Compte-rendu en images du Salon de Mazamet 2017

Vous avez vu les photos des préparatifs dans l’article précédent, voici maintenant venu le temps… des rires et des chants… euh, je veux dire du compte-rendu du Salon lui-même. 😉

Avant toute chose, je tiens à remercier, très chaleureusement, les bénévoles et Michel Sabarthès, qui ont fait un travail remarquable en amont et pendant le Salon. Celui-ci fait partie des Salons les mieux organisés et sympathiques que j’ai faits (et vous le savez, j’en fais pourtant pas mal).

9h : ouverture du Salon et réorganisations successives du stand, mon voisin de droite manquant à l’appel plus d’1h30 après l’ouverture. Comme les visiteurs ont horreur du vide, nous décidons, mes voisins de gauche et moi-même, de nous décaler tous sur la droite afin de combler celui-ci. Du coup, j’abandonne ma belle nappe à ma voisine, Jeanne Gleizes, très sympathique.

 

Salon de Mazamet 2017

Mon stand à 9h

 

Salon de Mazamet 2017

Mon stand 1h30 plus tard, un peu plus étiré… 😉

 

Salon de Mazamet 2017

Jeanne Gleizes et son « Journal de Bord », relatant sa bataille contre le cancer. Un livre « qui fait du bien », comme elle. 🙂

 

10h30 : mes premières dédicaces vont à mes deux tantes, qui n’avaient pas encore lu « Villes de légende » et vont en offrir un exemplaire à une autre de mes tantes, fan elle aussi. ♥

Salon de Mazamet 2017

Avec mes deux tantes mazamétaines.

10h30-11h30 : j’enchaîne les dédicaces tout en proposant mon test de personnalité « Quelle créature mythologique grecque êtes-vous ? »

Et là, je pense à cette chanson de Brel : « Mathilde est revenue »… En effet, je reconnais tout de suite cette jeune fille adorable qui avait choisi « Kassandra » en mai 2016, juste après ma remise du prix de la ville de Mazamet. Cette année, elle fait le plein entre « Éclosia », « Villes de légende » et « Citara »… Je salue au passage son père, Vincent, qui, depuis notre rencontre l’année dernière, a été un soutien indéfectible, me suivant sur Facebook et y relayant mes messages. ♥

Salon de Mazamet 2017

Vincent, Mathilde et d’autres en train de faire le test de personnalité (je n’ai pas pensé à prendre une photo de ceux qui étaient sur la gauche, désolée).

 

Salon de Mazamet 2017

Avec la jolie Mathilde

 

Je dédicace aussi un « Kassandra » et un « Autoédition : à vous de jouer ! » à Marie-Jo. Le deuxième livre est pour son ami, Marc, j’espère que cela l’incitera à se lancer. Marie-Jo reste un moment sur mon stand à papoter et est très sympathique. Discrète, elle préfère ne pas être photographiée.

Ensemble, nous assistons à la remise des prix. C’est plus d’une dizaine de prix qui sont décernés, avec chaque fois trois nominés qui sont également mis à l’honneur. J’aime beaucoup cette idée, bien sûr, puisque l’année dernière, j’ai eu l’honneur de recevoir le prix de la Ville de Mazamet, le premier prix du Salon. ♥ Je ne concourais pas cette année, car on ne peut pas le faire deux années d’affilée… mais si j’y retourne en 2018, j’ai bien l’intention d’y présenter Citara. 😉 Il faudra seulement voir s’il n’y a pas un conflit de dates avec les Imaginales auxquelles je vais vraisemblablement postuler…

Salon de Mazamet 2017

Le très chaleureux discours du parrain, Anthony Augusto, entouré des membres du comité de lecture.

 

12h : je dédicace un « Villes de légende » à Emmelyne et un marque-page du même livre à sa copine Laurine, toutes les deux étant fan de la sublime couv de Vaël.

