Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Compte-rendu du HeroFestival de St Etienne 2018

Voici le compte-rendu du formidable HeroFestival de St Étienne : il s’est fait attendre car toutes les bonnes choses se méritent, mais vous y trouverez photos, vidéos, anecdotes et remerciements éperdus… 😉

Lorsque j’ai été invitée par l’organisation (merci Marc et Annabelle !) au HeroFestival de St Étienne, j’ai sauté de joie. En effet, les animations que j’avais proposées au HeroFestival de Grenoble avaient suffisamment plu pour que je sois sollicitée pour les présenter à celui de St Étienne, c’était une belle reconnaissance… ♥

 

Une première édition… qui a assuré

C’était la toute première fois que le festival se déroulait à St Étienne. Même si ceux de Marseille et de Grenoble avaient fait leurs preuves, qui dit « première édition » dit toujours « risques ». Surtout dans une plus petite ville et à un mois à peine après l’événement précédent.

Mais l’équipe était au top : que ce soient les bénévoles ou les organisateurs, tous étaient à la fois bien rodés, pros jusqu’au bout des ongles… et, cerise sur le gâteau, extrêmement sympathiques. Franchement, je suis admirative de la cohésion qui règne dans leur équipe et de leur bonne humeur constante, tout cela malgré le travail qu’ils fournissent, les inévitables couacs d’une manifestation et la fatigue accumulée… Vraiment, chapeau à tous !

HeroFestival de St Étienne

Les 3 loulous qui m’ont aidée à décharger ma voiture, pourtant bien chargée…

 

HeroFestival de St Étienne

Avec l’adorable Anthinéa, qui m’a gardé mon stand à plusieurs reprises pendant le week-end…

 

En outre, j’avais deux voisins for-mi-dables : en face de moi, Tom Elvis Jedusor et sa fabuleuse expo « Harry Potter ». Encore merci à lui pour les échanges sympathiques tout au long du festival… et pour m’avoir permis de recharger mon portable sur son stand !

HeroFestival de St Étienne

Tom devant une autre animation, celle de la Ford Anglia d’Harry Potter

 

Mon autre voisin, à ma gauche, était un grand copain, Sébastien Tissandier. J’adore être à côté de lui en Salon. Non seulement parce que nous sommes, au fil des années, devenus de vrais amis, mais aussi parce que nous partageons la même philosophie dans ces manifestations, à savoir fournir aux visiteurs des rencontres de qualité, en jouant sur les costumes (vampire et Rédempteur pour lui, déesse grecque et tavernière pour moi), la déco du stand et la simplicité avec les visiteurs : pas de vente forcée sur nos stands ! 😉 En outre, nos couvertures ont la talentueuse Vaël en commun et nous nous recommandons l’un l’autre avec sincérité, alors, forcément, notre association ne peut que marcher ! J’espère que nous pourrons à nouveau nous retrouver au HeroFestival de Marseille, croisons les doigts !

Enfin, il me faut lui adresser un remerciement particulier car ayant eu un gros souci avec mon téléphone le dimanche matin et des problèmes de transport ensuite, je suis arrivée en retard… mais mon stand était tout ouvert et prêt à m’accueillir… ♥ Un voisin en or, je vous dis !

HeroFestival de St Étienne

Le 1er jour, le matin, avant que je ne mette mon costume grec, avec Sébastien en vampire pour son livre « Chupacabra à l’école des vampires ». Maman, j’ai peur ! 😀

 

HeroFestival de St Étienne

Le 2e jour, avec ma tenue de tavernière et Sébastien en mode protecteur, cette fois, avec son cosplay du « Rédempteur »… ♥

 

Enfin, autre élément de succès, le public. Il a été au rendez-vous avec près de 10 000 personnes sur le week-end, ce qui est pas mal du tout pour une première édition, je trouve ! Même si j’ai eu moins de public sur mes conférences qu’à Grenoble, j’ai tout de même eu une assistance plus qu’honorable à mes prestations… et à mon stand.

 

Un stand un peu excentré mais tout joli

La salle était vraiment top, avec un chouette point de vue du haut du coin VIP (même si j’avais préféré le cocooning de celui de Grenoble, moins bruyant et mieux aménagé).

HeroFestival de St Étienne

La salle pendant l’installation, vue d’en haut. Moi, j’étais sur la gauche de l’image, vous ne me verrez pas.

