Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Le bilan annuel de l’auteur – 5 étapes incontournables

 

Bonjour à tous !

C’est l’époque de l’année où les bilans fleurissent de toute part. Je vous avoue que j’aime cet exercice et que je ne m’en suis pas encore lassée.

Peut-être parce que même si 2015 restera toujours pour moi une année entachée de sang, mon bilan d’auteur est un beau bilan, qui m’a redonné le sourire.

Cela dit, je vous avoue que cela faisait plusieurs jours que je tournais autour de la présentation de cet article, ne sachant pas trop par quel bout le prendre. Tellement de choses à vous raconter, tellement d’angles à explorer. J’ai surfé sur le net pour trouver une sorte de méthodologie, un « bilan d’auteur-type ». N’en ayant pas trouvé (bien que celui de Jérémie Lebrunet m’ait beaucoup plu, et pas seulement parce qu’il me mentionne dedans !), je vous en ai concocté un. Libre à vous de vous en inspirer pour ne rien oublier de tous les aspects liés à l’écriture.

Alors, c’est parti !

1) Côté « Écriture »

2015 s’est avéré étonnamment prolifique pour voir que j’ai l’impression de toujours manquer de temps pour écrire.

  • Citara

    objectif 2015 n°1 validé : fin des corrections de mon tome 1 de Citara en mai 2015 et envoi du manuscrit aux éditeurs rencontrés aux Imaginales. J’ai eu un bon retour, mais rien de concrétisé : mon livre est toujours en comité de lecture. Si vous ne savez pas quoi faire de vos voeux pour 2016, c’est cela qu’il faut me souhaiter : qu’il soit publié par une grande enseigne. ♥

  • objectif 2015 n°2 validé : rédaction, correction et publication de « Kassandra et la Grèce des légendes » en septembre 2015. Un long travail régulier sur les périodes de vacances (février, Pâques et surtout cet été) m’a permis de tenir mes délais. Et d’augmenter significativement la taille de mon roman. Peut-être trop d’ailleurs : j’essaierai d’atteindre la taille intermédiaire entre Eclosia et Kassandra pour le prochain, ne serait-ce que pour une question de coût du livre… et de poids lorsque je me déplace avec ma vingtaine d’exemplaires 😉 )
  • objectif 2015 n°3 validé  : rédaction, correction et publication d’ « Autoédition : à vous de jouer ! » en décembre 2015. En parallèle, j’ai animé un « mini-séminaire » qui a eu beaucoup de succès mais qui m’a demandé beaucoup de temps, ce qui a fait que j’ai été épuisée après, d’autant que la sortie correspondait avec une période où mon métier de professeur me réclamait également. Bref, des conditions pas optimales mais une réussite tout de même.
  • préparation du tome 2 de Citara : notes de projet, relectures de mes cahiers pour le tome 1 où j’avais disséminé des infos pour les futurs tomes, début de scènes tapées sur Scrivener… Je suis déjà dans l’histoire et je souris en y repensant. Quel plaisir de débuter 2016 avec mon univers préféré… ♥♥♥

2) Côté Publications

Attention, publier et écrire sont deux activités complètement différentes. C’est encore plus vrai lorsque l’on est édité et que les délais se décomptent parfois en années et qu’il y a un gros décalage entre le temps d’écriture du premier jet et la diffusion du livre…

Grâce à l’autoédition, mes délais sont nettement raccourcis, mais il n’empêche que c’est une activité extrêmement chronophage, qui a requis l’essentiel de mon temps depuis le mois d’août jusqu’à la fin décembre. En tout cas, je suis toujours aussi satisfaite de ce mode de diffusion et ai publié deux ouvrages cette année (j’ai doublé mes projets par rapport à 2014, lol).

  • kassandra

  • objectif 2015 n°4 validé  : « Kassandra et la Grèce des légendes » : sorti en septembre avec une belle soirée de lancement et un guest star parmi les commentateurs, il a beaucoup plu lors des salons et des rencontres que j’ai faites, mais s’est moins vendu sur le net. Mais je participe en ce moment-même à une opération spéciale, « 10 jours en or » et à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 02/01 l’ebook est en promotion à 2,99 €, j’espère que cela boostera un peu ses ventes. 🙂 Il n’a que des commentaires positifs, mais trop peu encore, alors je compte sur vous pour ajouter le vôtre dès que vous aurez fini sa lecture !

Autoédition : à vous de jouer !objectif 2015 n°5 validé : « Autoédition : à vous de jouer ! » : sorti en décembre 2015 avec là encore de très beaux moments partagés avec vous, il est encore trop tôt pour mesurer son impact, mais je pense qu’il peut être extrêmement utile aux auteurs autoédités (et même à ceux qui ne ne le sont pas, car il y a pas mal de conseils réutilisables par tous). Là encore, il manque cruellement de commentaires alors merci de ne pas oublier de laisser votre avis, notamment sur Amazon !

