Les Carnets 2017 : plus qu’un Salon ordinaire… 1ère partie

Bonjour à tous,

Il me tardait de vous faire mon traditionnel compte-rendu de ce festival et, vu la longueur de celui-ci, je vous le livrerai en deux articles.

Le premier, aujourd’hui, concerne les évènements « classiques » liés à une manifestation de ce genre : le thème, les animations prévues, mes voisins de stand, les dédicaces.

La deuxième partie, publiée demain, vous parlera de ce qui a fait la spécificité de ce festival et la raison pour laquelle il a été un véritable coup de ♥ : le charme du lieu, les organisateurs et bénévoles, les rencontres, les surprises.

 

Le thème du festival

Cette manifestation m’avait été conseillée par le carnettiste Pierre Croux, rencontré à Peyrolles en Provence, car selon lui, il me correspondait tout à fait. Il avait entièrement raison !!

Les Carnets 2017 première partie - bandeau

En effet, lors des multiples voyages que je fais en ma qualité d’accompagnatrice pour Arts et Vie, j’emporte toujours de petits carnets avec moi et j’y note tout dedans : ce que je vois, ce que j’apprends, ce que je ressens. Et je me sers de ces carnets et de mes albums photo pour écrire mes romans ensuite. À tel point que lorsque je ne les ai pas, je ne peux pas écrire mon histoire : à l’heure actuelle, j’ai égaré mes carnets sur l’Égypte et tant que je ne les aurai pas retrouvés, je ne pourrai pas écrire le troisième roman de ma série des « Voyages légendaires »… 🙁

Sur mon stand, j’avais donc apporté mes carnets de voyage et mon Bullet journal et tous ont eu un succès fou, à tel point que je pense que je les ramènerai dans les prochaines manifestations…

Les Carnets 2017 première partie - stand

Mon stand : derrière mes livres, vous pouvez apercevoir mes petits carnets…

 

Autre originalité, ainsi que vous pouvez le voir, l’évènement se déroulait en plein air, sur la très jolie place d’un petit village, La Roque d’Antheron. L’organisation avait prévu des chapiteaux, grilles d’exposition, tables et chaises, des nappes en papier, bref, bravo à eux pour tout cela. D’autant, et c’est assez rare pour le souligner, que les frais de stand étaient réduits au strict minimum.

Les Carnets 2017 première partie - la placette

La placette du Festival, une véritable ambiance champêtre

 

Les animations prévues

Ma conférence sur le Bullet Journal

Je vous l’avais annoncé dans cet article et sur les réseaux sociaux, le Festival était l’occasion pour moi de tenir ma première conférence sur le Bullet Journal. J’avais déjà eu l’occasion de faire des présentations en public, mais pas sur ce sujet.

Je co-présentais cette conférence avec Julien Biri, fondateur de la petite fabrique, qui propose des registres, agendas et cahiers. Nos échanges avaient été très cordiaux déjà par mail, mais je vous confirme qu' »en vrai », Julien est encore plus sympathique et chaleureux. D’ailleurs je vous reparle de lui dans la partie « surprises » du prochain article…

 

Les Carnets 2017 première partie - conférence Bullet Journal

Avec Julien juste avant le début de la conférence

 

Faire cette présentation a été un vrai plaisir, même si je ne vous cache pas que l’assistance était plus « clairsemée » que nous l’avions espéré… Nous avons respecté le timing serré qui était le nôtre et je peux vous dire que les personnes présentes ont beaucoup apprécié notre conférence, venant nous poser des questions à la fin et sur nos stands respectifs. C’était une très belle expérience en tout cas, et j’espère que je pourrai la renouveler !

Si vous êtes responsable d’une association, d’une médiathèque ou d’une municipalité, pensez à faire appel à mes services !

Les Carnets 2017 première partie - conférence Bullet Journal

Les trois participantes « actives » de la conférence, merci beaucoup à elles pour leur intérêt !

