Nice-Fictions 2016 : mon compte-rendu en images 1/2

Me voici de retour de Nice-Fictions, où je me rendais pour la première fois. Comme pour chaque salon, j’y ai vécu de fabuleux instants, que je vais vous décrire dans cet article et dans le prochain.

Mais il y a eu également de looooooooooooongs moments d’attente, car la partie « salon du livre » était un peu en retrait des animations principales. Heureusement que j’avais des voisins adorables avec qui échanger et Fille Aînée que j’avais embarquée avec moi. 😉

Allez, c’est parti pour mon récit de ce très sympathique week-end.

Samedi 23 avril

8h : RV à Cannes avec Jean-Sebastien Guillermou, mon pote pirate. C’est toujours un plaisir de le retrouver et le trajet entre Cannes (où nous étions hébergés tous les deux) et le lieu du salon a été l’occasion de longues discussions animées et drôlissimes, notamment lorsque nous avons évoqué nos voyages respectifs en Asie. Nous avons aussi longuement discuté de ses « Pirates de l’Escroc-griffe », dont je vous recommande chaudement la lecture. Vivement le Tome 3, qui sortira en juin !

 

9h-10h : installation du stand. Les places sont libres et comme je suis la première, je m’installe au milieu de la table réservée aux auteurs indépendants. Difficile de savoir de quel espace on dispose exactement car on ne sait pas à combien nous sommes censés tenir dessus. Au final, l’emplacement sera suffisamment grand pour contenter tout le monde.

20160423_094040

Il est pas beau, mon stand ?

 

C’est amusant, je suis la seule fille de la tablée. À ma droite, deux auteurs plutôt SF, dont Sébastien Tissandier que je retrouve avec grand plaisir. Il avait déjà été mon voisin aux Aventuriales de Ménétrol, mais nous avons encore plus échangé à ce festival-ci et c’était très intéressant. J’ai hâte que son nouveau roman, « Noé », sorte : peut-être que je pourrai me le procurer à mon prochain salon, aux Intergalactiques de Lyon.

À ma gauche, deux adorables auteurs, Paul Blanchot et Guillaume Kosmowski. Avec eux aussi j’ai bien eu l’occasion de papoter (il faut dire qu’il y a eu des temps morts…) et j’ai beaucoup apprécié faire leur connaissance.

 

10h-13h30 : à part les discussions passionnantes avec mes voisins et d’autres auteurs, il ne se passe pas grand-chose, côté dédicaces… La seule vente que je fais est celle d’un marque-page bijou « Kassandra »…

Heureusement, je rencontre des auteurs très chaleureux, notamment Nicolas Pagès, avec qui je découvre que j’ai trois points communs, hormis celui d’être amis sur Facebook :

  1. Il est né à Mazamet, la ville où j’ai effectué ma scolarité dans le secondaire et où je retourne le 22 mai pour la septième édition de leur salon du livre.
  2. Il intervient sur le même forum d’auteurs fantasy que moi, CoCyclics.
  3. Il m’a demandé si par hasard je connaissais un ancien camarade de tennis… qui s’est avéré être mon frère.

Bref, je passe de bons moments même si je ne trouve pas grand monde à qui proposer mes livres. Je pars donc armée de mes marques-pages dans tout le salon et « pitche » mes romans à ceux qui veulent bien m’entendre. Ça marchera, comme vous pourrez le voir par la suite…

 

13h30 : Yes !!! Je rencontre enfin Céline Lacomblez, après deux ans de complicité uniquement virtuelle, notamment sur CoCyclics (eh oui, encore une « grenouille » !) Je vous avais déjà présenté Céline sur l’ancien blog de Citara et suite à mon déménagement, je viens de rapatrier l’article la concernant (j’ai pris du retard concernant la mutation des articles de ce blog-là). Enfin, ce qu’il est important de retenir c’est que Céline est la talentueuse dessinatrice qui va se charger de donner vie aux personnages de Citara… J’ai hâte de vous en dire plus et de dévoiler le premier dessin fait (les abonnés à Nota Bene en auront la primeur dans la prochaine newsletter, le 1er mai). Du coup, nous passons de bons moments à discuter ensemble et nous prenons une photo en mode « partenaires de choc », avant que je ne lui dédicace « Éclosia ».

