Convention Nationale de SF 2017 – 2

Comme je vous le disais dans mon premier article sur la Convention, celle-ci a non seulement été l’occasion de retrouvailles et de dédicaces, comme dans tous les Salons où je me rends habituellement, mais pas uniquement…

En effet, une Convention c’est bien différent d’un Salon et j’ai vécu de très chouettes choses là-bas ! Je vous raconte ?

 

Une Convention, ce n’est pas un Salon

Tous égaux

Que vous soyez visiteurs ou exposants, le tarif est le même pour tous.

Dans le cadre de la convention de Grenoble, le tarif a augmenté au fur et à mesure des mois, mais est resté plus que raisonnable (c’est qu’il faut encore que les participants, certains venant de très loin, paient le transport et l’hébergement) : de 10 € les 4 jours, il est ensuite passé à 20 € puis 30 € au final si vous arriviez sans avoir réservé. À noter que le dimanche, l’entrée était gratuite pour tous.

 

Tous passionnés

Nous sommes tous censés être des fans de la thématique de la Convention et celle-ci nous permet de nous retrouver et d’échanger autour du thème : il n’y a pas de barrière formelle « visiteur / exposant ». D’ailleurs, tout le monde a son badge, bien pratique pour apprendre à se connaître.

Lorsque vous arrivez, on vous remet votre enveloppe comprenant votre badge + vos tickets-repas si vous aviez commandé ceux-ci à l’avance. En effet, la Convention est l’occasion de manger ensemble, de se retrouver non seulement autour des stands où sont exposés nos livres, mais aussi dans les conférences, pendant les repas…

En ce qui me concerne, j’ai mangé en compagnie de plein de personnes différentes : mes voisins de stand, d’anciens collègues, de nouveaux lecteurs, des conférenciers, de simples visiteurs passionnés par la SF. J’ai adoré ce mélange, cette occasion de revoir des copains, de faire de belles rencontres, d’apprendre de nouvelles choses. ♥

Convention Nationale SF 2017 2 - repas

J4 avec Antoine Hiloi, Lilie Bagage, Estelle Hamelin et Éric Lewin.

 

Le temps en plus

Ceux qui s’étaient inscrits à la Convention sont pour la plupart restés les 4 jours. Cela laisse énormément de temps pour se découvrir et pour discuter. Ce n’est pas comme dans un Salon où les visiteurs viennent une fois sur votre stand, peut-être deux s’ils ont décidé de prendre votre livre après avoir fait un tour, et puis c’est fini. Par exemple, les miss qui avaient craqué sur mes histoires le 2ème jour sont revenues papoter les deux suivants, et c’était très, très sympathique de, ben, de prendre le temps de se connaître, tout simplement.

Lorsque quelqu’un vous dit « je passerai plus tard », en Convention il le fait vraiment. En toute décontraction : c’est un échange informel, sans nécessairement de vente à la clé.

Et c’est dix fois mieux que de voir les gens passer sans s’arrêter comme cela arrive souvent en Salon car ils sont trop pressés, trop timides, trop stressés à l’idée que vous les forciez à acheter vos bouquins.

Enfin, lorsque vous exposez en Convention, de temps en temps, vous quittez votre stand pour aller, vous aussi, profiter des animations. De toute façon, durant celles-ci la majorité des visiteurs n’est plus dans les allées alors autant en profiter. Ceci dit, j’ai raté des animations qui m’intéressaient justement parce que je papotais ou que j’écrivais. En effet, je tiens à dire que j’ai désormais dépassé la barre des 50 % de corrections pendant ce Salon : lorsque le hall était vide, je sortais mon ordinateur et je poursuivais mes avancées. La preuve en image…

Convention Nationale SF 2017 2 - ordinateur

En train de réécrire mon chapitre 19…

 

Une bulle hors du temps

Notre Convention était estampillée SF, certes, mais ouverte à l’imaginaire en général, dont la fantasy : le thème de cette 44ème rencontre était « les créatures », et ma Nessie a reçu un accueil enthousiaste sur mon stand (je n’ai qu’un regret : ne pas avoir pensé à proposer mon quiz « Gentille ou méchante » en animation).

Convention Nationale SF 2017 2 - Nessie

Nessie sur la couv d’Eclosia – Magnifique photo prise par Georges

 

La Convention fut l’occasion pour moi de découvrir des œuvres de SF que je ne connaissais pas, notamment celles de Perry Rhodan sur le stand des très sympathiques Angie et Thierry. J’ai adoré faire leur reconnaissance et apprendre autant de choses sur cette série, commencée dans les années 60 et qui continue à publier 1 histoire par semaine.

