Publicités Facebook 3/6 : la réflexion en amont

Pubs FB 3

Petit rappel du sommaire de cette série :

 

Cette fois-ci, nous rentrons dans l’aspect pratique de la chose : l’élaboration de ma nouvelle campagne de publicité.

Or, avant de foncer bille en tête sur la création des visuels et des textes (ça, c’est pour le prochain article, petits impatients ! 😉 ), il faut absolument réfléchir à plusieurs points. Je vous embarque donc aujourd’hui dans ma réflexion, en espérant qu’elle vous sera utile.

Note : à l’issue de ma série sur les publicités Facebook, les abonnés à « À vous de jouer ! », ma newsletter mensuelle, pourront télécharger une check-list récapitulative de toutes les étapes de la réalisation d’une publicité. Si cela vous intéresse, inscrivez-vous dès aujourd’hui car la prochaine newsletter sera envoyée dans deux jours… 😉

 

1. Décider du meilleur produit à promouvoir

Patrick Ferrer conseille de ne pas promouvoir nécessairement le dernier livre en date, mais le meilleur, la « valeur sûre » ; ça tombe bien j’avais déjà envie de faire une action sur « Éclosia », fort notamment de ses 50 commentaires positifs… 😉

En effet, Mark Dawson conseille de ne pas faire de pub sur un livre qui a moins de 25 commentaires.

Ainsi, en faisant de la publicité sur mon premier livre, j’ai des chances que les lecteurs découvrent ensuite les autres (pour cela, il faut que je mette un extrait de mon dernier livre à la fin d' »Éclosia », une recommandation prise sur un livre, à paraître, de Cyril Godefroy, qui, au passage, organise un concours en ce moment à ce sujet.)

 

2. Planifier sa stratégie

Il est essentiel de bien réfléchir à ce que l’on souhaite faire avant de passer à la mise en forme pure, car nos attentes vont modifier le produit final.

  • Quels sont mes objectifs ? Faire connaître mon nom et mon livre, générer des ventes.
  • Quelles sont mes cibles ? Il est essentiel de réfléchir à qui proposer mon livre. Déjà, je ne vais pas le proposer à ceux qui l’ont déjà lu, enfin pas directement. En effet, je compte faire d’un côté une publicité Facebook ne s’adressant PAS à mes followers habituels, donc, je vais éliminer ceux qui sont abonnés à ma page et à mon blog (quand je dis « éliminer », cela veut simplement dire que normalement ils ne verront pas passer ma pub dans leur fil d’actualité, hein… 😀 ) tout en publiant l’image me servant de publicité dans un post sur Facebook pour que ceux qui ont déjà lu mon livre et/ou qui m’aiment bien diffusent également ma pub en parallèle… 😉 Malin, non ? Ensuite, il me faut déterminer un « avatar », c’est-à-dire un lecteur type. Même si on a des lecteurs dans toutes les strates de la population (et c’est mon cas, merci, les gens ! ♥), pour une publicité il faut cibler ceux dont on est sûr que le livre est fait pour eux. Je vais donc cibler les femmes entre 20 et 50 ans, aimant les voyages et le merveilleux, mais pas seulement. Il me faut aussi rechercher les auteurs que lisent les personnes ayant acheté mes livres (Amazon permet cela) et ajouter ce critère possible. En ce qui me concerne, je pense ajouter Diane Gabaldon, voyez-vous d’autres noms pouvant convenir ?
  • S’agit-il d’une période spéciale ? Pour ne rien vous cacher, j’avais prévu de lancer ma campagne sur une thématique soit liée à mon anniversaire (le 27 octobre) ou à Halloween (le 31) mais des événements personnels ont retardé mon projet et il est maintenant trop tard pour cela. C’est bien dommage car les périodes spéciales génèrent toujours plus de ventes qu’une promotion sans raison spéciale derrière… Il me reste le St Andrew’s Day (la fête du patron des Écossais) mais c’est le 30 novembre donc plus tard que ce que j’avais initialement prévu…

 

3. Déterminer son budget

Sur le site de Kriisiis, on nous explique que « le coût total de votre campagne dépend de la tarification (coût par clic ? pour mille impressions ? par action ?), couplée à votre performance (marque réputée ou non, annonce attractive ou non, bien ciblée ou non, générant des taux de clics extrêmement variables), elle-même couplée à votre audience (beaucoup de personnes touchées = beaucoup de clics/impressions/actions potentiels, et vice-versa.) »
Bref, il est difficile de savoir à l’avance combien va nous coûter chaque action de ceux qui seront exposés à notre publicité.

Par contre, il est essentiel de se fixer une limite avant de lancer l’opération. En ce qui me concerne, je vais mettre l’ebook en promotion à 1,50 € et le livre papier à 17,10 € (toujours cette limite des 5 % de réduction maximum, fixés par la loi sur le prix du livre, c’est très frustrant…), donc il est clair que je vais surtout vendre des exemplaires numériques. À 1,50 € l’achat, moins les 65 % que va garder KDP*, je vais donc gagner 0,52 cts par livre vendu… Il est donc clair qu’il serait absurde de dépenser plus de 50 € dans l’opération : il faudra déjà que je vende 100 livres pour simplement l’amortir.

