Pourquoi je dis « autrice » (et pourquoi je vous encourage à utiliser également ce terme)

Bien sûr, lorsque j'ai commencé à être un peu connue grâce à ma plume est venu le moment où je me suis dit "Bon, alors, tu dis quoi : auteur, auteure ou autrice ?"   La solution de facilité : "auteur" Franchement, je n'aimais aucun des deux derniers. "Auteure", je trouvais cela très disgracieux à l'œil et pas du tout différenciable, à l'oral, du masculin. "Autrice", lui, résonnait très étrangement à mon oreille. On aurait dit qu'il s'agissait d'une faute. Et sa proximité vocale avec "autiste" n'avait pas forcément une bonne connotation chez mes interlocuteurs. Je tiens à dire que ce n'était pas le cas pour moi, ...