Convention Nationale SF 2017 2 - Perry Rhodan

Thierry et Angie sur leur superbe stand Perry Rhodan

 

À notre arrivée, on nous a aussi remis un recueil de nouvelles, ce qui était très sympathique : tout au long du Salon on a vu les participants bouquiner pour sélectionner leur préférée. En ce qui me concerne, c’est la nouvelle de Christian Chavassieux qui m’a séduite : « Nulle part, tout le temps ». Je crois qu’elle a fini 2ème. Celle qui a gagné le Prix Rosny Aîné a été celle d’Estelle Faye : « Les Anges tièdes ». Je l’avais trouvée très bien écrite mais je n’avais pas aimé la chute de l’histoire.

Convention Nationale SF 2017 2 - Recueil

Monique et Georges, un couple charmant avec qui j’ai beaucoup discuté ♥ Je ne leur ai pas demandé leur autorisation de publier cette photo, prise par Georges, j’espère qu’ils ne m’en voudront pas…

 

Une petite chose qui, mine de rien, a contribué à cette ambiance « à part » : nous payions nos boissons en échangeant nos euros contre des « furets » (en hommage à une œuvre de SF, je ne sais plus laquelle). J’ai trouvé ça amusant, d’autant que le prix des consommations était vraiment raisonnable. ♥

Convention Nationale SF 2017 2 Furets

Enfin, le barman était un vrai clown et son « Déééééééééééééééééééééébut du film ! » a été un gag récurrent pendant la Convention, que j’ai réussi à immortaliser. 😉

 

 

Les chouettes moments de ma Convention

Le speed reading

J’avais prévu de demander à ce qu’on me filme pendant que j’y évoquerai mon coup de cœur littéraire de l’année, afin de le montrer à celle dont je vantais le livre, mais dans le feu du moment, j’ai oublié…

En tout cas, c’était un chouette instant : on a été un peu moins d’une dizaine à parler de nos livres préférés en 5 mn. J’ai eu très envie de lire ceux sur Mars proposés par Eric Lewin (sauf que je n’ai pas noté le nom des auteurs mentionnés hi hi hi) et « Les larmes de Yada » de Lilie Bagage.

Quant à moi, j’ai absolument tenu à défendre « Il nous reste le ciel – tome 1 : Sous les cendres » (lien Partenaire Amazon), de Chloé Bertrand, chez Bragelonne.

Convention Nationale SF 2017 2 Chloé Bertrand

Je vous avais déjà longuement présenté ce livre sur le blog en janvier, avec une interview de l’auteur, aussi je ne vais pas recommencer aujourd’hui : juste vous dire qu’après ma présentation, plusieurs personnes sont venues m’en demander les références. ♥

Dont Océane et Zelda qui étaient venues spécialement pour cela malgré le lever matinal !!! Merci les filles !!

Convention Nationale SF 2017 2 - fans de Chloé Bertrand

Océane et Zelda avec mon exemplaire du livre, pendant que j’échangeais avec Chloé sur Facebook. 🙂

 

Un nouveau membre à ma team !

Lors de la Convention j’ai eu un coup de génie : transformer un moment démoralisant en un super atout pour Citara…

Je vous explique. Angie, à qui j’avais dédicacé « Éclosia » et qui l’a lu pendant la Convention est venue me voir non pas une mais deux fois pour me signaler une coquille… (« chemiser » et « Reine elfes »)

Alors là, j’étais sciée. Parce que pour moi, il n’y avait plus AUCUNE coquille dans « Eclosia » et ce depuis 1 an et demi… Je peux aussi vous l’avouer, j’étais vexée qu’il en reste… :/

Mais tout à coup, je me suis dit qu’un œil de lynx comme ça… c’était un super atout dans ma team de correcteurs !!! Du coup, je lui ai proposé le job, qu’elle a accepté avec beaucoup de gentillesse. ♥ Et voilà, à peine de retour de la Convention, je lui avais envoyé le bébé (enfin jusqu’au chapitre 15).

Convention Nationale SF 2017 2 - Angie Roussel

Avec Angie au J1 : j’étais alors loin de me douter que j’avais trouvé une autre correctrice pour Citara !!

 

Un véritable succès pour Citara

Vous avez été nombreux à le deviner lors du « sondage » que j’avais lancé dans le premier article… Oui, à ma grande stupeur, c’était la première fois que je vendais plus de Citara qu’aucun autre de mes livres… alors qu’il n’était même pas physiquement présent sur le stand !