Ce que je n’ai pas réussi à faire en 2015 : la vidéo de présentation du guide. J’y ai pourtant passé du temps dessus et il ne me reste qu’à la finaliser mais la lenteur de mon ordinateur m’a découragée. Peut-être que Noël fera un « after » et que j’aurai un ordinateur neuf dans ma cheminée d’ici quelques temps… Vous serez les premiers prévenus lorsque j’y serai enfin arrivée, en tout cas !

 

 

 

 

3) Côté Diffusion / Promotion

Alors là, j’ai fait plein de trucs ! Et plein que je n’avais même pas anticipés !

  • sur mon stand aux Aventuriales

    objectif 2015 n°6 validé : faire plein de salons. J’ai ainsi été présente au salon du livre de Rives en mars 2015, aux Imaginales en mai, à Poitiers en juin (je réalise avec regret que je n’ai pas fait de compte-rendu de ces deux magnifiques journées), aux Aventuriales en septembre et à la convention Octôgones en octobre. Pour moi, ce sont les meilleurs moments de ma vie d’auteur, en dehors des moments d’écriture. J’aime échanger avec les gens, que ce soit les auteurs, les lecteurs ou les organisateurs. Et j’aime vendre des livres aussi. 😉

 

 

 

 

  • objectif 2015 n°7 validé : j’ai également travaillé sur le relooking de mon blog : plus professionnel, plus à mi-chemin entre le blog et le site, il propose des pages utiles aux professionnels comme aux lecteurs ou aux auteurs : mon agendames kits média (avec notamment un nouveau, sur l’autoédition).
  • objectif 2015 n°8 validé : Hormis en décembre, j’ai également tenu tous mes délais de newsletter : je les ai envoyées systématiquement les 1ers du mois, je suis contente d’avoir tenu la promesse que je m’étais faite. Ceci dit, je m’interroge car cela demande beaucoup de temps à concevoir (contenu, présentation, mise en forme) et beaucoup trop d’entre vous, à mon goût, ne les ouvrent même pas. Cela peut signifier plusieurs choses : vous n’avez aucun intérêt pour celles-ci (et dans ce cas, je préfèrerais que vous vous désabonniez, cela serait moins déprimant… 😉 ), les stats de MailChimp sont faussées (c’est possible mais peu probable), ou vous ne recevez pas mes newsletters, qui arrivent dans vos indésirables. Deux parades à cela : outre vérifier vos spams, ajoutez mon adresse mail à votre carnet d’adresses et/ou listes blanches : nathalie.bagadey chez free.fr (remplacez « chez » par « @ »).

abonnement liste de diffusion autoédition

Ce que je n’ai pas réussi à faire en 2015 : alimenter régulièrement mon blog. Il y a eu trop de périodes « vides » et j’ai notamment raté des articles de comptes-rendus comme le salon du livre de Poitiers, la séance de dédicaces à l’Étincelle et la présentation à la médiathèque de Livron, pourtant moments extrêmement forts pour moi. Je n’ai pas non plus eu le temps de relooker le site de Citara, qui en aurait pourtant bien besoin…

4) Côté Finances et Ventes de livres

J’ai passé beaucoup de temps ces derniers jours à travailler sur mon bilan financier. Il sera envoyé aux abonnés à Nota Bene et à la liste de diffusion sur l’autoédition demain car il y a trop d’informations personnelles pour que je le diffuse sur ce blog.

Sachez tout de même que depuis que je me suis lancée dans l’autoédition, soit septembre 2014, j’ai vendu à moi toute seule 438 exemplaires de mes livres. La majorité sont des « Éclosia », bien sûr, car c’est le livre qui est disponible à la vente depuis plus longtemps d’une part, mais aussi, ainsi que je l’avais anticipé, car il bénéficie de l’impulsion causée par le fait que j’ai désormais d’autres titres disponibles. Sans faire actuellement de promotion ciblée pour « Éclosia », je continue à vendre des exemplaires de ce titre.

mes ventes

Au final, j’ai remboursé absolument toutes mes dépenses (et cela inclut de gros postes comme le stand aux Imaginales, le coût de l’infographie, les frais de logistique lors des salons, les outils de promotion…) et si je ne suis pas exactement bénéficiaire, c’est parce que je n’ai pas, à l’heure où j’écris ces lignes, écoulé tous mes stocks de livre et que je viens d’en sortir deux, dont les ventes ne sont pas encore tout à fait comptabilisées (il y a deux mois d’écart entre les ventes et les paiements par Amazon). Or je devrais non seulement vendre mon stock personnel, mais en plus faire un bénéfice dessus, donc je suis très confiante pour l’année 2016, qui devrait réellement porter ses fruits, maintenant que j’ai 3 livres en vente, et plus (trop) de frais dessus. C’est la raison pour laquelle j’ai finalement décidé de ne pas me rendre aux Imaginales cette année, afin de ne pas à nouveau gréver mon budget. Et puis j’ai l’espoir secret d’y retourner en tant qu’auteur invité, alors on verra en 2017 pour voir si ce rêve-ci a été atteint !