(jl me manque encore une photo avec le public, de meilleure qualité : j’espère que je pourrai l’ajouter prochainement à cet article)

 

Mon stand de dédicaces

Vous l’avez vu plus haut, j’étais très bien installée. J’ai un peu changé la disposition de mon stand au cours du week-end, on va jouer au jeu des 7 erreurs, dites-moi tout ce qui a changé dans les commentaires ! Et surtout la disposition que vous préférez !

Les Carnets 2017 première partie - stand 1

Mon stand au jour 1 : au bout d’une allée, livres empilés devant en deux tas (recto verso), pas d’album photo visible.

 

Les Carnets 2017 première partie - stand 2

Mon stand au jour 2. Vous le verrez plus en face dans une photo plus loin dans l’article (avec Sylvie) : je suis au milieu d’un U, on voit mieux mes carnets et albums photo, livres en un seul tas, je n’ai mis qu’un présentoir.

 

Mes voisins

Ainsi qu’on l’a vu dans le top ten des moments cauchemardesques en Salon, avoir de bons voisins, c’est important. Laissez-moi vous présenter ceux qui m’ont encadrée tout ce week-end.

 

Mon voisin de gauche

J’avais comme voisin un très grand copain, Laurent Bret.

Les Carnets 2017 première partie - Laurent Bret

Avec Lolo, c’est beaucoup de complicité et d’humour…

Cela fait maintenant des années qu’on se suit de Salon en Salon et qu’on s’entend comme deux larrons en foire. ♥ Je l’apprécie bien sûr en tant que personne (c’est un amour), mais également en tant qu’auteur (j’ai adoré son récit de ses voyages sur les chemins de Compostelle), et enfin pour son dynamisme et son implication dans plein de projets. Le dernier en date c’est l’organisation d’une chouette idée : des cafés littéraires dans la région de Royan cet été.

Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à venir : je participe à deux d’entre eux mais je suis sûre que toutes les dates seront intéressantes.

Ma voisine de droite

Comme j’étais en bout d’allée, je n’avais pas de voisin à ma droite le premier jour. Mais j’avais déjà remarqué cette rigolote petite blonde en face, notamment parce qu’elle avait fait les frais des blagues de Laurent :

Les Carnets 2017 première partie - Ema Dol et Laurent

Ema et Laurent, avec le marque-page humoristique qu’il lui a dessiné.

Le deuxième jour, nous nous sommes organisés en U et j’ai donc pu récupérer une super voisine également à ma droite. ♥

Malheureusement, je n’ai pas retrouvé la photo qu’on devait faire ensemble, je ne me rappelle même plus si nous l’avons finalement faite !!! :'(

En tout cas, je peux vous dire qu’elle est très gentille, drôle… et bourrée d’idées ! Je lui ai acheté son « Bloc-notes » en deux exemplaires, un pour moi et un pour offrir. En effet, elle vient de publier ce petit truc super : un bloc notes où 40 suggestions d’écriture sont proposées. C’est un « atelier d’écriture » à emporter partout avec soi. Et je peux vous dire qu’il a eu un succès fou pendant le festival. 😉

 

Les Carnets 2017 première partie - Ema Del bloc notes

Une autre voisine non loin

Dans les parages (à la gauche de Laurent), nous avons aussi beaucoup apprécié la compagnie de Martine Thébault, qui exposait de superbes carnets et qui a partagé notre repas le soir (mais ça, je vous en parle demain !) Je vous encourage à cliquer sur le lien où vous pourrez avoir un aperçu de ce qu’elle fait, c’est magnifique. ♥

Les dédicaces

J’ai vraiment hésité à mettre cette partie dans l’article qui paraîtra demain, sur mes coups de cœur, tellement j’ai fait de belles rencontres lors du Festival Les Carnets… Mais comme je souhaite souligner ce qui a été inhabituel lors de ce festival, et que les belles rencontres font désormais presque partie du « rituel du Salon » (je sais, j’ai beaucoup de chance), je l’ai finalement placée ici.

