Pré-lancement d’un livre : l’échéancier et la check-list

Après l'état des lieux, les objectifs et l'établissement des dates de son lancement, il faut mettre en place un échéancier, afin de ne rien oublier. Personnellement, cela m'a été très utile de plancher sur cette partie-là du lancement car c'est là que j'ai réalisé qu'il me serait impossible d'avoir les deux mois de battement après les corrections pour lancer mon livre... Merci d'ailleurs pour vos votes, dans l'article précédent ! J'hésite encore entre les deux dates qui reviennent le plus souvent : 15 juin ou fin septembre, alors n'hésitez pas à vous positionner, que ce soit en votant ou en donnant ...

Mon aventure dans l’autoédition – 9. Le calendrier

  Une question de Marc ou Net (à laquelle j'ai tardé à répondre) m'a fait penser qu'il serait peut-être utile que je vous donne une idée du temps qu'il m'a fallu pour éditer mon livre moi-même. Cela vous indiquera notamment l'ordre préférable des choses, que je n'ai pas nécessairement suivi dans mes articles. Par contre, il me faut vous prévenir : il s'agit uniquement de mon expérience personnelle, avec les contraintes de temps qui étaient les miennes, les moyens dont je disposais et la disponibilité des divers intervenants qui ont travaillé sur mon livre. Il faut donc bien relativiser mon échéancier et l'adapter à votre ...