Or, c’est mon objectif : je n’espère pas forcément gagner de l’argent avec cette publicité, plutôt de la notoriété et de la visibilité (vendre des livres vous fait remonter dans les classements et, comme je l’ai dit plus haut, j’espère que les lecteurs qui auront découvert « Éclosia » auront envie de poursuivre avec un autre de mes livres, c’est ce qui a d’ailleurs été très souvent le cas.)

 

Par contre, ces 50 € de budget, à moi de voir comment les dispatcher :

  • je peux faire une promo à 5 € par jour pendant dix jours (5 € par jour, c’est vraiment le minimum pour faire décoller une publicité Facebook),
  • ou une promo à 10 € par jour pendant cinq,
  • ou encore une promo à 7 € par jour pendant 7 jours…

Sur le site d’Olivier Lambert, l’info suivante était donnée : « Plus vous avez un budget élevé dans une période de temps restreinte, plus Facebook va être agressif dans la distribution de vos annonces. (…) Cependant, si vous permettez à Facebook de montrer plusieurs fois par jour votre annonce à la même personne, vous atteindrez la saturation de votre audience plus rapidement. »

Il faut donc déterminer un budget suffisamment élevé pour être visible, mais pas sur un laps de temps trop court non plus (je ne souhaite pas irriter ceux qui verront ma pub…)

Je vais donc choisir la 3e option, qui me permet de faire durer mon annonce sur une semaine (ça me semble un minimum). L’idéal me semblait être de commencer un dimanche matin pour avoir deux bouts de week-ends (toujours plus favorables aux achats, les week-ends), mais si je centre ma pub sur la St Andrews, j’ai intérêt à la faire terminer le jour de ladite fête, donc un mercredi…

 

Olivier Lambert poursuit : « Facebook ne se cache pas d’avoir comme objectif de montrer les annonces les plus pertinentes aux gens. Donc si votre annonce ne stimule pas d’interactions, Facebook juge qu’elle n’est pas très bonne. Au même titre que sur AdWords, Facebook attribue une sorte de score de qualité à chacune de vos annonces.  »

Une fois la publicité lancée, il faudra donc régulièrement vérifier qu’elle marche et supprimer les annonces peu efficaces. Car vous allez voir qu’il ne faut pas se contenter d’une seule annonce mais en élaborer plusieurs… Mais j’y reviendrai dans le prochain article.

 

* Pour ceux qui seraient surpris par ce pourcentage, car habituellement Amazon et KDP reversent 70 % du prix du livre, je précise qu’en dessous d’un certain montant de mise en vente de votre livre, ils inversent la tendance. Pour « Éclosia », la limite est à 2,99 € sur KDP, ce qui est son prix de base. Donc, forcément, dès que je le mets en promotion, je passe à un ratio de 65 % pour KDP et 35 % pour moi… et je gagne donc beaucoup moins d’argent dessus.

 

4. Préparer sa page d’accueil

Il n’y a pas que le taux de clic qu’il faut vérifier. Si notre annonce pointe vers un site web, Facebook va savoir combien de temps la personne aura passé sur notre site. Si cette personne quitte la page d’accueil à peine arrivée dessus, le taux de rebond va être important (et nous faire du tort). Il est donc très important d’avoir une page de conversion performante.

 

Aïe… C’est là où ça coince. J’ai une chouette page d’accueil hébergée par Booklaunch (enfin… je trouve qu’elle est jolie, n’hésitez pas à proposer des améliorations en commentaire ! 😉 ), mais ce n’est pas la page d’achat. La page d’achat, c’est la page Amazon et elle n’est pas franchement top (on ne voit qu’une ligne de la description…)

Le choix se pose donc entre :

  • une jolie page d’accueil (avec pas mal de lecture donc un temps de consultation suffisamment long pour Facebook mais de la déperdition de clics car tous ceux qui arriveront sur la page ne vont pas acheter le livre)
  • ou la page « pratique » de l’achat du livre (mais avec un risque de rebond important, surtout pour les allergiques à Amazon…).

Bref, le mieux semble être au départ de faire deux séries d’annonces : une pointant vers Booklaunch et une autre vers Amazon, en éliminant ensuite la moins performante des deux…

En ce qui concerne la page Amazon, il y a tout de même des manières de l’arranger un peu : la description du livre doit être impeccable et accrocheuse, on peut ajouter des titres en gras en utilisant certains codes HTML, etc… Il faut que tout soit nickel (notamment que le prix affiché soit celui de la promotion) AVANT de lancer la pub. D’ailleurs, ne pas hésiter à mentionner qu’il s’agit d’une promotion dans la première ligne de la description car le prix ne sera pas barré, comme il ne s’agit pas d’une promotion émanant d’Amazon.

