Petit jeu rébus…

Comme je tiens à honorer mes engagements de deux articles par semaine mais que je suis un peu à court d'idées, de temps et de la chose mentionnée ci-dessous, voici un petit jeu pour vous occuper quelques minutes. Merci de ne PAS donner la réponse dans vos commentaires ! ;)   Et si vous aimez les jeux, pourquoi ne pas reprendre le fil du marabout d'ficelle ? On avait dépassé les 200 propositions quand même ! ;)   EDIT au 05/03 : comme promis, voici la solution du rébus (réalisé sur Rebus O'matic) : "Je suis au ski, aux Sept Laux, et il n'y a pas de connexion ...

Ma participation au Printemps de l’Imaginaire Francophone

Ma copine Zahardonia a eu, encore une fois, une très chouette idée en lançant le #PIF. L'idée c'est de s'engager à lire des auteurs francophones de l'imaginaire, entre le 1er mars et le 1er juin. Il y a plusieurs paliers et l'ensemble est très bien expliqué sur le blog de Zahardonia (c'est là-bas que vous vous devez vous inscrire si vous souhaitez y participer). Pour ma part, j'ai choisi de participer dans la catégorie "Scientifiques fous", c'est-à-dire de lire 6 livres dans ce laps de temps... Comme l'article que j'avais initialement prévu pour aujourd'hui n'est pas tout à fait prêt, je vous présente ...

Dernière ligne droite pour le NaNoWriMo

  Il y a trois semaines, j'ai installé un petit compteur bleu sur la gauche de mon site. Et je me suis faite plus silencieuse dans les commentaires et les articles. C'est parce que j'avais décidé de m'inscrire à un grand challenge d'écriture : le "Nano". Le NaNoWriMo, c'est une institution chez les auteurs : si beaucoup ne l'ont jamais entrepris, la plupart en ont entendu parler. En quoi cela consiste-t-il ? Le National Novel Writing Month, c'est un défi lancé à des écrivains, un pari complètement fou. Utiliser ce mois de novembre, traditionnellement creux, pour écrire. Écrire, écrire, écrire, écrire. De façon à réussir, en 30 ...

Avant d’écrire – les AT

  On entend souvent dire des choses comme "écrire est facile, c'est publier qui est difficile". Si vous verrez dans les prochains articles que le processus d'écriture n'est pas toujours  aisé, il faut reconnaître que la recherche de l'éditeur l'est encore moins : l'idée de devoir envoyer une flopée de manuscrits à des inconnus que l'on imagine indifférents et blasés est loin de faire rêver. Mais dans mon cas, j'ai connu la démarche "inverse" et je la recommande à tout auteur débutant. Certes, j'ai commencé par écrire mon histoire, celle qui me tient le plus à cœur (Citara, bien sûr). Mais il s'agit là ...