Mon « Livres en live » chez Cultura – 1ère partie

Hier, j’ai passé une journée formidable, comme j’en ai rarement connu.

En voici donc le récit, que j’ai dû couper en deux tellement il était long… Deuxième partie programmée pour demain.

« Livres en live »

Vous le saviez, j’étais donc invitée à l’opération « Livres en live » de Cultura. J’avais déposé chez eux 20 livres (10 « Éclosia ou l’Écosse des légendes » et 10 « Kassandra et la Grèce des légendes« ) et avais posté sur Facebook à quel point cela m’avait fait plaisir alors que, passant moi-même samedi dernier en tant que cliente voir un ami qui dédicaçait ce jour-là, j’avais pu constater la mise en avant de mes livres.

20160319_153351_resized

Mes livres dans les rayons de Cultura au 19/03/16

 

Hier c’était donc à mon tour d’occuper le devant de la scène…

Quelques surprises, certaines meilleures que d’autres

10h : Je me présente à l’entrée du magasin et j’apprends que déjà trois « Éclosia » sont partis les jours précédents. Yes !

Par contre, j’ai une petite déconvenue : alors que j’étais censée dédicacer à l’entrée (donc très visible), je me suis retrouvée un peu en marge (même si la table était très joliment présentée) et peu visible au milieu de la foule de livres derrière moi. Normalement, il n’y a qu’un auteur présent par jour pendant l’opération « Livres en live », or là nous étions deux suite à un problème de planning : un auteur jeunesse et moi-même. Comme mercredi était le jour des enfants, il avait eu la meilleure place, ce que je comprends… mais il n’empêche que là où j’étais positionnée, si je ne m’étais pas levée de ma chaise pour aller à la rencontre des gens, je pense que j’attendrais toujours ces derniers…

Et ç’aurait été dommage, car cette journée a été placée sous un nombre impressionnant de belles rencontres… ♥

 

10h45 : alors que je distribuais mes marques-pages arrive Gérard. Un monsieur adorable, ancien collègue d’anglais, qui m’apprend… qu’il est venu spécialement pour moi, car il m’avait ratée lors de ma séance de dédicaces à Livron !! Je vous laisse imaginer le plaisir que cela fait d’entendre ça !!! ♥ Nous avons longuement discuté (Écosse, métier et voyages, c’était passionnant) puis il est reparti avec son exemplaire d’Éclosia sous le bras.

 

11h15 : rencontre avec une dame, charmante elle aussi. Elle a visité et aimé la Grèce mais c’est finalement l’Écosse qu’elle souhaite découvrir dans mes livres et repart avec « Éclosia » dédicacé. À un moment de notre discussion, on papote sur les échanges de SMS et je lui conseille le fabuleux livre d’Alban Orsini, « Avec maman« , qui m’a autant fait rire qu’il m’a émue (je vous en reparlerai dans ma Newsletter d’avril). Par contre, cette dame sera à l’origine de la seule fausse note de la journée : plus tard, l’équipe de Cultura retrouvera le livre abandonné dans un rayon, avec la pile d’autres livres qu’elle avait sélectionnés… Je reste persuadée qu’elle a eu un souci inopiné car la dame avec qui j’avais discuté ne m’avait pas semblé du style à agir ainsi. J’espère qu’elle retournera chercher son exemplaire dédicacé, que les responsables du rayon livre lui ont mis de côté.

J’en profite pour faire un aparté-conseil aux auteurs en dédicaces : ne dédicacez qu’aux personnes ayant acheté le livre, afin d’éviter ce genre de situation… Si d’autres conseils pratiques vous intéressent, notamment la check-list de ce qu’il faut emmener en séance de dédicaces, je vous rappelle qu’il vous suffit de vous inscrire à l’une de mes newsletters. « Nota Bene » vous donnera toutes les infos sur mon actualité et « À vous de jouer ! » des documents utiles pour vous autoéditer.

 

11h45 : Bindu… Voilà un prénom peu commun et une rencontre qui l’est tout autant ! J’ai a-do-ré cette femme, à la fois sereine et rayonnante. Merci à elle pour sa chaleur, cela a été un vrai plaisir que de faire sa connaissance. Elle a souhaité retrouver l’Écosse qu’elle a déjà connue et je lui ai dédicacé Éclosia avec un grand plaisir… ♥

 

12h : juste avant ma pause-déjeuner, je réalise que je n’ai toujours pas fait de photos, ni de mon stand ni des lecteurs s’étant procuré mon ouvrage !! Je remédie donc en partie à cela en me faisant déjà photographier à ma table de dédicaces.

23-03-2016-120126

Nathalie Bagadey – Cultura – 23/03/16

 

Et voilà pour le récit de la matinée… Ainsi que vous pouvez le constater, à 12h j’avais fait déjà de belles rencontres mais… uniquement vendu des « Éclosia ».

Alors ?

À votre avis, qu’en a-t-il été de l’après-midi ? Est-ce que « Kassandra » a su convaincre à son tour ? Réponse demain, où je vous présenterai notamment Jérôme

 

Enregistrer

Merci d'échanger avec moi en commentant cet article

Soyez le premier à commenter

avatar
wpDiscuz