Dernier élément du bilan que je peux vous révéler ici : compte-tenu du nombre de salons que je fais, je vends beaucoup plus au format papier qu’au format numérique. C’est plus intéressant financièrement (la marge sur un livre papier vendu une vingtaine d’euros est forcément plus conséquente que sur un ebook vendu moins de 5 €) et cela comble la fan du livre papier que je suis. Mais il y a des pistes à exploiter concernant le numérique, et je compte bien me pencher dessus en 2016, notamment pour être enfin plus visible dans les classements d’Amazon.

Ce que je n’ai pas atteint en 2015 : je rêvais de passer bénéficiaire de la vente de mes livres. Or, si j’ai tout de même eu des revenus importants, ils sont restés, à 200 € près, en-dessous des dépenses. Peut-être ai-je trop dépensé, notamment en publicités Facebook. Même si les montants étaient faibles, le but n’a pas été atteint et il faut encore que je travaille cet aspect-là. Et je ne suis pas encore entrée dans le fameux « top 100 » des ventes sur Amazon, à mon grand regret.

5) Côté « Formation » et Lectures

J’aime apprendre et lorsque je ne sais pas faire quelque chose, je cherche par tous les moyens à y remédier. Internet est formidable pour cela : j’adore avoir l’information à portée de doigts courant sur le clavier. Rien que pour cela je n’aurais pas aimé vivre à une époque antérieure à la mienne…

Cette année, j’ai donc suivi plusieurs formations, que ce soit en ligne ou via la lecture de livres. Ces derniers ne sont pas tous pédagogiques : je considère que certains livres nous aident à progresser, que ce soit humainement ou sur le plan de l’écriture.

  • objectif 2015 n°9 validé : formation sur Scrivener pour apprendre à mieux utiliser ce logiciel qui m’aide au quotidien. Je ne regrette pas du tout mon investissement, et ai partagé les 10 meilleures astuces avec les abonnés à ma liste de diffusion sur l’autoédition. Dans le même temps, j’ai suivi les formations en ligne sur les publicités Facebook, le « Success Summit » de Chandler Bolt, les listes de diffusion ou les conseils trouvés dans les newsletters de Joel Friedlander, auxquelles je suis abonnée. J’ai beaucoup appris cette année et je suis nettement plus à l’aise dans certains de ces domaines.

formation Scrivener

Ce que je n’ai pas réussi à faire en 2015 : atteindre plus de 100 abonnés à ma liste de diffusion sur l’autoédition. Même si j’ai fait cela en deux mois, c’est en-dessous de ce que j’avais espéré, comme chiffre. D’ailleurs le challenge « trois mois pour 3 000 abonnés » court toujours… 😉

  • J’ai lu beaucoup de livres sur le sujet de l’autoédition et de l’écriture en général (mais la plupart en anglais), notamment le « How to make a living as a writer », dont je devrais pouvoir bientôt faire un résumé pour mes lecteurs intéressés par l’autoédition, car il est passionnant. J’ai lu très récemment le guide que Charlie Bregman a offert lors de ma soirée de lancement : « l’autoédition : pourquoi, comment, pour qui ? » qui est une très bonne façon d’en apprendre un peu plus sur qui sont les auteurs autoédités.
  • objectif 2015 n°10 validé : j’ai beaucoup lu cette année, notamment grâce à ma liseuse que j’emmène partout et que je consulte dès que j’ai quelques minutes d’attente ou que je suis en déplacement. Ma PAL (Pile À Lire) qui était gigantesque a vraiment diminué de beaucoup. J’ai eu de très beaux moments de lecture en 2015 (je pense à la trilogie « Royal Assassin » de Robin Hobb, que j’ai découverte juste avant les Imaginales et aussi à l’excellente série des Pirates de l’Escroc-griffe de celui que je considère désormais comme un ami, Jean-Sébastien Guillermou), mais le coup de  , LE livre de mon année 2015 reste sans conteste « Le septième guerrier-mage« , de Paul Beorn. J’espère que vous accrocherez vous aussi…

couv du 7ème guerrier mage

Et voilà, nous arrivons au terme de ce long bilan pour 2015.

Il me reste à vous remercier tous, du fond du cœur, pour votre intérêt, votre enthousiasme, votre soutien.

Merci, merci, merci pour avoir fait de cette année une aussi belle année en ce qui concerne ma vie d’auteur. Vous avez été géniaux.

♥♥♥

Je reviens très bientôt avec un nouvel article sur mes objectifs pour 2016…
En attendant, je vous souhaite un très bon réveillon. Soyez prudents et à 2016 !!

Article importé de mon ancien blog

 

Enregistrer

Enregistrer

avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Je souhaite suivre ce fil de commentaires