Salon de Mazamet 2017

Avec Emmelyne et Laurine

 

12h30 : de très belles et chaleureuses retrouvailles avec Aurélia. J’ai du mal à croire que ça ne fait qu’un an que nous nous sommes rencontrées à ce même Salon : je me rappelle encore de la scène et de l’intérêt d’Aurélia pour « Éclosia ». Elle avait acheté mon livre… et quelques jours à peine après le Salon, m’avais taguée sur les réseaux sociaux pour me faire part de son enthousiasme pour sa lecture… et de sa commande de Kassandra. Puis, elle était devenue l’une des fidèles de mon blog et son intérêt pour mes histoires m’avait fait l' »embaucher » pour être bêta-lectrice sur « Villes de légende ». Et nous voilà à nouveau réunies, un an après… Merci beaucoup, Aurélia, pour ce bon moment, pour la photo… et pour ta précommande de Citara ! 😉

Salon de Mazamet 2017

Avec ma copine Aurélia ! (et on voit mon papa derrière hi hi hi)

13h : je fais une petite pause pour aller me faire dédicacer le livre d’un copain, que je n’ai pas encore lu, mais que je retrouve toujours avec plaisir dans les Salons, Nicolas Pagès. Ensemble, nous avons déjà fait Nice Fiction et les Aventuriales. Tarnais d’origine, il venait pour la première fois au Salon du livre de Mazamet, j’espère qu’il en aura été content. 🙂

Comme je lui ai dit que j’avais été parfois déçue dans mes dédicaces de copains auteurs, qui m’avaient écrit le même « pitch » que pour un lecteur inconnu, il avait la pression… Mais il s’en est admirablement bien sorti, sa dédicace m’a beaucoup touchée. ♥

Salon de Mazamet 2017

Avec Nicolas, sur son stand.

 

Salon de Mazamet 2017

La magnifique couverture de « Pearly Gates »… Et devinez qui l’a réalisée ??? Ben oui, Vaël, toujours elle ! ♥

 

Salon de Mazamet 2017

Elle est pas trop chouette, cette dédicace ? ♥

 

14h : une dame inconnue s’approche de moi. Elle me sourit, comme si elle me connaissait déjà. Et c’est le cas. Il s’agit de Cindy Costes, qui se démène comme moi pour faire connaître l’Indé Panda et dont j’ai lu et énormément apprécié la nouvelle « C’est pour ton bien » (en téléchargement gratuit ici, au passage…) Là encore, ce fut un très très beau moment d’émotion et de chaleur. D’autant qu’elle m’a fait la surprise, cette coquine ! Je n’avais aucune idée qu’elle habitait dans le coin et ça m’a d’autant plus fait plaisir d’avoir ce « cadeau »  inattendu. Et la cerise sur le gâteau fut le message envoyé un peu plus tard dans la soirée me racontant que son fils avait commencé « Kassandra et la Grèce des légendes » et que ça faisait au moins 5 fois qu’il lui disait que c’était « trop bien »… ♥ Par contre, elle tient à garder (pour l’instant) l’anonymat, donc j’ai bien pu faire une photo avec elle, mais vous, vous ne pourrez pas la voir…

Salon de Mazamet 2017

Par contre, ce que vous pouvez faire, si ce n’est pas encore le cas, c’est télécharger GRATUITEMENT l’Indé Panda n° 3 (cliquez sur l’image). Ça ne vous coûtera qu’un clic ou deux, tandis que ça nous donnera, nous les auteurs présents au sommaire, une meilleure visibilité, tout en montrant aux bénévoles qui sont derrière le projet que vous trouvez cette idée super généreuse, vous aussi. ♥ Je compte sur vous, hein ? Et profitez-en pour lire une ou deux de ces nouvelles vous-mêmes… D’ailleurs, j’ai eu très peu de retours de mes fans sur « La couturière et l’oiseau », maintenant que j’y pense… 😉

 

 

14h : revenons-en à mon Salon mazamétain. Là, je fais une belle rencontre, grâce à Gérard et Marie-Paule Baylet, mes copains de l’année dernière, qui me présentent Sylvie Sorgesa. Nous nous trouvons de nombreux points communs avec celle-ci : professeurs toutes les deux et passionnées d’Écosse, ayant reçu une distinction au Salon du livre (elle cette année). Bref, nous décidons d’échanger nos ouvrages afin de découvrir nos histoires mutuelles. 😉

Salon de Mazamet 2017

Avec Sylvie, une fois que nous nous sommes dédicacées mutuellement nos livres.

 

15 h : c’est l’heure de mon quiz sur les créatures mythologiques ! Comme toujours, un très bon moment, surtout que la sonorisation étant bien meilleure qu’au Salon Fantastique de Paris, j’ai pu donner plus d’explications complémentaires cette fois-ci.

