerne, il m’a été plus « utile » que FB côté marketing… 😉

  • Kohana Kimura
    28 juillet, 2016

    Merci pour ton article 🙂

    J’aime beaucoup le côté immédiat de Twitter. On passe en revue un nombre plus conséquent d’informations en un minimum de temps. Quand une info nous plait, il suffit d’un j’aime, d’un retweet et hop.

    Je le trouve également moins anxiogène que Facebook. Lorsque l’on passe en revue son mur Facebook, le contenu par personne est plus long, mais je le trouve plus angoissant, en particulier lorsque les personnes postent leurs états d’âme, qu’ils soient personnels ou lies à l’actualité.

    Mais ça, c’est quand je me concentre sur mon profil.

    Quand je passe sur ma page, je trouve ces deux outils complémentaires. L’echange est plus poussé sur Facebook, mais Twitter me permet aussi de lâcher des pensées, des ressentis soudains, sans crainte de flooder. Peut-être que personne ne prêtera attention au tweet, mais au moins, ça libère l’esprit.

    Faudra que je m’intéresse d’un peu plus près à Buffer 😉

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Je suis tout à fait d’accord avec ton analyse et moi aussi je pense que les deux sont complémentaires sauf que TT est moins chronophage que FB. 🙂
      N’hésite pas à adopter Buffer, c’est vraiment bien pour une interface gratuite. 🙂

  • Yannick A. R. FRADIN
    28 juillet, 2016

    Bonjour Nathalie et merci pour cet article. Je ne connaissais pas Buffer et n’ai pas encore essayé de me servir de Twitter, mais je finirai par aller tester tout cela^^ Ton article en tout cas encourage à utiliser ces outils 🙂

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Hello Yannick, contente de te relire ici ! 🙂 Tant mieux si cela te motive à les essayer, j’espère que tu en seras aussi content que moi. 🙂

  • monty
    28 juillet, 2016

    Merci pour l’article ! Je suis tout à fait d’accord avec toi même si mon intérêt pour Twitter est plus pédagogique 🙂 excellent été !!!! 🙂

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Moi je ne l’utilise pas du tout pour mon boulot de prof, mais en même temps c’est sur mon compte d’auteur donc c’est normal. Bon été à toi aussi ! 🙂

  • Denis
    28 juillet, 2016

    Très intéressant et tu me fais m’intéresser de près à Buffer…

    Content de te relire ! 🙂 Rebienvenue sur la Twittosphère.

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Coucou Denis ! J’ai reçu ton livre pendant mes vacances, il est le 3ème dans ma PAL… 😉

    • Denis
      29 juillet, 2016

      Ah génial ! J’espère qu’il te plaira. N’hésite pas à venir m’en parler quand tu auras avancé dessus 🙂

    • NBagadey
      29 juillet, 2016

      Sûr ! 🙂

  • Severine
    28 juillet, 2016

    Je viens de découvrir buffer, pratique pour moi pendant les vacances ! Il va tweeter pour moi pendant que je serai sur la plage !

    • NBagadey
      28 juillet, 2016

      Tant mieux !! Passe de bonnes vacances !! 🙂

  • La_louve
    2 août, 2016

    Je n’ai jamais essayé twitter, mais j’avoue que ton article me fait envie. Pour le moment, j’essaye de faire vivre ma page facebook et mon blog… ce qui est déjà pas mal. Mais je pense en effet que le fonctionnement de twitter a une puissance que facebook n’atteindra jamais. Je m’y mettrais un jour ;).

    • NBagadey
      2 août, 2016

      Tant mieux. Si tu t’y connectes, je m’abonnerai à ton TT. 🙂
      Autre avantage par rapport à FB : personne ne voit si tu es en ligne ou pas et je trouve ça bien confortable… 😉

Les commentaires sont les récompenses des blogueurs... Merci de m'en laisser un ! :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :