Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Ma migration d’Eklablog à WordPress

Bonjour les gens !

Ça y est, mon nouveau site est prêt. Enfin… presque prêt.

Bon, ok, c’est encore un vrai chantier…

Il faut dire, j’y ai juste travaillé dessus non-stop depuis plus d’une semaine aussi… Ahem…

Bon, vous l’aurez compris, mon déménagement ne s’est pas fait facilement et à ce jour, je suis loin d’avoir terminé. Et, non, ce n’est pas un poisson d’avril du tout !

Je pense que de l’extérieur on ne pense pas à toutes les démarches à entreprendre, aussi je me suis dit que je devais vous informer de tout ce que j’avais déjà mis en place et de tout ce qu’il me restait à faire. Notamment parce que je crois que l’on va être trèèèèèèèès nombreux à quitter cette plate-forme pourtant très sympathique qu’était Eklablog…

Pourquoi quitter Eklablog ?

En ce qui me concerne, leur décision d’imposer les publicités a été l’élément déclencheur de mon départ.

Mais j’y réfléchissais déjà sérieusement, car je voulais un peu « professionnaliser » mon site et que pour cela il me fallait « sortir » d’une plate-forme de blog gratuite. J’avais déjà mon nom de domaine, donc on ne voyait pas trop que j’appartenais à Eklablog, mais dès que vous utilisiez les services (notamment les commentaires), vous receviez des notifications de leur part. Enfin, je voulais un design plus épuré, et surtout « responsive » (c’est-à-dire qui s’adapte à tous les écrans), ce qu’ils ne permettaient pas.

 

Bien réfléchir avant de passer sur WP

J’avais déjà des vues sur WordPress que je trouvais très efficace et pro, mais j’avais été rebutée par l’aspect peu intuitif du site. Et je confirme que ce n’est pas évident au quotidien.

Donc, si vous hésitez à déménager et que vous n’y connaissez RIEN en CSS et gestion de blog, trouvez une autre solution pour rester sur Eklablog (par exemple, installer un bloqueur de pubs ou accepter leur offre premium), car très honnêtement, pour avoir maintenant passé des heures sur mon nouveau site, je reconnais que l’énorme avantage de mon ancienne plate-forme c’est sa grande souplesse, notamment concernant le design.

En outre, leur forum est animé par des utilisateurs qui vous aident très rapidement et efficacement, et j’ai pu ainsi vraiment « customiser » mon blog en quelques clics alors que pour arriver à la même réalisation ici, il me faut des heures et parfois des journées. Enfin, il vous sera très difficile de déménager vos articles ; quant aux commentaires, à ce jour je n’ai pas pu rapatrier ceux que j’avais chez eux et mon nouveau site fait bien « vide », du coup…

Bref, avant de vous lancer dans l’aventure, soupesez bien tous les arguments…

 

Quel WordPress et quel hébergeur ?

En ce qui me concerne, j’ai choisi une solution payante, car, comme je vous le disais, je voulais vraiment un site professionnel et sans pubs. J’ai donc privilégié WordPress.org (et non la version gratuite, « clés en main », de WordPress.com). De nombreux sites vous expliqueront les différences entre les deux.

Cela veut dire qu’il m’a fallu chercher un hébergeur, car WordPress vous fournit uniquement « l’ossature » de votre blog, pas sa mise en ligne. J’explique : c’est un peu comme lorsque vous voulez faire construire une maison. WP se chargera de la construction de celle-ci mais avant toute chose il vous faut le « terrain » sur lequel vous allez habiter…

Il y a de nombreux hébergeurs conseillés sur le net. Pour ma part, comme j’avais déjà acheté un nom de domaine à OVH et que j’étais contente de leurs services, je suis restée chez eux pour mon hébergement.

 

Création du nouveau site

Et c’est là où j’ai connu ma première galère. Car comme j’avais déjà mon nom de domaine, au lieu de créer un tout nouveau site tranquillement, puis de transférer l’ancien dessus, j’ai dû valider le « déménagement » direct de mon adresse (j’ai dû zapper une étape, il doit être possible de faire autrement…)

Du coup, en 24h, j’avais fait disparaître mon blog d’Ekablog (sans RIEN avoir sauvegardé auparavant, bien entendu, puisqu’ils ne proposent pas cette fonctionnalité) et fait apparaître un blog sans aucun look et surtout sans aucun contenu répondant à la même adresse…

Pire que cela, tous les liens transmis à mes abonnés et surtout tous les liens utilisés par les moteurs de recherche ramenaient à une « page 404 » et ça c’est la mort pour qui veut être bien référencé. J’ai d’ailleurs reçu un mail de Google qui m’indiquait la recrudescence anormale de ces pages et m’enjoignait à faire le nécessaire pour que cela cesse…

J’y remédie petit à petit.

 

Choix d’un thème

WordPress offre un choix impressionnant de « thèmes », c’est-à-dire de designs pour votre blog. C’est un vrai plaisir de faire son marché et de choisir le sien. Il y en a des gratuits et des payants. J’avais déjà en amont repéré un thème qui me plaisait bien, il s’agit de « BuzzBlog » (thème payant) et je me disais qu’une fois installé, je n’aurais plus qu’à le customiser pour le faire ressembler à ce que je souhaitais vraiment comme mise en page.

Erreur…

Un thème n’est pas si facile que cela à customiser, sur WP. Beaucoup moins en tout cas que sur Eklablog. Bien sûr, vous avez des paramètres sur lesquels vous pouvez impacter : pour cela, il faut se rendre dans « Theme options » sur votre tableau de bord et jouer avec les réglages.