Par contre, c’est vrai que nous étions sur un bord et que face à Sébastien, il y avait un grand couloir vide, ce qui n’est pas top : cela m’a fait penser à ma propre situation aux Imaginales et je ne peux que conseiller aux organisateurs, dans l’intérêt de tous, de ne jamais laisser un stand sans vis à vis. Je l’ai vu à maintes reprises : lorsqu’il n’y a rien en face, les visiteurs avancent comme dans un couloir, sans s’arrêter. Et si notre but n’est pas de « vendre nos livres à tout prix », quand le public ne nous voit même pas, c’est un peu déprimant…

Heureusement, Sébastien et moi avions vraiment misé sur la décoration et de nombreux visiteurs ont été attirés par nos stands, ce qui fait toujours plaisir. 🙂

HeroFestival de St Étienne

En ce qui me concerne, j’ai eu la joie de pouvoir accrocher un tout nouvel élément de décoration dont je ne suis pas peu fière, une plaque en bois magnifiquement réalisée par « Le Moulin Féérique« , rencontré au HeroFestival de Grenoble.

HeroFestival de St Étienne

Et ce n’était pas le seul objet à avoir attiré l’œil des visiteurs ! Toujours grâce au Moulin Féérique, j’étrennais le dimanche un beau bandeau frontal. 😉

HeroFestival de St Étienne

Mon ardoise a bien plu aussi, ainsi que le porte-livres « héroïne »… et, dernière nouveauté : de petites guirlandes à l’éclairage discret mais qui font leur effet (sauf en photo hi hi hi). 🙂

HeroFestival de St Étienne

 

HeroFestival de St Étienne

Des instants de grâce

J’ai connu, lors de ce Salon, de très très chouettes moments, dont je suis très reconnaissante.

Des retrouvailles, déjà…

Avec Caroline, l’une des participantes à l’un de mes premiers accompagnements pour Arts et Vie [lien], en 2012. Il s’agissait d’un voyage en Écosse et nous avons gardé le contact depuis, notamment grâce à Internet. Là, nous avons pu papoter pendant… plusieurs heures, sur plein de sujets passionnants : les voyages, le journalisme, le bullet journal. En outre, elle a pu me filmer et me photographier lors de ma conférence sur la Grèce : j’ai pu ainsi récupérer plein de nouvelles photos et une vidéo (voir ci-dessous), alors merci encore, Caroline !

HeroFestival de St Étienne

J’ai aussi eu la surprise de voir arriver sur mon stand une jeune femme blonde, au joli sourire… qui m’a dit avoir dévoré « Citara », acheté au HeroFestival de Grenoble… et avoir un cadeau pour moi ! Un cadeau ? Alors que le fait de savoir qu’elle a aimé mon histoire est déjà un merveilleux présent… ♥ Eh bien voilà ce qu’elle m’a tendu : un adorable Schnippy sur bois ! ♥ Merci Marine, je l’ai toujours avec moi en Salon, maintenant !

HeroFestival de St Étienne

 

Des animations plébiscitées

Mais ce qui a ramené le plus de monde sur mon stand, il faut bien le reconnaître, ce sont mes animations. 🙂

Je n’ai pas de photos de celle sur l’Écosse, hormis une, toute floue, que j’ai prise de la scène… et où l’on voit Wonder Woman et The Mask en train de participer… Je ne savais pas alors que Wonder Woman (alias Christelle), que j’avais rencontrée le matin à mon stand, serait la gagnante du jeu ! 😀

Par contre, grâce à Caroline, j’ai pu récupérer de chouettes photos et même une vidéo, alors voici qui devrait faire plaisir à Karele (même si c’est loin d’être la conférence entière, hein… :p )

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Des cosplays très réussis

J’adore les ambiances du HeroFestival notamment grâce aux fabuleux cosplays qu’on voit passer à longueur de journée et je dois dire que là, je me suis particulièrement régalée !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me dois de mentionner dans cette rubrique les superbes chants de la compagnie Le Condor, dont j’ai également adoré les tenues.

 

 

22 dédicaces, yes !

Enfin, il me reste à parler d’un élément tout de même important pour un auteur en Salon, les dédicaces !

Au total, j’ai dédicacé 22 de mes livres, ce qui est un chouette nombre, tout de même.