Salon de Mazamet 2017

Les concurrents, un peu perplexes devant l’image proposée…

 

Salon de Mazamet 2017 - quiz plickers

Les autres participants, dont une ancienne camarade de classe, arrivée pile au début du quiz…

 

Salon de Mazamet 2017 - gagnante quiz

And the winner is… Anna ! Initialement venue rendre visite à ma voisine de gauche, elle repart avec son exemplaire d' »Éclosia » dédicacé, ravie.

 

Salon de Mazamet 2017

Bénédicte, l’une des participantes au quiz, reviendra plus tard me faire dédicacer un exemplaire d’Éclosia pour ses fils, Martin et Matthieu. Elle est également la femme de Nicolas Pagès. 🙂

 

16h 15 : je rencontre une jeune fille très intéressée par l’Écosse et je sympathise également avec son papa, Christophe. 30 mn plus tard, ils reviennent me voir pour que je dédicace « Éclosia » à Flavie. 🙂

Salon de Mazamet 2017

Dédicace à Flavie

16h30 : nouvelle rencontre sympathique, celle de Chloé et Magali. Magali tient un blog, « Lectures familiales » (auquel je viens de m’abonner car il a l’air super actif et intéressant). Je réalise que je m’adresse là à deux mordues des livres et passionnées par les sujets que je traite, en plus. Comme elles ont une loooooooooooooongue liste de livres qui les intéressent, elles poursuivent leur tour du Salon… et reviendront me voir une heure après pour me prendre « Kassandra ». Le seul regret que j’ai eu, c’est qu’avec tous les achats qu’elles avaient réalisés, elles n’aient pas gagné ne serait-ce qu’un des nombreux lots offerts lors du tirage de la tombola, elles l’auraient bien mérité ! ♥

 

Vers la fin du Salon, je fais la connaissance d’un charmant monsieur, Dominique Dufourcq, qui s’occupe de l’organisation d’un autre Salon dans le Tarn, à Montredon-Labessonnié. Il m’a proposé de le contacter et je vais le faire dès que j’aurai fini de taper cet article, car son Salon a lieu pendant une période où je rends traditionnellement visite à mes parents, puisqu’il s’agit de mon anniversaire. Cela m’intéresserait donc d’y participer en 2017. 😉

18h : c’est déjà l’heure de plier boutique. Je range tout en échangeant avec ma voisine de droite, Marie Dumas-Mérida, elle aussi très sympathique, et nous posons pour les ultimes photos avant de nous dire au revoir.

Salon de Mazamet 2017

Avec Marie, qui fut une adorable voisine, elle aussi.

 

Salon de Mazamet 2017

Le trio des autrices en « i » : Sylvie, Marie et Nathalie. 😉

 

J’espère que ce compte-rendu vous aura plu… mais je n’en ai pas tout à fait terminé avec le récit de mes pérégrinations tarnaises… Car le lendemain, il me restait un très beau moment à vivre, un moment que je vous raconterai dans mon prochain article. Un indice ? Cela concerne des Forestiers… 😉

Bisous, les gens, et encore merci à tous ceux que j’ai vus au Salon du livre de Mazamet pour nos échanges : je ne peux pas vous citer tous, car j’en oublierais sûrement, mais j’ai passé un très bon moment en votre compagnie. ♥

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Merci d'échanger avec moi en commentant cet article

10 Commentaires sur "Compte-rendu en images du Salon de Mazamet 2017"

avatar
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
lecturesfamiliales
Invité
lecturesfamiliales

Merci…. Super retour, j’adore ! Le mien est un peu plus destructuré
A bientôt à Montredon alors

Acharat
Invité
Acharat

Ravi que tu t’es bien plus amusée à ce salon qu’à celui de Paris.
Que de choses positives !!!
NB : J’ai mis dans ma liste d’achat l’oeuvre de Nicolas Pagès. 😉

Acharat
Invité
Acharat

C’est parce que les gens du sud sont bien plus chaleureux et avenants à autrui a contrario de nos ami(e)s parisien(ne)s…

monty
Invité
monty

Merci ma Nath ! Quel beau compte-rendu !!! 🙂 j’adore tout, ton humanité, ta gentillesse et ton écriture !

CALINE HENRY-MARTIN
Invité
CALINE HENRY-MARTIN

Je pense que nous nous verrons à Montredon car nous étions toutes deux à Mazamet mais ne nous sommes pas rencontrées.

wpDiscuz