20160423_133631

Le pacte autour de Citara…

 

13h30-14h45 : Enfin, ça bouge !!! Je fais la connaissance de Betti, une nouvelle arrivée sur le forum CoCylics (non, ce n’est pas une secte !!) et j’ai le plaisir de lui dédicacer « Kassandra et la Grèce des légendes ».

20160423_133351

Avec Betti, du forum CoCyclics

 

Je bavarde aussi avec deux adorables jeunes femmes, des jumelles, très sympathiques. Lorsque je leur demande leur nom, elles me disent se nommer « Adrien et Estelle », ça m’a fait rire et j’ai dit que je les mentionnerai ici car j’ai beaucoup apprécié faire leur connaissance.

Enfin, je fais celle de Dylan, un jeune homme charmant, qui a un recueil de nouvelles en cours. Je lui dédicace « Autoédition : à vous de jouer » et lui souhaite bonne chance dans ses projets.

Et je clos cette heure très fructueuse par une dédicace d' »Éclosia » à Laurence, une dame dont j’ai aimé l’air doux et rêveur. Elle a beaucoup apprécié l’Irlande et rêve de découvrir l’Écosse.

 

14h45-18h30 : il y a un peu de monde et je discute avec pas mal de personnes (deux jeunes femmes, Emma et Isabelle, intéressées par les matchs d’écriture et l’autopublication, un couple de voyageurs, un monsieur souhaitant s’autoéditer…) Mais je ne vends aucun de mes livres pendant ces presque 4 heures. C’est long, et j’ai pensé qu’il était bon que les auteurs s’embarquant pour la première fois dans l’aventure des salons soient prévenus qu’il y a des moments où il faut s’armer de patience… (et ne surtout pas se réfugier dans la consultation de son portable ou taper à l’ordinateur !)

Du coup, c’est moi qui passe commande en demandant une dédicace pour mon fils à mon tout jeune voisin d’en face, Nataniel Marquis, qui a écrit son premier roman à 14 ans, « le sceau des éléments« .

20160423_165159

Avec Nataniel Marquis

 

Enfin, avant le départ de Céline, nous faisons une photo en mode « warriors » des 4 grenouilles de CoCyclics.

Photo piquée à Jean-Sébastien. De gauche à droite, Nicolas Pages, Nathalie Bagadey, Céline Lacomblez, Jean-Sébastien Guillermou

Photo piquée à Jean-Sébastien.
De gauche à droite, Nicolas Pages, Nathalie Bagadey, Céline Lacomblez, Jean-Sébastien Guillermou

 

18h30 : le festival va bientôt fermer ses portes pour la journée mais j’ai le bonheur de faire une nouvelle dédicace, à Servane. Nous avions eu un super échange un peu plus tôt dans l’après-midi et je suis ravie de la voir revenir à mon stand pour me prendre « Éclosia ».

 

Et voilà, une « petite » journée côté ventes (5 livres et 1 marque-page), mais riche en belles rencontres / retrouvailles.

À votre avis, qu’en a-t-il été du lendemain ? Suspense, suspense, je vous donne RV mercredi pour la suite !!

Et je vous rappelle que le challenge « en avril, couvre mon fil » court toujours, pour m’aider à faire le deuil des 3 441 commentaires perdus dans mon déménagement sur WordPress… 😉

3 441 comms sur EB avant déménagement

 

 

16 Commentaires sur "Nice-Fictions 2016 : mon compte-rendu en images 1/2"

Je souhaite suivre ce fil de commentaires
avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 
Trier par :   le plus récent d'abord | le plus ancien d'abord
wpDiscuz