Les premiers à qui j’ai dédicacé Citara 1… et qui ont précommandé le 2 dans la foulée, sont Patrice et Isabelle. Ils étaient venus un peu plus tôt dans la matinée du premier jour et ça m’a fait bien plaisir qu’ils reviennent prendre mon livre !

HeroFestival de St Étienne

Puis Citara a conquis Adane, très attiré par la couverture.

HeroFestival de St Étienne

Ensuite, il y a eu Anthony, lui aussi venu plus tôt me poser des questions sur « Kassandra et la Grèce des légendes ». Il n’est pas fan des photos, donc je n’en ai pas avec lui, mais par contre il est fan de mythologie, donc je pense que mon livre devrait lui plaire !

Puis j’ai dédicacé un autre Citara à Emeric.

HeroFestival de St Étienne

Et un « Éclosia » à Myriam qui était passée sur mon stand pendant ma conférence et est revenue après.

HeroFestival de St Étienne

Dédicace de « Villes de légende » à Caroline, ma copine d’Arts et Vie.

Enfin, dernière dédicace de la première journée, Sophie, pour « Kassandra ». Elle aussi était passée me voir plus tôt et est revenue à la fin de sa journée, ce qui fait toujours chaud au cœur.

HeroFestival de St Étienne

J’ai commencé la deuxième journée par une dédicace à mon pote Sébastien. J’espère qu’il aimera Citara !!! ♥

Puis Marine, celle qui m’a offert le Schnippy sur bois, m’a précommandé le tome 2 de Citara.

HeroFestival de St Étienne

Ensuite, deux adorables dames m’ont pris un livre chacune : « Kassandra » pour Audrey, et « Éclosia » pour Karine.

HeroFestival de St Étienne

Ensuite, j’ai fait la rencontre de Maroulia et Pinpin… Maroulia a souhaité que dans sa dédicace de Citara je dessine un « démon horrifique »… J’ai tellement ri de cette requête (et surtout de ma réalisation complètement ratée) que j’en ai fait une photo !

 

HeroFestival de St ÉtienneHeroFestival de St Étienne

Puis, Amandine, au très joli costume, a craqué pour « Villes de légende ».

HeroFestival de St Étienne

Ensuite je rencontre Agnès et son mari… Un couple trop chou, qui craque pour le « Noé » de Sébastien et pour mon « Éclosia ». Du coup, le monsieur offre mon livre à sa femme et vice-versa, un super souvenir, ça encore… 🙂

HeroFestival de St Étienne

J’enchaîne deux dédicaces de « Citara » à des timides qui ne souhaitent pas faire de photos : Évelyne, très intéressée par la fantasy, et Amiel, un petit jeune homme charmant.

Un fan de Sébastien, Christophe, qui a lu tous ses livres, se laisse à son tour tenter par Citara. Si tout va bien, je devrais le revoir aux Aventuriales de Ménétrol pour le tome 2 ! 😀

HeroFestival de St Étienne

Après mon animation sur l’Écosse, je dédicace donc un « Éclosia » à Christelle alias Wonder Woman.

HeroFestival de St Étienne

Puis deux Citara, à deux copains venus plusieurs fois sur mon stand : Victor et Kevin.

HeroFestival de St Étienne

Enfin, ma dernière dédicace est allée à Patricia et Ryan, arrivés 2e au quiz, et curieux d’en apprendre davantage sur l’Écosse… 🙂

HeroFestival de St Étienne

Voilà ! Comme vous pouvez le voir, le HeroFestival de St Étienne, c’était topissime ! Merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de ces deux journées ! ♥♥♥

Il me reste encore à vous parler du festival Les Carnets… avant de vous révéler la couverture de « Petit-Pierre et la Gargouille » le 23 juillet ! (il y aura un jeu de piste sur Facebook le 20 juillet pour ceux que cela intéresse… 😉 )

Alors à bientôt !

 

3

avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 
1 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
NBagadeyYannick A. R. FRADIN Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
le plus récent d'abord le plus ancien d'abord
Je souhaite suivre ce fil de commentaires
Yannick A. R. FRADIN
Invité
Yannick A. R. FRADIN

Merci pour ce chouette compte-rendu Nathalie 🙂
Des voisins supers et une belle ambiance.
Dommage pour l’emplacement qui aurait pu être mieux, mais ça a tout de même plutôt bien tourné.