Malgré tout, il me reste une foule de choses que je n’ai pas pu customiser à ce jour :

  • déplacer « articles similaires » sous les commentaires
  • faire disparaître le menu d’en-tête sur les pages de présentation
  • ajouter un module « newsletter » sur la droite de mon blog
  • agrandir la taille d’une page simple
  • traduire entièrement l’interface en français (j’ai trouvé comment faire mais cela prend un temps infini, car il y a plus de 1 000 occurrences à traduire)

Apparemment, je vais devoir toucher au CSS mais avant de le faire, il va falloir que je crée un « thème enfant », pour que d’une part mes modifs ne soient pas irrémédiables et d’autre part que lors des mises à jour du « thème parent », mes modifications ne s’effacent pas.

Il y a de petits tutoriels sur le net, je ne les ai pas encore suivis, mais c’est prévu pour la suite des réjouissances…

Enfin tout ça pour vous dire que cela ne se fait pas en un clic de souris…

 

Ajouter des extensions

C’est le côté sympa et pénible à la fois de WP…

Sympa, car vous pouvez ajouter des fonctionnalités gratuitement qui vont agrémenter un des aspects de votre blog. Par exemple pour les commentaires.

Après de nombreux essais, j’ai trouvé le plug-in « WPdiscuz » qui me plaît bien : facile à paramétrer, il propose de s’abonner aux commentaires facilement (contrairement à d’autres extensions que j’avais essayées) et j’aime sa présentation (même si je suis en train d’essayer de régler le bug des espaces en trop en début de commentaire). Par contre, du coup, une autre extension que j’avais installée, SSL Grins, qui permettait de rajouter des smileys dans les commentaires classiques WP a disparu… Dommage, mais on peut tout de même insérer des smileys en tapant les codes habituels…

 

Pénible, car il faut rajouter de nombreux plug-ins pour avoir un site sympa et que cela prend, là encore, un temps certain de les télécharger et de les paramétrer… voire de les désactiver et d’en chercher d’autres lorsqu’ils sont trop complexes à installer.

 

Migrer ses articles

Bon, on en arrive là à ce qui a pris l’essentiel de mon temps cette semaine…

Une fois que j’ai réussi à récupérer mon blog, je me suis mis en quête de transférer tous mes articles (et j’en ai plus d’une centaine). Rien n’est prévu du côté d’Eklablog, ni même de WordPress et je trouve cela vraiment désagréable…

Heureusement, après avoir passé des heures à chercher une solution gratuite, j’en ai enfin trouvé une.

Note : comme ce qui va suivre ne peut qu’intéresser ceux qui veulent déménager d’Eklablog, j’ai mis le mode d’emploi en spoiler… eh bien rien que pour cette fonctionnalité j’ai dû télécharger un plug-in me permettant d’en placer un…

 

Cliquez ici pour voir le mode d'emploi
1. Installer le Plug-in RSS Post Importer. Il y a une version entièrement gratuite mais qui ne télécharge que le « chapô » de vos articles… Si, comme moi, tous vos articles EB en ont un, vous allez préférer la 2e solution ci-dessous, plutôt que de couper-coller tous vos chapôs dans les articles correspondants… En outre, si jamais vous vous trompez dans votre importation, avec cette version limitée vous ne pourrez plus recommencer l’opération, car l’extension a gardé les transferts dans son cache et ne vous réimportera pas vos articles.

En fait, RSS Post Importer vous propose de vous inscrire gratuitement pendant 14 jours pour recevoir une « API key ». Pour ce faire, il va vous falloir donner vos coordonnées bancaires (moi je préfère passer par PayPal)… et annuler votre abonnement avant la fin des 14 jours d’essai.

Muni de cette API key, vous allez pouvoir télécharger très facilement vos articles, grâce au fil RSS de ceux-ci.

2. Sur Eklablog : S’assurer que tous ses articles ont bien été classés dans une rubrique. Dans le menu »Interactions », cliquer sur « Flux RSS ». Sélectionner la catégorie souhaitée et copier-coller l’adresse.

3. Sur WP, ouvrir Post Importer. Créer un nouveau feed en l’intitulant « Nom de rubrique-Ekla ». Cocher les cases appropriées (mes réglages particuliers = intégrer les images dans WP et directement dans la bonne catégorie. Décocher catégorie d’origine. Mettre en statut « en attente », pour que je puisse les corriger. URL du nouveau blog et pas de l’ancien)
Cliquer sur « Save and Import ». On vous dit (une barre de progression apparaît au bout de quelques instants tout en haut) que x posts ont été importés.

4. Aller dans les articles et les y retrouver. Vérifier chaque post un par un : modifier notamment les liens internes (qui renvoient à l’ancien blog).

5. Sur Eklablog : copier-coller les tags (« étiquettes ») pour chacun de ces articles (ou les réécrire manuellement). Copier-coller l’adresse du nouvel article WP et remplacer le contenu de l’article par ce lien. (j’ai mis un texte genre « article déménagé sur mon nouveau site » avant).