Je ne vous dis pas combien cela fait plaisir de voir l’enthousiasme des lecteurs lorsque je leur « pitche » mon histoire… et à quel point cela me motive pour toujours améliorer celle-ci. J’avance bien et je tiens compte des remarques de mes bêta-lecteurs concernant les scènes qui leur ont moins plu : du coup, j’ai 2 chapitres supplémentaires et ai allégrement dépassé les 112 000 mots… Ça promet un bon gros bouquin, tout ça… ♥

En tout cas, j’avance avec confiance et il me tarde que vous ayez tous votre exemplaire entre les mains !

 

Un Martien en or

Vous vous souvenez, dans le précédent article, je vous présentais ce lecteur à qui j’avais dédicacé « Villes de légende »…

Il m’avait dit avoir participé à la conférence sur Mars… et j’en étais restée là. Sauf qu’après, Éric, je l’ai revu lors des repas et du « speed reading »… et que j’ai été absolument fascinée par sa connaissance sur le sujet.

Car non seulement il maîtrisait totalement celui-ci… mais il en parlait avec un charisme et une simplicité qui faisaient que l’on pouvait l’écouter pendant des heures. Vraiment, je me suis régalée.

Et lorsque je suis allée sur Internet à mon retour pour vérifier ce que j’avais deviné, à savoir que j’avais devant moi une sommité en la matière, j’ai réalisé que le monsieur faisait partie de l’équipe chargée d’analyser les images de Curiosity, rien que ça…

Bref, je regrette, maintenant, d’avoir raté sa conférence et je peux vous dire que j’essaierai d’assister à celles qu’il donnera désormais !

 

Le travail phénoménal des bénévoles

Cette Convention a duré 4 jours (et je peux vous dire qu’ils sont passés très vite). Mais pour les bénévoles, cela a signifié 3 ans de préparation. En effet, lors de l’édition de 2017 nous avons déjà eu des infos sur les prochaines : celle qui se tiendra en 2018 à Amiens, (un peu trop loin pour moi) et celle qui aura lieu en 2019 à côté d’Avignon (ça, ça m’intéresse !) Cela veut donc dire qu’avant de proposer leurs candidatures, les associations concernées y réfléchissent bien en amont.

Ensuite, il y a des heures de boulot — ça donne le tournis d’imaginer combien — pendant la préparation (site web, programme, affiches, résa de la salle, des repas…) Puis, sur place, tous les jours il y avait un nombre considérable de volontaires pour :

  • être à l’accueil ;
  • tenir la caisse ;
  • aider les exposants à déballer / remballer leurs stands ;
  • tenir la buvette et l’alimenter ;
  • prendre les photos (bisous à Georges qui m’a refilé toutes ses photos de la Convention… ♥) ;
  • faire toutes les petites tâches indispensables au quotidien…

J’ai rencontré des personnes formidables : parmi eux, je pense notamment à l’immense sourire de Sylvie, à Laurent que j’avais déjà remarqué à Grésimaginaire pour sa chaleur (et dont on m’a soufflé le prénom dans les commentaires) et au dynamisme sans faille de Fred, le grand manitou. Frédéric Fromenty, je le côtoie depuis un petit moment sur les Salons et c’est quelqu’un que j’admire énormément : non seulement il se décarcasse comme un fou pour que sa librairie Omerveilles soit présente sur tous les événements littéraires, mais c’est un être d’une adorable gentillesse.

Convention Nationale SF 2017 2 - Fred Fromenty

Frédéric Fromenty et son super T-shirt – Photo prise par Georges

 

Bref, je tenais absolument à leur lever mon chapeau, à tous, et à leur dire un immense merci. La Convention n’aurait pas été aussi réussie sans eux. ♥

Convention Nationale SF 2017 2 bénévoles

De gauche à droite : Georges, le photographe, un bénévole adorable dont j’ai zappé on m’a rappelé le nom : Guillaume, Fred, Sylvie. ♥

 

Convention Nationale SF 2017 2 bénévoles

Photo récupérée sur Facebook où l’on voit UNE PARTIE des bénévoles au moment de mon départ de la Convention. ♥

 

Petite note en ce qui concernait les repas : l’équipe des bénévoles a assuré un travail de dingue pour les réserver, préparer et récolter les tickets, préparer les tables, réchauffer la nourriture, la servir, débarrasser les tables, vider les poubelles… etc., etc., etc. (je suis sûre que j’en oublie).