Laissez-moi donc vous présenter celles et ceux qui m’ont fait confiance. ♥

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Avec Noëlle, qui a offert « Kassandra » à Martine

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Avec Sonia, dont je vous reparlerai, forcément, demain !!!

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Avec Isabelle, qui a craqué pour « Eclosia ».

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Avec Malorie, qui a adoré la couverture de « Villes de légende ». Je pense que son papa, qui a vécu 15 ans à Carcassonne, devrait aussi aimer le lire…

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Avec Martine, qui va partir très bientôt en Grèce et a prévu d’emmener « Kassandra » dans ses bagages.

 

Catherine était venue me voir la veille… et n’a pas pu résister à « Kassandra » ! Elle aussi part en Grèce, dans une semaine à peine ! 🙂

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Une belle rencontre que celle de Sylvie, férue de voyages et de carnets, un très très beau moment de complicité. Je lui ai dédicacé « Eclosia ».

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Nicole, elle, était intéressée par la Grèce. Je suis convaincue que sa lecture de « Kassandra » sera suivie d’un voyage là-bas ! 😉

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Bénédicte était venue me voir en début de journée. J’ai adoré le fait qu’elle revienne me prendre « Eclosia » un peu plus tard.

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

À nouveau une bien belle rencontre, celle d’Évelyne, qui a foncé directement sur la couverture d' »Éclosia ».

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Pascale, en toute fin de Salon, a décidé de miser sur « Autoédition : à vous de jouer ». 🙂

 

Les Carnets 2017 première partie - dédicaces

Ma toute dernière dédicace (et ça aussi, faudra que je vous en parle demain !) a été pour Lucinda. Une très belle discussion autour de l’autoédition et des voyages Arts et Vie.

 

Ils ne sont pas les seuls : j’ai aussi adoré discuter avec :

  • Christiane (de l’écriture) ;
  • Marianna (des voyages et de l’Islande) ;
  • Dominique et Annick (présentes à la conférence sur le Bullet Journal) ;
  • le papa de Baptiste, qui a pris « Kassandra » pour l’offrir à son fils ;
  • Danielle (sur l’autoédition) ;
  • Agnès (sur l’écriture) ;
  • Margot (qui a offert un « Kassandra » à son ami Pierre, afin qu’il prépare son voyage là-bas) ;
  • Paule (sur les chemins de Compostelle) ;
  • Cécile, Caroline et Camille (sur les voyages Arts et Vie) ;
  • Sabine (sur les ateliers d’écriture : elle en anime un pour les personnes atteintes d’Alzheimer) ;
  • Nadège, une jeune femme passionnante et passionnée qui a craqué pour l’Écosse… et dont je n’ai pas retrouvé trace de la photo que j’ai pourtant indiqué avoir prise dans mon livre d’or. :'( ;
  • Marie, la « miniature » d’Ema, qui est venue tenir le stand de sa maman pendant que celle-ci animait un atelier ;
  • Ludivine (fan de Bullet Journal) ;
  • Jean-Claude (qui venait de perdre sa belle-mère écossaise et m’a beaucoup émue en offrant « Eclosia » à sa fille, en mémoire d’elle).

 

Au total, 19 dédicaces, avec une égalité entre « Kassandra et la Grèce des légendes » et « Éclosia ou l’Écosse des légendes » (c’est assez rare pour être souligné).

Et il me tarde de vous présenter tous les autres moments exceptionnels que j’ai vécus là-bas !! Alors, rendez-vous demain !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Merci d'échanger avec moi en commentant cet article

2 Commentaires sur "Les Carnets 2017 : plus qu’un Salon ordinaire… 1ère partie"

avatar
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
Acharat
Invité
Acharat

Que je suis content pour toi Profette. 19 dédicaces !! Un salon qui restera dans les annales et auquel tu y retourneras certainement.

♥♥♥

wpDiscuz