Attention en effet au « duplicate content ». Les moteurs de recherches n’apprécient pas du tout qu’il y ait le même contenu sur deux sites. D’un autre côté, pour l’instant c’est l’ancien site qui est le mieux référencé : vous ne voulez pas supprimer l’article et perdre votre référencement, donc mieux vaut indiquer sur l’ancien site où se trouve désormais l’article. Dans l’idéal, on devrait faire une « redirection 301 » (un fil a été ouvert sur ce sujet dans le forum d’Eklablog) mais la plate-forme ne permet pas de le faire article par article. Or quelqu’un qui arriverait sur votre blog à la recherche d’un article et se verrait renvoyer sur la page d’accueil du nouveau site aurait du mal à retrouver ce qu’il était venu chercher…

6. Publier l’article sur EB en faisant bien attention à cocher dans l’onglet « options » : « publier à une date précise » pour garder la date d’origine, sinon l’article sera publié à partir de la date du jour de la modification…

7. Lorsque tous les articles seront rapatriés, il faudra utiliser un plug-in WP pour générer une « sitemap », et l’envoyer aux moteurs de recherche afin de retrouver un référencement correct…

Et voilà, vous vous retrouverez avec tous vos articles et leurs images rapatriés sur WB, avec la date de publication d’origine. Et ça, ce n’est pas une mince affaire !!

 

Ce qu’il me reste à faire :

(pas nécessairement dans cet ordre, d’ailleurs)

  • vérifier et mettre à jour les liens de tous les articles rapatriés ; Edit au 01/05 : toujours en cours, signalez moi les liens brisés en commentaires svp !
  • faire une page d’accueil digne de ce nom (pas réussi à la customiser comme je voulais) ;
  • customiser mes pages (centrage, disparition du menu d’en-tête) ;
  • mettre un bloc « Newsletter » sur la droite ; Edit au 01/05 : ai réussi en mettant des blocs « image »… Mais du coup je trouve que ce n’est pas assez lisible… 🙁
  • déplacer le bloc « articles similaires » sous les commentaires ;
  • traduire entièrement l’interface en français ; Edit au 01/05 : 50% de fait
  • … et toute autre demande censée de votre part, alors n’hésitez pas à faire des suggestions !

 

Et voilà, nous sommes au bout de ce long « vrai » premier article sur WordPress.

Bienvenue dans mon nouveau « chez moi », les gens ! ♥

Et à très vite pour un article sur mon salon de ce week-end : Gresimaginaire.

 

Enregistrer

Enregistrer

38 Responses
  • Jérémie
    avril 2, 2016

    Coucou Nathalie,
    Déjà, félicitations d’avoir réussi cette migration, wut-wut !
    Ensuite, c’est effectivement la bonne et la mauvaise nouvelle avec WordPress : tu vas devoir devenir un peu webmaster et apprendre au moins des rudiments de code HTML, CSS et peut-être PHP si tu veux pouvoir personnalisé un peu ton site sans faire de bêtise… J’ai appris mes bases sur le site OpenClassrooms (cours pro et gratuits). Mais après, l’avantage, c’est que tu peux faire ce que tu veux (ou presque !).
    Le minimum est déjà (de toute urgence) de créer un thème enfant. Je suis passé à mes débuts par la case « mais pourquoi toutes mes modifs de css ont disparu ? » après avoir mis à jour mon thème. Héhé, j’en rigole rien que d’y repenser. Je te conseille ce tuto vidéo très bien fait (et simple) de Marie-Eve http://lesdoigtsdanslenet.com/creer-theme-enfant-wordpress/ et si tu as des questions, n’hésite pas à m’écrire un mail, je te renseignerais avec plaisir si je peux.
    Autre astuce : sur Firefox, je te conseille d’installer l’extension Firebug qui te permet en un clic droit d’analyser un élément de ton site et de savoir quel(s) code(s) CSS déterminent son style. Pratique quand tu veux changer taille, couleur, place d’un élément sans tester des dizaines de codes différents ^^
    A bientôt et bon déballage de cartons 🙂
    Jérémie

    • NBagadey
      avril 7, 2016

      Coucou Jérémie ! Je ne sais pas pourquoi, ton message était passé dans la boîte « à approuver » et je viens seulement de m’en apercevoir. 🙁
      Un grand merci pour tous tes conseils.
      Effectivement, le « child theme » est ma prochaine étape, je vais aller voir cette vidéo car je trouve ça un peu complexe… 🙁
      J’ai installé Firebug mais pour l’instant je ne sais pas encore bien m’en servir… 😉
      Enfin, la priorité est au transfert des articles de mes DEUX sites…
      Bises !

  • Severine
    avril 2, 2016

    J’ai connu le déménagement. Et j’ai tout transféré article par article.
    Par contre, je suis étonnée pour eklablog car il me reste un blog chez eux et je n’ai pas entendu parlé de cette pub obligatoire. Ça va surement venir !

    • NBagadey
      avril 4, 2016

      J’adore décidément ton logo, Séverine, et suis bien contente de te retrouver ici !! 🙂
      Pour Ekla, seuls ceux qui sont abonnés à leur NL ont apparemment été notifiés : voici le fil à ce sujet sur le forum (plus de 64 pages tout de même !) http://doc.eklablog.com/d-importants-changements-a-venir-topic153516

  • Mani
    avril 2, 2016

    Yo chère marraine , bienvenue sur WP! Tout à fait d’accord avec toi, les premiers pas sont très contraignants, surtout pendant une migration, mais tu te feras vite à l’interface, courage! Je suis impressionné par tes connaissances en info et ton courage de migrer un site aussi énorme que le tien!!! NB pour les sites multilingues, le nec plus ultra c’est WPML, mais c’est payant et tu n’échapperas pas non plus aux trads. Si dans le futur tu veux vendre tes livres depuis le site en plus, le meilleur plugin c’est WooCommerce. Donc, et uniquement si c’est pertinent pour toi, assure-toi que ta template est compatible avec les 2 et qu’elle soit responsive indeed… Tiens bon et à bientôt!

    • NBagadey
      avril 4, 2016

      J’ai bien avancé dans ma trad alors on va voir ce que ça donnera lorsque j’aurais rajouté le fichier dans l’interface… Merci pour tes compliments, d’autant que je ne me sens pas pro du tout !!! :-p Oui, j’y pense à rajouter la boutique en ligne, mais je pense qu’il me faut un SIRET, donc pour l’instant pas encore d’actualité… 😉 Merci aussi pour tes encouragements !! ♥

  • Parthenia
    avril 2, 2016

    Ouh là là, effectivement, c’est loin d’être fini et cela ressemble à un véritable parcours du combattant ! Concernant les commentaires, c’est l’absence de solution pour leur migration qui me retient pour l’instant sur ekla ; par contre, je me demande si tu ne peux pas également utiliser le RSS pour les rapatrier car il me semblait qu’une autre eklablogueuse parlait de cette possibilité ?
    Bref, bon courage à toi et merci pour ce tuto ! 🙂

    • NBagadey
      avril 4, 2016

      Merci Parthenia. J’espère surtout que mes conseils feront gagner un temps précieux car avant d’en arriver à chacune de ces solutions, j’ai échoué sur d’autres… 😉

  • Colcoriane
    avril 4, 2016

    Je comprends mieux pourquoi je ne voyais pas de nouveaux posts apparaître sur tes blogs ces derniers tems ^^ Il va falloir que je reconfigure mon Netvibes avec les nouvelles adresses.
    Bon courage pour le déménagement, ça a l’air bien compliqué… Je crois que pour ma part je n’en aurai pas le courage ; je trouve les pubs Eklablogs assez discrètes – pour celles que j’ai vues jusque-là en tout cas – , ça ne justifie pas tout ce dérangement à mes yeux (mais je n’en suis pas au même niveau de professionnalisation que toi, non plus…)
    Bref, bon courage pour tout ce travail de titan !

    • NBagadey
      avril 4, 2016

      Vi, en effet. Dès que j’ai fini ma migration, j’essaierai de récupérer mon référencement… 😉 Disons que j’avais déjà prévu de partir et que c’est la décision de mettre les pubs qui a achevé de me convaincre. Mais j’aime beaucoup le nouveau look et certaines des fonctionnalités de WordPress, aussi je ne regrette pas du tout mon déménagement. ♥
      Merci en tout cas de tes encouragements… et de m’avoir retrouvée !! 🙂

    • Colcoriane
      avril 6, 2016

      C’est vrai que le nouveau look est chouette 🙂
      Et finalement, je t’ai suivie ^^ Les pubs ne sont pas si discrètes que ça au final -_-‘ Du coup je suis sur WordPress aussi, mais la version gratuite. (Et je dois avoir beaucoup moins d’articles à déménager que toi…)

    • NBagadey
      avril 6, 2016

      Ah oui, je vois ça dans l’adresse qui s’affiche. Cool, je vais aller te rendre une petite visite, alors ! 🙂

  • NBagadey
    avril 5, 2016

    Ca c’est sûr que « le changement c’est maintenant », pour moi !!! 🙂
    Déjà pour les nouveautés, on voit l’heure des comms, on peut être notifiés et j’ai réussi à minimiser la place des « articles similaires » et à leur mettre une image… 🙂

  • Midori-Nor
    avril 6, 2016

    Bonsoir Nathalie. Moi aussi eklablogeuse je suis très déçue par la nouvelle politique eklablog. J’avais envisagé, comme toi, depuis un certain temps de déménager mon blog dessin pour en faire quelque chose de plus travaillé et l’imposition de la pub sur ekla m’a décider pour me lancer sur wordpress. Jusqu’à présent je me demandais comment importer mes articles grâce à toi j’ai trouvé et je t’en remercie ! L’importation a commencée ^^. Reste les commentaires, on se tient au courant ;).

    • NBagadey
      avril 6, 2016

      Coucou Midori-nor !! Et merci au passage pour le commentaire laissé sur le fil du forum d’EB.
      Bon courage pour ce déménagement. C’est toujours « douloureux » de quitter un endroit où l’on était bien, mais au final je suis personnellement très contente de cette décision.
      Reste effectivement à trouver l’astuce pour les commentaires…

  • Marc
    avril 6, 2016

    Bonsoir. Merci beaucoup de partager votre retour d’expérience sur cet épineux sujet…
    Une question : vous dites qu’il faut s’assurer que tous les articles soient bien rattachés à une rubrique (au sens Eklablog du terme, j’imagine). Mais quid des pages simples ? Est-ce à dire qu’elles ne seront pas exportées ? Merci.

    • NBagadey
      avril 7, 2016

      Hello Marc !
      En fait, pour importer mes fichiers d’Eklablog, je passe par le Flux RSS. Or ce flux n’est donné que pour les articles et les commentaires, pas pour les pages.
      Ceci dit, comme j’avais peu de pages, je les ai importées « manuellement », en faisant des copier-coller du contenu… 🙂
      Bon courage si vous décidez de migrer à votre tour ! 🙂

    • Marc
      avril 8, 2016

      Merci Nathalie.

  • Define
    août 7, 2016

    Bonjour! Je découvre votre blog après une loooooongue recherche pour savoir comment importer mon blog ekla vers wordpress et là…vous m’avez redonné le sourire!! Alors merci! 😉
    …..
    Mais je suis déjà bloquée..ça commence bien non?! 😀
    J’ai créé un blog wp gratuit pour le moment et je voulais commencer la migration: mais est-ce seulement possible? Car je ne trouve pas « post importer »… Bref, c’est pas gagné… :-/
    Alors si vous pouvez venir à ma rescousse, ce serait super!
    Merci d’avance 😉

    • NBagadey
      août 7, 2016

      Bonjour Define, contente d’avoir pu aider… un peu. 😉 Pour wp, moi j’ai pris la formule payante donc je ne connais pas bien l’autre mais si ça fonctionne avec des extensions aussi, il suffit de taper « Post Importer » dans le menu de ces extensions-là… Sinon, ben je sèche… 🙁 Bon courage !!

