NaNoWriMo 2017 : qui le fait ?

Nanowrimo 2017 - bullet journal

Régulièrement, depuis 2014 où j’ai découvert ce challenge, je participe au NaNoWriMo. Je ne serai pas seule.
Autour de moi, nombreux sont les copains auteurs qui se sont inscrits. Et savoir que nous sommes une communauté de milliers d’écrivains (plus de 400 000 personnes sont attendues par les organisateurs, provenant de tous les pays du monde), eh bien, c’est vraiment motivant. ♥

Cette année, j’ai prévu de finir mon premier jet de « Petit-Pierre », c’est à la fois ambitieux comme projet et réalisable (je suis très inspirée et j’ai hâte de commencer…)

 

Le Nano, cela s’adresse à qui ?

  • aux personnes qui ont besoin de se (re) motiver pour écrire : commencer un nouveau projet, en finir un, dompter le syndrome de la page blanche…
  • aux personnes qui veulent avoir une excuse pour justifier de consacrer tout leur temps à l’écriture : « désolé(e), je fais le Nano », ça fait tout de même super classe, non ? 😉
  • aux personnes qui se sentent souvent seuls dans l’activité d’écriture : là, vous vous retrouvez au cœur d’une communauté immense, qui vibre de la même passion des mots. Inspiration garantie.
  • aux personnes qui savent ne pas se mettre une pression trop grande sur les épaules : le défi « écrire 50 000 mots en 30 jours » est complètement fou. Presque irréalisable. ON S’EN FOUT. Ce qui compte c’est d’écrire. Même si vous n’écrivez que 1 000 mots pendant ce mois, ce seront tout de même 1 000 mots de plus que si vous n’aviez pas fait le challenge.
  • aux personnes qui ne sont pas perfectionnistes : ces mots que vous allez écrire, que vous allez parfois vous forcer à les sortir. Or, ils ne seront pas tous bons. Il y aura probablement un gros travail de réécriture ensuite. Le tout est de savoir que le mois de novembre n’est pas fait pour cela : il est fait pour avancer sur son texte, vous aurez le temps de l’améliorer ensuite.
  • aux personnes qui se sentent « rouillées » en ce qui concerne l’activité d’écriture : le Nano est l’occasion de « batailles de mots », de trucs et astuces pour lutter contre la page blanche, enfin, cela vous oblige à une pratique sinon quotidienne au moins régulière de l’écriture, et ça, ça ne peut que vous aider. L’écriture est un muscle, plus vous l’entraînerez, plus cela sera facile. Promis.

 

La clé : personnaliser son Nano

Je pense qu’il faut considérer cet événement comme un facilitateur d’écriture. Utiliser cette opportunité pour avancer.

Beaucoup de participants se laissent submerger par la culpabilité s’ils n’arrivent pas à tenir le rythme, ont honte de ne pas avoir tenu leur objectif. C’est vraiment trop dommage.

Avoir réussi à écrire, à avancer dans son texte, c’est superbe, déjà !

Je le dis souvent, mais un auteur qui écrit, c’est une victoire sur la procrastination, sur la séduction des réseaux sociaux et des écrans, c’est un sacrifice de son temps libre, un temps qu’on ne passe pas à faire du sport, du shopping, être avec ses amis ou sa famille. Alors, oui, quelle que soit la qualité finale du texte produit, vous pouvez être fier de ce que vous avez accompli : vous avez créé quelque chose, et ce n’est pas donné à tout le monde. Ne perdez jamais ça de vue. ♥

Le truc pour réussir son Nano, c’est de faire le sien, pas celui du voisin. Personnalisez votre page, vos objectifs. Utilisez les outils mis à votre disposition (tableurs, conseils, dynamique de groupe) et adaptez-les à votre façon de faire les choses : que cela ne soit jamais une contrainte mais un atout.

 

Mon Nano

Voici ce que j’ai mis en place de mon côté. Bien sûr, vous pouvez vous en inspirer, mais vous pouvez également décider de n’en rien faire ou de choisir d’autres modes de fonctionnement, parce que c’est ce qui vous conviendra le mieux.

Cela sera ma troisième participation au Nano, alors je commence à bien savoir ce qui est efficace pour moi ou non… 😉

1) un widget relié au site du Nano mis sur le blog : il est dans la colonne de droite et devrait afficher ma progression quotidienne sans que j’aie besoin de le mettre à jour ici. Cela vous permettra de voir où j’en suis : n’hésitez pas à m’encourager ou à commenter, que cela soit sur cet article-ci ou sur n’importe quel autre. 😉

2) un tableur Excel : j’avais une ancienne mouture, en anglais, mais mon pote auteur Denis Vergnaud nous a préparé tout un kit dont ce fameux tableur en français, il vous suffit de lire son article et de vous inscrire au groupe « Nanowrimo » qu’il a monté. Dans tous les cas, si le Nano vous intéresse, vous devez vraiment lire ses conseils !

3) un challenge sur CoCyclics : même si le forum est chronophage, j’aime beaucoup l’ambiance « hauts les cœurs » qui y règne et je vais d’ailleurs de ce pas animer mon challenge d’un petit extrait… 😉

Nanowrimo 2017

La présentation de mon challenge sur le forum

 

4) mon compteur sur Scrivener : je vais le mettre sur la « norme Nano » de 1 667 mots par jour car dans l’idéal, comme je ne vais pas écrire tous les jours, il faudrait que je fasse plus et que ça me semble donc un « minimum à atteindre ». Mais là encore, pas de pression, si je n’y arrive pas. 😉

Nanowrimo 2017

Tableau de liège sur Scrivener avec mon synopsis de base et mon compteur prêt à l’emploi (bon, ok, j’avoue, j’ai déjà commencé, mais chuuuuuuuuuuuut !)

 

5) deux pages dans mon bullet journal (j’ai mis un lien vers la catégorie dédiée à cela si vous n’avez aucune idée de ce dont je parle, là) réservées au Nano.

Nanowrimo 2017

Une page où j’ai prévu de colorier mon Bujo chaque 1 000 mots écrits. C’est bête, mais ça me motive. J’ai divisé les lettres en sections qui représentent chacune 1 000 mots. Ah, et j’ai dessiné, à main levée, mon petit écusson viking, hi hi hi.

 

Nanowrimo 2017

Ça, c’est un tracker des jours d’écriture. Je suis moins sûre d’arriver à m’y tenir (l’année dernière, je l’avais complètement négligé) mais je vais essayer. En fluo j’ai indiqué les jours où j’ai prévu d’écrire (ne serait-ce que quelques mots) : c’est simple, tous les jours de la semaine sauf les mardis et les vendredis qui sont des journées de dingue et où je sais que je serai trop fatiguée pour cela.

 

J’espérais, en rédigeant cet article, vous donner envie de rejoindre ou de soutenir les Nanoteurs. ♥

Ça a marché ou pas ? 😉

 

Enregistrer

31 Commentaires sur "NaNoWriMo 2017 : qui le fait ?"

Je souhaite suivre ce fil de commentaires
avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
wpDiscuz