Imprimeur – auteur : une relation importante

Ce week-end, je tente la dédicace en supermarché, pour la première fois.

Il s’agit d’un supermarché à taille humaine et comme c’est le lieu où je fais le plus souvent mes courses, j’ai l’impression d’être en « terrain familier »… Impression confirmée par l’entretien très agréable que j’ai eu avec le responsable adjoint du magasin, en décembre dernier.

Sur ses conseils, j’ai investi dans des affiches, que j’ai disséminées un peu partout en ville, y compris chez le gentil imprimeur qui me les a réalisées.

 

Petite digression personnelle

J’ai une affection toute particulière pour ce métier, mes parents l’ayant exercé de nombreuses années avant de prendre une retraite bien méritée. Leur imprimerie étant située au rez-de-chaussée de notre maison et j’ai vraiment l’impression d’avoir toujours connu le ronronnement des photocopieurs, le martèlement de la plieuse, le couperet du massicot. Il fallait déambuler entre les cartons de papier de toutes couleurs et de tous formats. Les ordinateurs étaient allumés en permanence et mes parents s’activaient du matin au soir dans ce lieu chaleureux tout autant qu’efficace.

Je me rappelle le défilement quasi incessant des clients, les moments d’urgence, les bourrages papier, des horaires plus que matinaux de mon père pour faire tourner sa boutique. Je m’en souviens avec beaucoup d’émotion et de fierté.

Car ce n’était pas son métier initial, à mon papa. Il avait en fait ouvert son « atelier d’éditique et de reprographie » en complément de son travail principal dans une banque, afin de pallier le manque d’un deuxième salaire (ma maman ayant fait le choix courageux de nous élever) associé au besoin de financer mes études.

Et il avait à ce point réussi son pari, que, quelques années plus tard, il quittait le confort de son premier métier pour s’investir à 100 % dans son atelier d’imprimerie. Après avoir tout appris sur le tas, connu des moments difficiles, et tout en travaillant un nombre incroyable d’heures, mes parents ont fait de leur petite entreprise artisanale un lieu incontournable pour qui souhaitait un travail d’impression rapide, bien réalisé et à un coût abordable.

 

Carré de scène

imprimeur

J’ai la chance d’avoir, dans ma petite ville, rencontré un imprimeur qui me fait beaucoup penser à mon papa. M. Malosse, le gérant de la papeterie / imprimerie de la ville « Carré de Scène », a déjà effectué plusieurs travaux pour moi et m’a donné de judicieux conseils concernant mes textes ou la réalisation des commandes que je lui ai passées.

En outre, il a pris tous mes titres en dépôt-vente et les a mis à l’honneur dans sa boutique. Nous avons déjà envisagé l’idée d’une séance de dédicaces, probablement lors de la sortie de mon prochain livre.

Pour celles qui vont se dérouler à Intermarché, il a réalisé

  • une dizaine d’affiches qui garnissent depuis ce week-end les vitrines de quelques boutiques du centre-ville, en plus de la sienne (pharmacie, coiffeur, médiathèque…) ainsi que l’Intermarché ;

imprimeur

imprimeur

  • Quant à « Kassandra et la Grèce des légendes », il avait déjà eu droit à un beau bandeau rouge avec la mention du prix gagné l’année dernière. 😉

imprimeur

 

Trouver « son » imprimeur

J’espère que vous trouverez, vous aussi « votre » imprimeur, celui qui saura non seulement réaliser vos commandes, mais vous aidera à ce que celles-ci soient au meilleur rapport qualité-prix possible, tout en s’intéressant sincèrement à votre succès.

J’ai le souvenir d’une rencontre sympathique avec un imprimeur exposant au Salon des Aventuriales, qui proposait un tout petit livre de recettes de la taille du pouce pour faire sa pub (je viens de le retrouver et vous mets donc ses coordonnées et la photo de son livre) : Christian Corde – Espace Repro à Vichy.

Imprimeur

Vous pouvez en effet avoir besoin des services d’un imprimeur pour personnaliser vos

  • cartes de visite
  • petits flyers
  • affiches
  • bandeaux
  • étiquettes de prix
  • supports publicitaires divers*

 

Car, bien sûr qu’au début vous ferez plein de choses vous-mêmes, avec votre petite imprimante (mais aïe le coût des cartouches couleur) et vos ciseaux. Vous pouvez aussi avoir recours (et je l’ai fait pour d’autres travaux) aux imprimeurs en ligne. Mais au bout d’un moment, vous aurez peut-être besoin d’un look plus professionnel pour vos communications promotionnelles tout en bénéficiant des liens que crée le commerce de proximité… ♥

Tout cela afin de donner le meilleur accompagnement possible à ces livres que vous avez passé tant de temps à écrire et à perfectionner.

J’espère que cet article vous aura intéressés. Comment trouvez-vous mes petits bandeaux et l’affiche ? Des suggestions pour les améliorer la prochaine fois ?

 

* Bien sûr, je ne parle pas du plus « évident », l’impression de votre livre, puisqu’en ce qui me concerne j’utilise le service d’impression à la demande d’Amazon, dont je suis très satisfaite (notamment parce qu’Amazon s’occupe en même temps de l’envoi du livre, tout en me déchargeant de la gestion des stocks). Mais je sais que de nombreux auteurs ne jurent que par « leur » petit artisan local pour l’impression de leurs ouvrages et c’est très bien aussi. 🙂

Enregistrer

Merci d'échanger avec moi en commentant cet article

3 Commentaires sur "Imprimeur – auteur : une relation importante"

avatar
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
Jeanne Sélène
Invité
Jeanne Sélène

Pour mes albums jeunesse, je travaille avec un imprimeur bulgare et mon contact francophone est absolument adorable. C’est un vrai plaisir de travailler avec lui !

Acharat
Invité
Acharat

Sympa les bandeaux de tes oeuvres ! 🙂

wpDiscuz