    • Delph
      août 7, 2016

      Formule payante..J’imagine que tu as pris un hébergeur type ovh? Parce qu’il me semble que wp est gratuit…? Ce qui m’ennuie c’est de devoir changer d’adresse de blog (je suis déjà chez ovh pour ekla). Mais il faut peut être que je leur pose la question en ce qui concerne une transition de l’un à l’autre…
      A ce jour, as tu perdu beaucoup de choses de ton ancien blog?
      Merci pour ton aide précieuse…

    • NBagadey
      août 8, 2016

      Exact, ma formulation n’était pas claire. Moi aussi, j’étais déjà chez ovh pour mon nom de domaine, comme toi, donc la mutation a été ultra facile : j’ai juste changé le type d’abonnement chez eux. J’ai pris la formule « Offre Mutualisée Pro 2014 – 12 mois » à 86,26€ par an…
      J’ai perdu tous mes commentaires, pas eu moyen de les récupérer. Et j’en avais plus de 3000… :'(
      Mais dans mon cas ça en valait la peine car je voulais avoir un look plus « pro ».
      Par contre, si tu veux juste prendre du plaisir à bloguer, WP n’est vraiment pas simple et de ce côté là je regrette la facilité de transformation et de personnalisation d’Eklablog.

    • Delph
      août 8, 2016

      C’est deja ca si c’est simplifié. Mais je ne pourrai pas me permettre de payer aussi cher parce que c’est un blog de partage de ressources pour les enseignants… c’est pour cela qu’Eklablog était idéal car gratuit. Mais là, avec les pubs et le partenariat qui s’est arrêté, l’envie de muter me reprend!!
      C’est dommage pour les commentaires, mais bon…c’est pour la bonne cause!!
      Merci encore pour tes réponses rapides

    • NBagadey
      août 9, 2016

      De rien ! J’espère que tu trouveras un site sympa et simple à monter, et surtout sans pubs ! 🙂

    • Define
      août 23, 2016

      Encore une question…
      A chaque article correspond quasiment un fichier sur mon blog.
      Est-ce que ta façon de migrer permet de conserver l’article + le document? (Oui je sais, je rêve…lol)

    • Define
      août 23, 2016

      Je veux dire un fichier (ou plusieurs) à télécharger lié à l’article…

    • NBagadey
      août 23, 2016

      En fait, moi j’avais des photos (mais je suppose que pour les fichiers ce doit être pareil) et j’ai coché une case dans RSS Post Importer pour demander de bien les rapatrier sur WP et ne pas qu’ils restent sur EB… J’espère que ça marchera également pour tes fichiers. Ceci dit j’ai dû installer un plug-in pour mettre des documents sur WP.

    • Delph
      août 24, 2016

      Te rappelles -tu qu’elle était cette fameuse case à cocher à tout hasard? :-/

    • NBagadey
      août 24, 2016

      Je viens de le retrouver mais ça n’a l’air de marcher que sur les images : il faut cocher « yes » à « Download and save images locally? »
      J’espère que ça marchera pour toi. Il faudra bien vérifier que le lien de téléchargement ne soit pas celui de l’ancien blog… :/

    • Define
      août 24, 2016

      Merci!
      Mais du coup…arfff…ça me fait de nouveau hésiter à effectuer le changement! J’ai 714 articles à migrer et il y a au moins 1 document (parfois beaucoup plus!) à migrer….pffff ça me désespère! Et pourtant ce n’est pas l’envie qui me manque…non, c’est le courage!! lol

    • NBagadey
      août 24, 2016

      Disons que ça peut être l’occasion de changer certains trucs : moi, j’ai plus « professionnalisé » mon blog que sur EB, et la migration m’a permis cela. Donc, même si je me suis pris la tête et ai perdu du référencement, aujourd’hui, plusieurs mois plus tard, je ne le regrette pas… 🙂
      Mais je ne te dirai pas que c’était une partie de plaisir, juste que… ça ne sera pas pire plus tard ? 😉

    • Define
      août 24, 2016

      Certes!! 😀

  • La Folie Des Fêtes
    août 27, 2016

    Bonjour et merci pour tout ces précieux conseils ! 😀
    Blogueuse depuis janvier, j’ai longtemps hésité lors de la création de mon blog. Aujourd’hui, j’ai fait mes premiers pas et je préfère migrer vers wordpress.org aussi.
    Suite à l’invasion des pubs, j’ai pris l’abonnement sur eklablog (avec nom de domaine) et toujours en cours actuellement. Mais j’aimerais pouvoir conserver mon nom de domaine en quittant eklablog (www.lafoliedesfetes.com). Lorsque tu dis que tu as récupéré ton nom de domaine déjà pris sur OVH était-ce aussi via eklablog car je n’ai pas envie de changer de nom de domaine car j’y tiens… et je n’ai pas encore trouvé comment faire… Aurais-tu aussi des conseils pour le nom de domaine ?
    D’avance, merci pour tous ces précieux conseils et à bientôt ! 🙂

    • NBagadey
      septembre 11, 2016

      Bonjour ! Je suis désolée de ne répondre que maintenant, je viens juste de repêcher ce commentaire qui avait été placé dans mes indésirables par WordPress, sans que je m’en aperçoive ! 😉
      Tu peux tout à fait garder ton nom de domaine OVH, c’est également ce que j’ai fait (je l’avais pris quand j’étais sur EB et l’ai conservé en les quittant). Je ne me souviens pas, malheureusement, des démarches sur OVH, mais je n’avais pas trouvé ça super intuitif… :/
      Bon courage !!!