 

Voici, à l’heure actuelle, la description d' »Éclosia » telle qu’elle apparaît sur le site d’Amazon. Déjà, on voit que j’ai mieux présenté la version papier, en ajoutant en italique l’un des commentaires reçus.
Mais elle reste tout de même améliorable…

Pubs FB 3

Description de mon livre format numérique au 30-10-16

 

presentation-eclosia-version-papier-au-30-oct-2016

Description de mon livre format papier au 30-10-16

 

Grâce à Amazon Book Description Generator, un générateur de description spécifique à Amazon (au passage, merci à Marie-Bo pour cette astuce), j’ai pu modifier ma description (alors qu’Amazon ne cessait de me demander de fermer une balise, sans être plus explicite…) et voilà ce que cela donne désormais :

Pubs FB 3

Prévisualisation de ma nouvelle description sur Amazon

NB : vous pouvez visualiser votre nouvelle description avant qu’elle n’apparaisse sur le site d’Amazon, grâce à ce site, HTML Instant, mais attention, il ne passe pas toutes les exigences d’Amazon en terme de codage. Le premier site est le seul qui y arrive.

Edit : moins d’une heure après, la nouvelle présentation est en ligne sur le site d’Amazon… Ce qui m’a permis de voir que j’avais fait une erreur. Bien sûr, maintenant elle me saute aux yeux, mais j’avais vérifié 10 fois et n’avais rien remarqué… Saurez-vous la repérer ? Elle est grave, en plus !!! 🙁

 

Pubs FB 3

Nouvelle présentation d’Eclosia validée moins d’1 heure après avoir fait les modifications

Que pensez-vous de cette nouvelle présentation ?

En tout cas, ce troisième article est désormais terminé, je vous donne donc RV prochainement pour la suite de mes aventures dans la publicité !

Je pense toutefois qu’un article vous présentant ma PAL d’automne sera publié avant le prochain article de la série car c’est désormais décidé, je vais faire courir ma publicité à partir du 23 novembre pour la faire coller à la Saint Andrews ayant lieu le 30… donc rien ne presse, je ne peux pas trop préparer de choses à l’avance.

J’espère que tout ceci vous intéresse toujours. N’hésitez pas à me faire part de vos avis, questions et conseils dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

9 Commentaires sur "Publicités Facebook 3/6 : la réflexion en amont"

Je souhaite suivre ce fil de commentaires
avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
Kohana Kimura
Invité
Kohana Kimura

Vraiment, un grand merci pour cette série d’article, couplée avec tes liens-sources, on apprend beaucoup de choses.

J’avoue ne pas voir la faute faite… Le fait de ne pas avoir indiqué que c’était une promo ? Le fait de ne pas avoir cité les auteurs des commentaires ?

En tout cas, elle rend effectivement très bien, je vais garder cet outil de côté 🙂

Selma Bodwinger
Invité
Selma Bodwinger

Super article ! Intéressant l’outil pour mettre en forme dans Amazon !

Selma Bodwinger
Invité
Selma Bodwinger

Je me pose une question un peu hors sujet par rapport à l’article. Quel est l’intérêt d’avoir une page Booklaunch lorsque l’on a comme toi un blog structuré dans lequel tu pourrais avoir une page dédiée à ton livre ?

Patrick
Invité
Patrick

Octobre? 😉

Philippe Saimbert
Invité
Philippe Saimbert

Merci Nathalie pour ce très intéressant article. Jusqu’à présent, mes publicités Facebook n’ont pas donné de résultats. Mais il y a beaucoup de facteurs que je ne maîtrise pas. Patrick Ferrer avait conseillé d’utiliser la fonction « boost de post ». Maintenant, le gros dilemme est de bien choisir la « landing page ». Page de vente du blog, page Amazon ou autre. Je pense utiliser cette fois la page du post Facebook.

wpDiscuz

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
modal close image
modal header

 

modal header

modal header

Avent 2017 J3

modal header

modal header

Avent 2017 J5

modal header

Avent 2017 J6

modal header

Avent 2017 J7

modal header

Avent 2017 J8

modal header

Avent 2017 J9

modal header

Avent 2017 J10

modal header

Avent 2017 J11

modal header

Avent 2017 J12

modal header

Coucou les gens !

Certains se demandent à quoi ressemblent mon quotidien\ » d autrice, eh bien voici un petit exemple de celui-ci : le traitement de mes mails.
Alors ce que vous voyez là, c\’est une version expurgée des pubs et spams divers, sinon ça ne rentrait pas dans le cadre…

Le NL indique les newsletters auxquelles je me suis abonnée, je pense que le reste est plutôt clair.
Comme vous le voyez, je passe pas mal de temps à répondre au courrier des lecteurs, alors ne m en veuillez pas si parfois je tarde un peu ! 🙂

Vous pouvez cliquer sur l image pour voir l écran en entier.

* NB : impossible de mettre des apostrophes dans ce plug-in, d où les blancs en lieux et place de celles-ci… Et d où les textes dans des images pour arriver à feinter le programme… 😉

Avent 2017 J13