En direct des Imaginales – Jour 1 – jeudi 28 mai

 

Note : Cet article sera édité deux fois par jour (dans l’idéal… cela risque d’être compliqué samedi), du 28 au 31 mai, pour vous tenir au courant presque en temps réel. Vous ne recevrez pas de notification pour chaque modification.

Ça y est !!!!!!!!!!!! 🙂

Je suis enfin aux Imaginales et très bien située (entre la Bulle des livres et les Magic Mirrors pour ceux qui connaissent).

En direct des Imaginales

Arriver et voir son nom sur une tente, eh bien, comment vous dire… Ça fait vraiment quelque chose… ♥

Je n’ai pas vraiment beaucoup de temps (j’ai toujours du monde, c’est sympa) ni de connexion internet, mais je voulais déjà vous faire un petit coucou, vous dire que j’étais bien arrivée (trajet de 3h à 9h aaargh quand même, j’ai dû recourir au Red Bull), et remercier Véronique et Léaline pour leur enthousiasme pour l’Écosse : j’espère qu’elles aimeront mon histoire.

En direct des Imaginales

En tout cas, j’ai déjà passé de chouettes moment, avec notamment des rencontres avec Hina Corel, l’auteur de la Course, dont j’ai déjà parlé ici (pas le temps de rechercher le lien) et qui est ma voisine de tente, les retrouvailles avec Ayalys, et également la rencontre avec une « grenouille » de CoCyclics dont je suis fan de l’écriture depuis longtemps, Siècle. ♥♥♥

Allez… j’y retourne !
Bises à tous !

Edit du 29/05 à 6h35

J’étais trop fatiguée hier soir pour vous raconter la suite de cette incroyable journée. Mais la voici aujourd’hui…

Tout d’abord, je rencontre une autre voisine : Sophie G. Winner, dont j’ai adoré le livre ALE 2100. Elle a apporté avec elle un petit joujou fabuleux : un casque de réalité virtuelle et aura beaucoup de monde sur son stand pour le tester, tellement c’est fun (c’est aussi le cadre de son histoire). Lors des pauses, nous parlons et discutons de plein de sujets, et Sophie tiendra plus tard la promesse qu’elle m’a faite, de me coacher pour le speed-dating. Elle sera d’une efficacité redoutable, pointant du doigt tout ce qui ne va pas et m’aidant à améliorer ma prestation. Merci Sophie !

Mais entre-temps je vois débarquer plein de grenouilles, certaines déjà rencontrées (comme mes deux partenaires du match d’écriture) et d’autres pas encore (comme Jean-Sébastien Guillermou, l’auteur des pirates de l’Escroc-griffe que je viens de finir et vous conseille. Je l’ai commenté sur Booknode et mis en liste « or »). Encore une bien belle rencontre où les impressions du net se confirment dans la vraie vie. ♥ La bonne surprise est venue du fait que la femme de Jean-Sébastien, Anne-Lorraine, était elle aussi adorable et nous avons beaucoup papoté lorsque je leur ai dédicacé Éclosia.

« Papoter », c’est vraiment ce que j’ai fait le plus hier, et vous savez combien j’aime ça, j’étais donc dans mon élément… Je salue au passage Laureline pour son enthousiasme, ainsi que Tiphaine,  c’étaient là aussi de belles rencontres.

Mais outre ces moments, il m’est aussi arrivé quelque chose d’assez inouï hier…

Pendant que ma fille gardait mon stand 5 mn, je suis allée, marque-pages en main, à la découverte des autres lieux d’exposition. Au passage, j’avise le journaliste de France 3 qui avait enregistré une présentation un peu plus tôt devant moi, en train d’attendre avec son équipe à l’ombre des arbres. Ni une ni deux, je suis après tout ici pour me faire connaître, je m’approche et lui donne mon marque-page.

Il se retourne et fait « hello ! » avec le « h » bien aspiré, comme il se doit. Je ne peux m’empêcher (déformation professionnelle oblige ») à répondre « oh, very good accent ! ». Et là, je vois son visage s’illuminer :

– Vous… vous parlez anglais ?!

– Euh, oui, je suis professeur d’anglais…

– Mais c’est une sacrée coïncidence, ça ! Nous cherchons une traductrice pour l’interview de Robin Hobb, vous accepteriez de traduire les réponses de mon invitée, cela prendrait 10 minutes maximum ?

* petite pause pour t’expliquer, ami lecteur, que Robin Hobb est LA star du festival. Elle a publié des dizaines de livres et est lue par des millions de lecteurs… Et que j’ai apporté un exemplaire pour le lui faire dédicacer… *

– (moi, après avoir dégluti) Pas de problème. Pas de problème du tout…

Et voilà comment j’ai traduit les super commentaires de Robin Hobb, puis ai pu discuter 5 mn avec elle et son assistante. Elle m’a demandé mon Twitter et m’a dit à quel point elle était intéressée par voir les jeunes s’approprier les livres. Alors je lui ai forcément parlé de la « rap battle » de mes élèves… et elle attend la vidéo avec impatience.

Dingue, non ????

Il a suffi d’un marque-page tendu pour que je devienne (presque) la meilleure amie de Robin Hobb. 😉

J’écris ces lignes le lendemain mais je ressens encore l’exaltation de l’instant.

Je me demande ce qu’aujourd’hui va me réserver… ♥

A bientôt ! (J’essaierai de poster en fin de matinée.)

Edit au 29/05 : lien vers la vidéo (à 2’30), grâce à Acharat, merci merci merci ! Et des photos envoyées par le cameraman, merci Eric ! (bon je suis hideuse dessus, mais au moins c’est un souvenir… :-p )

En direct des Imaginales - Jour 1 - jeudi 28 mai

En direct des Imaginales - Jour 1 - jeudi 28 mai

Article importé de mon ancien blog

 

Merci d'échanger avec moi en commentant cet article

Soyez le premier à commenter

avatar
wpDiscuz