  • Tuxmika
    août 31, 2016

    Félicitations pour ta migration réussie.j’ai moi aussi un blog depuis 2011 chez eklablog http://arobaseinformatique.eklablog.com/ et je pense de plus en plus à migrer sur wp soit en autohebergement soit chez un prestataire..Comment gères tu la sécurité de ton blog (base de données etc…)?

    • NBagadey
      août 31, 2016

      C’est compliqué, mais il y a des plugins pour ça donc je les ai installés et depuis ils bossent tout seuls… 😉 J’ai mis Akismet et Wordfence security notamment… 😉

  • Mademoiselle Lilie Cuisine de La cuisine maison
    novembre 12, 2018

    Merci pour cet article! Moi qui me posais la question de partir ou pas d’eklablog. Je pense que ca attendra encore car il faut du temps et de largent ce qui est difficile en ce moment. Mais peut etre qu’un jour je sauterai le pas ^^

    Bon courage pour la suite!

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
modal close image
modal header

1er décembre

Pour ce premier jour de calendrier de l’avent, je voulais vous parler de la citation qui m’a inspiré Citara :

« Croire qu’une histoire est terminée parce qu’on a refermé le livre, c’est absurde »,

de Lev Grossman.

J’ai adoré cette phrase, elle a tourné en boucle dans ma tête pendant des années et a donné lieu à des questions que je trouve passionnantes : et si l’univers fictif créé dans un livre existait dans une autre réalité parallèle ? Que deviennent les personnages après le mot fin ou, tout simplement, pendant cette période de temps que l’auteur a allègrement passée sous silence en écrivant, par exemple, « Trois mois plus tard, ils reprirent la route… » ? Pendant ces fameux trois mois, cette partie « non-scriptée » de leur histoire, se sont-ils confortés au caractère et à la façon d’agir qu’on leur avait attribués ou n’en ont-ils fait qu’à leur tête ?

Toutes ces questions m’ont menée à des idées, à des embryons de réponses… puis à une histoire. « Une autre vie à Citara » était née. Enfin, dans ma tête. Il a tout de même fallu 7 années pour que je puisse vous la proposer. 😉

Mais cela en valait la peine : merci d’avoir tant aimé cette histoire. Elle est ma préférée, celle que j’ai toujours voulu vous raconter. ♥

À demain ! 🙂

default

modal header

2 décembre

Petits sablés étoilés de Noël

Le petit dessin du calendrier de l’avent étant celui d’un « gingerbread man », les fameux biscuits de Noël, je me suis dit qu’aujourd’hui, ce serait une recette, votre petit clin d’œil du jour… 😉

Et pas n’importe laquelle !

Il s’agit de celle de petits biscuits de Noël, facile à faire comme tout, et qui plaira aux petits comme aux grands. Cette recette me vient d’Anja, notre deuxième jeune fille au pair et elle a été testée et approuvée à la maison… ♥

Prêts ?

Ingrédients : 200 g de farine, 1/2 cuillère de levure chimique, 100 g de sucre en poudre, 1 pincée de sel, 150 g de beurre ramolli et coupé en petits dés, emporte-pièces de Noël, papier sulfurisé. Glaçage (facultatif) : 2 cuillères à soupe de jus de citron et 125 g de sucre glace.

Recette : Préchauffer le four à 180-200° et sortir la grille (la réserver). Dans un grand saladier, verser la farine et ajouter levure, sucre et sel. Creuser un puits et y déposer les petits dés de beurre. Amalgamer le tout. Faire une grosse boule de pâte et l’étaler sur 3 mm avec un rouleau à pâtisserie. Découper des formes avec vos emporte-pièces et les placer sur la grille du four, recouverte de papier sulfurisé. Laisser cuire 10 à 12 mn et les sortir du four. Laisser durcir. Quand ils seront froids, les badigeonner du mélange sucre glace + citron. Déguster (et prendre des photos pour nous faire saliver ! 😉 )

 

Image trouvée sur le site « Les haricots diaboliques »

modal header

3 décembre

 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager la trop chouette dédicace que m’a faite Camille, l’illustratrice de Petit-Pierre, sur mon exemplaire personnel de « Petit-Pierre ». ♥

Je suis fan, et vous ?

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

modal header

4 décembre

C’est le seul jour du calendrier de l’avent où je vous ferai une offre commerciale, promis !!! ♥

Mais comme j’ai fait un joli petit montage photo aux couleurs de Noël, je voulais le faire figurer dans le calendrier…

Alors, en gros, voilà comment ça se passe : si vous commandez l’un de mes livres papier (sur Amazon ou via votre libraire) pour offrir à Noël, je vous envoie gratuitement le marque-page papier assorti dédicacé. Comme ça, vous pourrez faire un beau cadeau personnalisé ! ♥

N’oubliez pas de me communiquer tout ça par mail (le nom de la personne à qui je dois faire la dédicace, et votre adresse postale) et je vous l’expédie le lendemain au plus tard.

Ho ho ho, j’ai l’impression d’être le Père Noël, moi, du coup. 😉

Grosses bises à tous et RV demain pour une anecdote spéciale « enfants » puisqu’on sera mercredi.

(Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand)

Et pour arriver directement sur mes livres Amazon, c’est ici.

modal header

5 décembre

Aujourd’hui on est mercredi et c’est le jour des enfants alors voici une anecdote spéciale « moins de 12 ans ». 😉

J’étais en Salon et j’avais tout un rayonnage de « Petit-Pierre » exposés en bonne place sur mon stand. Des parents et un petit garçon s’en approchent, la mère commence à lire un exemplaire (le résumé sur la 4ème de couverture), son fils un autre (la couverture et le début de l’histoire), tous les deux sont très enthousiastes et vont sûrement en prendre un, quand le petit garçon s’exclame, excité devant tous les livres disponibles : « oh la la, j’hésite, j’hésite, je ne sais pas lequel prendre ! »

Il n’avait pas réalisé que c’était le même livre. :p

 

 

modal header

6 décembre

Petite blague aujourd’hui, que j’ai entendue en anglais et que je retraduis de mémoire.


Cela se passe aux Etats-Unis, où un visiteur découvre que l’amphi de l’université où il se trouve s’appelle « Amphithéâtre Hemingway ».

— Oh, c’est formidable d’avoir donné le nom d’Ernest Hemingway à cette salle !

— Ah non, là, il s’agit de l’amphi Joshua Hemingway. Rien à voir avec Ernest.

— Ah bon ? Et il écrivait lui aussi ?

— En quelque sorte… Il a rédigé un chèque.

 

😀

PS : je parle beaucoup, forcément, d’Hemingway (Ernest, hein), dans la nouvelle sur La Havane de mon recueil « Villes de légende »… 😉

modal header

7 décembre

 

Mes échecs et mes regrets

 

Sur mon blog, sur les réseaux sociaux, je ne parle en général que de choses positives, parce que je suis convaincue que de voir le verre à moitié plein est ce qui peut le plus inspirer les autres et nous aider à être heureux dans notre vie.

Il n’empêche qu’à force de ne parler que des bons moments, vous avez un peu tendance à me considérer comme une superwoman… 😉 Si si, je vous assure. Et même si j’apprécie vos compliments, ce n’est pas juste vis-à-vis de vous de ne pas vous montrer AUSSI les parties ratées de ma vie…

Il y a ainsi 3 échecs, 3 regrets récents (tous se sont produits en novembre) que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Parce qu’à vous, je peux le dire, après tout, si vous êtes ici, c’est que vous m’aimez bien, non ? ♥

 

1. Suite à un Salon où nous avons à peine échangé quelques phrases, une connaissance m’a rayée, sans me prévenir, de la liste de ses contacts et s’est désabonnée de mes newsletters. Bien que je ne sois pas du tout proche de cette personne, ça m’a vraiment minée. C’est la façon dont ça s’est passé, en fait : alors même que j’étais allée à sa rencontre avec bienveillance, voir que j’étais rejetée ainsi, juste parce que je n’ai pas adhéré à son discours, cela m’a vraiment blessée. Je pense que c’est plutôt une bonne chose pour moi car manifestement cette personne était plutôt du genre toxique mais je regrette que cela m’ait autant affectée. Je pensais que j’étais devenue moins hypersensible avec le temps, mais là, ça m’a remise face à ce sentiment déplaisant ressenti dans ma jeunesse, que ce que j’étais, ce n’était « pas assez » pour l’autre et j’ai ruminé cette histoire pendant de nombreux jours. J’espère que le fait de l’exposer ici me permettra de tourner la page. 🙂

 

2. J’ai été déçue de ne pas avoir ajouté plus de mots au compteur de mon tome 3 pendant le mois de novembre alors que j’étais très motivée pour le Nano. Même si je pense que la surcharge de travail, la fatigue et les conditions pratiques étaient devenues telles que je n’avais pas le choix, qu’il fallait que j’abandonne, cela a été très dur de devoir prendre une telle décision alors que l’écriture de Citara 3 est vraiment mon objectif principal pour 2019. J’ai de plus en plus de mal à devoir sacrifier mes heures d’écriture au profit des corrections de copies et des tâches administratives. Je le fais, mais j’en sors terriblement frustrée. Là. Ça va mieux, rien de le dire.

 

3. Il y a quelque chose dont je n’ai peut-être pas assez parlé (ce qui peut expliquer mon échec) mais qui m’a vraiment fait de la peine (et était un peu décourageant), c’est le manque d’intérêt pour mon concours qui visait à offrir 17 livres d’Éclosia à un enseignant pour sa classe. J’ai eu zéro (oui oui, zéro) participation à ce concours et c’est un vrai regret. Si d’ailleurs vous avez des explications, des conseils, un avis, n’hésitez pas à communiquer avec moi à ce sujet car, vraiment, je suis déçue de cet échec… Je pense que je trouverai une autre façon de les offrir, ces livres, probablement de façon plus individuelle, mais c’est dommage. J’avais tellement aimé vivre la première expérience de partage d’Éclosia avec une classe… ♥

 

J’espère ne pas vous avoir démoralisés avec mes jérémiades. Je voulais juste vous montrer que j’étais loin d’être parfaite. 😉

Alors je fais un gros câlin virtuel à tous ceux qui ont échoué à quelque chose récemment et qui pourraient se sentir misérables, nuls, inadéquats. L’important n’est pas ce que vous n’avez pas réussi mais toutes les belles choses que vous allez accomplir ensuite. ♥♥♥

Gros bisous et belle journée.

default

modal header

8 décembre

Je suis en train de travailler sur ma conférence sur la Fantasy et j’adore cette citation de Tolkien, que j’ai incluse dans ma présentation. ♥
Bonne journée et bon week-end ! 🙂

 

Traduction personnelle : « Bien sûr que la fantasy est une littérature d’évasion. C’est là sa gloire. Après tout, si un soldat est prisonnier de l’ennemi, ne considère-t-on pas que c’est son devoir de s’évader ? » — J.R.R. Tolkien

 

modal header

9 décembre

Comme vous aimez bien les blagues, en voici une trouvée sur le net en anglais et que j’ai un peu retravaillée. 😉


C’est l’histoire d’un écrivain dont les textes n’ont jamais été publiés et qui tombe sur une lampe magique. Il la frotte et un génie apparaît.

