Je suis venue à bout des taxes américaines !

Yes !

Ceux qui me suivent depuis un moment sont au courant que j’ai passé des heures sur ce point épineux. En effet, il faut savoir qu’Amazon et Smashwords, mes deux plates-formes de distribution principales, sont américaines et de ce fait reversent automatiquement une partie de mes bénéfices au fisc américain.

Or, comme je paie des impôts en France, cela revient à une double taxation. Bien sûr, il existe plusieurs façons de remédier à cela… sur le papier.

Dans les faits, je ne vous cache pas que l’expérience a été une source de frustrations sans nom.

 

Première tentative – juillet 2015

En suivant les conseils des auteurs autoédités m’ayant précédée, je me renseigne sur tous les formulaires à remplir et « cale » à la démarche « authentification de mes papiers d’identité », apparemment très pointue pour l’IRS (non, une simple photocopie ne suffit pas, même authentifiée conforme). De guerre lasse, je profite d’un voyage à Paris pour me rendre à l’ambassade américaine et y faire authentifier mon passeport. Je passe deux heures éprouvantes à discuter avec une personne absolument odieuse (d’après ce qu’elle me dit, les informations trouvées sur le site internet de l’ambassade ne sont pas à jour et la section « IRS » de l’ambassade ne souhaite plus assurer ce service) avant de finalement réussir à lui remettre mon dossier. Je quitte les lieux persuadée qu’elle aura mis les documents à la poubelle dès que j’aurai le dos tourné.

Apparemment, j’ai tort puisque deux mois plus tard je reçois une réponse… négative. Pourquoi ? Aucune idée ! La réponse est très vague et on m’invite à recommencer la procédure.

Deuxième tentative en septembre 2015

J’envoie mon passeport (oui, l’original) ainsi que mon dossier passé au peigne fin et la lettre justificative de Smashwords.

Deux mois plus tard, je récupère mon passeport (ouf !) : l’IRS retourne bien nos documents à leurs frais, c’est déjà ça. Par contre, aucune info sur mon dossier. Il me faudra attendre encore 5 jours pour obtenir… une autre lettre de refus. Sans précisions. J’ai alors eu l’idée lumineuse de jeter mon dossier par terre, ce que je vous conseille (non, ça ne débloque pas la situation, mais ça fait du bien).

 

Troisième tentative en avril 2016

Après avoir re-fureté sur le net à la recherche de nouvelles infos, je reprends le questionnaire de CreateSpace… et il semble bien que j’aie enfin trouvé la parade.

Du coup, je vous ai concocté une petite infographie (ma première !!) pour vous expliquer le processus.Les taxes américaines

 

Je vous rajoute cette infographie en pdf (les liens seront cliquables) ainsi que le formulaire fw8ben rempli pour Smashwords pour que vous voyiez le résultat final.

Et voilà, à vous de vous assurer que vous ne payez pas les impôts américains et si c’est le cas, d’y remédier en suivant mon mode d’emploi.

Edit un mois plus tard : ça y est, Smashwords me confirme que je suis bien imposée à 0%. Je vais donc pouvoir récupérer l’argent de mes livres vendus via leur plate-forme car, contrairement à Kindle et CreateSpace, chez eux il est possible de « mettre en pause » les paiements le temps de régulariser sa situation, ce que j’avais fait dès le début. Contente de voir le virement arriver sur mon compte, moi… 😉

confirmation Smashwords tax 0

 

Si cela vous a aidés, merci de me l’indiquer en laissant un commentaire. 😉

À bientôt pour un nouvel article, sur Citara cette fois !

 

 

16 Commentaires sur "Je suis venue à bout des taxes américaines !"

Je souhaite suivre ce fil de commentaires
avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
wpDiscuz