Kassandra et la Grèce des légendes : la couverture

 

Si vous n’êtes pas (encore) abonné à Nota Bene, ma newsletter, vous ne l’aviez pas encore vue en entier.

La voici donc, la couverture conçue par Leslie Xifre pour « Kassandra et la Grèce des légendes… »

Kassandra et la Grèce des légendes : de quoi ça parle ?

Et maintenant que vous l’avez bien admirée, je vais vous en révéler les secrets…

Tout d’abord, il faut savoir que vous avez là la dernière mouture d’une longue série.

En miniature, voici un aperçu de plusieurs des propositions faites par Leslie avant d’arriver à la bonne (il y en avait d’autres, mais je n’ai pas pensé à les sauvegarder dans le fichier).

essais couv Kassandra

Vous remarquerez que certains éléments n’ont pas changé :

1) les coquelicots

J’y tenais absolument.

En effet, sur mes photos de vacances et dans mes souvenirs, cette touche de rouge m’avait vraiment émerveillée par sa beauté et son harmonie. J’aimais le contraste entre la simplicité de la fleur et la recherche des édifices au pied desquels elle poussait.

En outre, cette note rouge fait penser au sang et effectivement, du sang va couler dans mon histoire, qui est plus sombre que pour « Éclosia ou l’Écosse des légendes » (je vous rassure, je n’ai quand même pas basculé dans l’extrême violence non plus…)

2) le bleu de la mer

Mon héroïne est une sirène, comme on l’apprend dès le premier chapitre, et il était donc indispensable qu’il y ait cette référence à la mer. J’ai adoré ce que Leslie avait fait de la mer : on a vraiment l’impression d’être sous l’eau et la luminosité du haut contraste parfaitement avec l’eau plus sombre en bas, annonçant une ambiance mystérieuse, un peu dangereuse…

3) le temple

La Grèce, pour moi, c’est avant tout les temples magnifiques qui s’y dressent. J’aime leur luminosité, leur blancheur éclatante, et j’avais demandé à Leslie que l’image ait un éclat particulier : qu’on y sente la chaude caresse du soleil… Mission accomplie, non ?

Autre précision : j’ai pris cette photo lors de mon voyage en Grèce de 2013, à cap Sounion… là où se termine l’histoire de Kassie et Jonathan. 😉

4) le cercle

Ahh, le cercle…

Il recouvre plusieurs symboles en fait, le premier étant l’œil… L’œil d’Athéna qui veille sur Kassandra et la protège…

Le deuxième est l’anneau : une bague spéciale fera son apparition dans l’histoire… Comme le pendentif dans celle d’Éclosia.

Après, il a « juste » fallu jouer entre l’équilibre des couleurs, de la mise en page, des différentes couches d’images, la position des textes…

Et voilà !

J’admire le talent de Leslie : elle a su se détacher de l’ambiance brumeuse et éthérée de la couverture d’Éclosia et s’adapter à l’ambiance de cette histoire-ci, tout en gardant une certaine unité (la forme du bijou en premier plan, le paysage au fond, la position des textes).

Bref, j’espère que vous l’aimez déjà…

Et vous, comment ça va ?

Article importé de mon ancien blog

 

Soyez le premier à commenter

avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 
  Subscribe  
Je souhaite suivre ce fil de commentaires