— Quel est ton souhait le plus cher ? Parle, et il se réalisera !

L’homme a les yeux qui se mettent à briller :

— Je rêve de devenir un auteur inoubliable.

— Hum. Qu’entends-tu par là ?

— Eh bien, je voudrais écrire des textes que le monde entier lira, des choses qui feront vraiment réagir les gens, qui déclencheront chez eux des sentiments forts, qui les feront hurler, pleurer, frémir de souffrance et de colère.

Le génie réfléchit un peu, hoche la tête et réalise son souhait.

Maintenant, l’homme travaille chez Microsoft et rédige les messages d’erreur destinés aux usagers.

 

😀 😀 😀

modal header

10 décembre

En coulisses, je suis en train de vous préparer plein de choses pour 2019… Je ne vous en dis pas plus aujourd’hui, je voulais juste vous partager une photo, prise par les studios Boyer à Romans-sur-Isère… et qui va servir de base à mon futur logo…
J’ai vraiment hâte de vous dévoiler celui-ci, il devrait figurer dans le calendrier d’ici quelques jours, mais en attendant, voici donc l’une de mes photos préférées de ce shooting. J’espère que vous l’aimerez aussi.

 

calendrier avent 2018

modal header

11 décembre

Je ne vous cache pas que j’ai eu du mal à trouver quelque chose d’intéressant à vous raconter aujourd’hui… 😉

Je ne sais d’ailleurs pas si vous trouverez cela passionnant, mais je tiens à vous dire que j’ai pris de trrèèèèèèès bonnes résolutions pour 2019. Mieux, que ça, j’ai déjà commencé à les appliquer.

Alors voilà, l’une des choses sur lesquelles je désire vraiment travailler c’est ma routine matinale et notamment la non-consultation de mon téléphone. Malgré moi, le plus souvent le matin, je saute sur mon téléphone à peine levée. Et je sais que ce n’est pas bon pour moi à plein d’égards :

  • dès le réveil, je suis dans la vitesse, le stress que procure la consultation de mes notifications ;
  • je me rajoute des choses à faire avant même d’avoir pris mon petit-déjeuner ;
  • le temps passé sur mon téléphone l’est au détriment d’autres activités, beaucoup plus agréables et relaxantes  (communiquer avec mes proches, faire de la méditation, lire, vérifier ma journée dans mon bullet journal…) ;
  • je dois souvent me précipiter pour finir de me préparer car j’ai passé plus de temps que prévu sur mon téléphone, donc je débute la journée avec de l’énervement, voire du retard.

Ça vous arrive aussi ?

Si oui, rejoignez-moi pour le challenge #MatinZen sur les réseaux sociaux… mais pas trop tôt, hein ! 😉

 

 

modal header

12 décembre

Comme la semaine dernière, vu que nous sommes un mercredi, voici une petite anecdote liée à des enfants.

Lors du marché de Noël de Livron, j’ai dédicacé Petit-Pierre à une petite fille qui m’a marquée par sa présence : Manon. Comme son père était « encombré » d’un paquet de confiseries au chocolat, je me suis bien volontiers — vous connaissez mon altruisme… et peut-être aussi ma gourmandise… 😀 — proposée pour l’en « débarrasser ». Manon m’a alors fait les gros yeux car en fait c’étaient ses confiseries que je voulais manger…

Pendant que je lui dédicaçais son exemplaire, je l’ai taquinée en me plaignant d' »un état de faiblesse terrible », d' »un manque de sucre évident »… et lorsque j’ai relevé la tête en rigolant… elle était en train de choisir laquelle elle voulait bien me donner.

C’est pas chou, ça ??? Bien sûr, je vous rassure, j’ai refusé !

En tout cas, c’était tellement adorable que ça méritait bien de figurer dans le calendrier de l’avent ! ♥

 

modal header

13 décembre

Et voilààààààààà ! Certains l’attendaient avec impatience, vu que je l’avais teasé sur Facebook, mon nouveau logo est arrivé !
J’espère que vous l’aimerez, il y a eu un paquet de moutures avant celle-ci !! D’ailleurs, sur ma page Facebook, j’ai réalisé un montage vidéo de tous ces essais, qui sera publié à midi aujourd’hui.

Rappel du cahier des charges :

On est donc parti de la photo que je vous ai montrée dans le calendrier de l’avent le 10 décembre ; il fallait que le logo contienne les éléments suivants :

  • moi en train de donner une conférence ;
  • du violet pour l’imagination ;
  • du rose pour le côté féminin, chaleureux et fantaisie ;
  • un livre ;
  • des étoiles.

Je pense que Samir y est bien arrivé, en tout cas, moi, je suis ravie. ♥

N’hésitez pas à cliquer sur l’image pour l’afficher dans une nouvelle fenêtre (sans la neige qui tombe dessus…)

logo Bagadey

 

Je devrais faire de petits travaux de redécoration sur le blog pendant les vacances de Noël… 😉 D’ici là, je laisse l’ancien en place.