5 façons de faciliter ses corrections éditoriales

Il fut un temps où je considérais la période des corrections comme une vraie corvée. Aujourd'hui où je suis en plein dedans pour Citara, je réalise avec soulagement que soit ce temps est révolu, soit j'ai trouvé une façon de fonctionner qui me convient parfaitement. Et comme je partage toujours ce qui marche avec mes lecteurs, voici mes 5 conseils pour vous faciliter les corrections éditoriales. Avant cela, toutefois, il nous faut revenir à la base du problème. Pourquoi les auteurs n'aiment pas les corrections 1. Parce que ce n'est pas de la création Lorsqu'on écrit son premier jet, on crée toute une histoire, on ...

Je vous présente la « dream team » de Citara

Nous sommes le 1er mars et aujourd'hui, c'est officiel, je vais autoéditer Citara... J'ai deux mois pour faire honneur à ce qui est mon plus gros bébé littéraire, un délai un peu court, aussi est-il possible que je prenne au final plus de temps avant de le sortir... Tout dépendra de mes corrections.   Petit retour sur la genèse de ce projet 2010-2014 : écriture du premier jet, corrections diverses, j'arrive à la V3 juillet 2014-mai 2015 : premières bêta-lectures auprès de lecteurs et un constat : ils sont tous fans, ouf !!! Ils me donnent quelques pistes d'amélioration et je me lance dans une nouvelle version, la ...

La bêta-lecture

  Suite aux remarques échangées avec ah-olstrya et Marc ou Net dans les commentaires* de cet article au sujet de la bêta-lecture, et comme ma réponse s'avérait extrêmement longue, j'ai décidé d'en faire un article. [*Edit : suite au transfert de mon  blog, tous les commentaires de mes précédents articles ont été perdus... :( ] En effet j'ai commencé à reprendre ma série sur l'écriture, mais je n'arrive pas à finir mon topo sur les "fiches" et comme la discussion commencée dans les commentaires porte sur un sujet qui me tient à cœur et qui figure dans ce sommaire sur l'écriture, j'en parle ...

Mon aventure dans l’autoédition – 5. La bêta lecture

  Vous avez écrit un texte (on ne peut pas encore appeler ça un livre, ni même, dans mon cas un roman dans sa première version…) Si vous voulez prétendre le proposer à la vente… il faut tout d’abord vous assurer qu’il peut être lu. Vous l’avez peut-être écrit pour vous à la base, mais de le commercialiser cela change la donne. Il faut vous assurer que ce qui vous paraît génial soit bien perçu ainsi par les lecteurs. Qu’ils voient où vous voulez en venir… et qu’ils aiment ce que vous leur racontez. Et vous devez absolument vous en assurer avant d’entamer ...