Et tout cela avec le sourire. En mangeant sur le pouce, souvent debout…

Alors, si, comme beaucoup de participants, j’ai trouvé que le traiteur était décevant (le rapport qualité-prix n’était pas au rendez-vous, les menus étaient de qualité irrégulière et les quantités parfois insuffisantes), j’ai bien su faire la différence avec l’investissement énorme de toute l’équipe de l’organisation, qui, eux, ont été absolument au top. Je tenais à le dire car les commentaires négatifs que j’ai entendus et les désistements de dernière minute pour les repas ont sûrement été durs à encaisser… 🙁

 

Bon, vous l’aurez compris après ce compte-rendu, ma première Convention de SF… ne sera pas la dernière !!! ♥

Convention Nationale SF 2017 - Nathalie Bagadey

Merci à Georges pour cette chouette photo de moi où l’on voit que je suis très heureuse d’être là. ♥

Merci à tous, visiteurs, copains, lecteurs et bénévoles pour cet inoubliable moment. ♥♥♥

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 Commentaires sur "Convention Nationale de SF 2017 – 2"

Je souhaite suivre ce fil de commentaires
avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
Erreur
Invité
Erreur

Tu rayonnes sur cette photo, je veux bien croire que le week-end a été excellent 😉 !

Acharat
Invité
Acharat

Wahou ! Tu es splendide sur la photo ! 🙂
Ton monsieur Mars m’interesse… Je suppose que ses conférences restent dans le Sud :'(
Merci pour toute cette description. Cela me donne envie d’aller à celle d’Amiens même si tu n’y seras pas :'(
<3

Guillaume
Invité
Guillaume

Coucou Nathalie,
Je ne sais pas si un ou une de mes coreligionnaires se sont manifestés, et si oui, je m’excuse par avance du doublon, mais je me permets d’apporter quelques petites corrections et précisions à ton sympathique article. Si tu continues a appeler notre cher photographe émérite Georges « Vincent », il risque de mal le prendre. C’est qu’il est un tout petit peu râleur sur les bords, le cher ange :-). Quant au bénévole adorable dont tu as zappé le nom, mon petit doigt me dit qu’il porte le même que moi. On dira ce qu’on veut, c’est quelque chose les hasards de la vie : dire que je portais un vieux t-shirt à effigie de Dawn of the Dead le jour même où l’immense George (encore un, décidément!) Romero nous quittait…
Merci pour ta bonne humeur, ta gentillesse et ton infatigable sourire. Au plaisir de te recroiser.
Guillaume, qui venait à la convention en simple « spectateur » et s’est retrouvé embringué dans l’organisation avant même d’avoir eu le temps de dire « Début du Fiiiiiiiiiiiiiilm !!! »

Gilles
Invité
Gilles

Bonsoir Nathalie, nous étions plusieurs à servir à manger durant les 7 repas, mais je pense que celui dont tu parles est Laurent (à l’extrême droite sur l’avant-dernière photo de ton billet), qui était le plus assidu, si je puis dire. (Merci pour le petit mot final, d’ailleurs.)

Laurent
Invité
Laurent

Coucou Nathalie!

Oui,laurent,c’est bien moi! (A la fois,bénévole sur la convention et a gresimaginaire).merci pour les compliments concernant l’événement et ravi que tes livres se soient bien vendus grâce notemment a tes nouvelles fans ainsi qu’aux autres lecteurs!
Au plaisir de te revoir a gresimaginaire? (La sélection démarrera dans quelques mois!) 😉

wpDiscuz

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
modal close image
modal header

 

modal header

modal header

Avent 2017 J3

modal header

modal header

Avent 2017 J5

modal header

Avent 2017 J6

modal header

Avent 2017 J7

modal header

Avent 2017 J8

modal header

Avent 2017 J9

modal header

Avent 2017 J10

modal header

Avent 2017 J11

modal header

Avent 2017 J12

modal header

Coucou les gens !

Certains se demandent à quoi ressemblent mon quotidien\ » d autrice, eh bien voici un petit exemple de celui-ci : le traitement de mes mails.
Alors ce que vous voyez là, c\’est une version expurgée des pubs et spams divers, sinon ça ne rentrait pas dans le cadre…

Le NL indique les newsletters auxquelles je me suis abonnée, je pense que le reste est plutôt clair.
Comme vous le voyez, je passe pas mal de temps à répondre au courrier des lecteurs, alors ne m en veuillez pas si parfois je tarde un peu ! 🙂

Vous pouvez cliquer sur l image pour voir l écran en entier.

* NB : impossible de mettre des apostrophes dans ce plug-in, d où les blancs en lieux et place de celles-ci… Et d où les textes dans des images pour arriver à feinter le programme… 😉

Avent 2017 J13