Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Mon aventure dans l’autoédition – 13. premier bilan

Bonjour à tous !

Cela fait quinze jours que j’ai lancé mon livre et je pense qu’on peut déjà tirer un premier bilan… Je sais en effet que beaucoup d’auteurs indépendants attendent celui-ci avec impatience, pour se lancer à leur tour, qui sait ?

Quant aux lecteurs du livre, je pense que je leur dois bien un retour sur les conséquences de leur achat. ♥

Voici donc mes premières impressions (et il n’ya pas de raisons pour que ça ne continue pas dans ce sens)…

Mon aventure dans l'autoédition - 13. premier bilan

Image trouvée ici

1) sur le plan financier

Rappel de mes dépenses :

  • couverture (+ photos + vidéo)
  • marque-pages
  • exemplaires du livres offerts à ceux qui m’ont aidée
  • deux copies « test » du livre (la première m’a parue trop longue, le livre trop mince, j’ai donc changé le format)
  • format de mise en page
  • chèques-cadeaux aux abonnés à la Newsletter
  • achat de 50 exemplaires : pour la vente directe et pour le libraire (qui garde 25 à 30% de commission sur le prix des livres)
  • frais de douane (10€ qui n’étaient pas prévus, car les livres arrivent finalement des USA)

Mes recettes au 8/11/14

  • livres vendus par le libraire et par moi : 44
  • livres papier vendus sur Amazon : 14
  • livres numériques : 7

Bilan : + 116.19 €

Sur le plan financier, on peut dire que c’est un succès. J’ai plus gagné d’argent en quinze jours que lors de mes précédentes éditions (où j’étais, certes, seulement l’un des six auteurs de l’ouvrage, soit 15% de droits d’auteur divisés par 6).

Ceci dit, cela reste à modérer : j’ai déjà réinvesti cet argent pour acheter d’autres livres car je n’en ai plus un seul… Je pense qu’ils se vendront (lors des séances de dédicaces, les salons littéraires, ou mon libraire), mais il n’empêche qu’à l’heure actuelle, j’ai plus d’argent dehors que dedans.

Ceci dit, tous mes frais ont d’ores et déjà été remboursés, ce qui va donc être vendu maintenant ne sera que du bonus.

Pas mal, non ?

2) sur le plan moral

Parce qu’il n’y a pas que l’argent dans la vie… surtout lorsque l’on est auteur…

Inconvénients :

– j’ai été, je l’avoue, très déçue du nombre des ventes Amazon… J’avais envoyé des mailings à plus de 200 contacts en qui je croyais et même si je savais bien que tout le monde n’allait pas se ruer sur mon livre, j’avoue que je ne m’attendais pas à moins de vingt ventes. Je suis donc passée par une phase de doute et de déception,  d’autant que nombreuses étaient les personnes m’assurant avoir acheté le livre… plus que vingt en tout cas…

D’où la question : qui devais-je croire ? Mes amis ou Amazon ? Devais-je remettre en question la probité du site ? Cela a été un moment très désagréable pour moi. J’ai pu, grâce à deux acheteurs, tester la fiabilité d’Amazon, et sur ces deux occurrences, il n’y a pas eu d’erreurs.

J’ai bien réfléchi à ce sujet et ai décidé de ne plus me prendre la tête :

  • il vaut mieux pour moi que ce ne soit pas le site qui soit en cause.
  • je peux tout à fait comprendre qu’on revendique l’achat, pour me faire plaisir.
  • le plus important c’est d’être lue par ceux qui en ont envie, pas de forcer les gens.
  • tout le monde ne partage pas ma passion du livre ni du merveilleux, je ne devais donc pas m’attendre à ce que tout mon carnet d’adresse ait envie de l’acheter.
  • beaucoup de destinataires des mailings ne les ont pas ouverts (problèmes de SPAMS ? méconnaissance de mon nom d’auteur ?)
  • j’aime mes amis et ne souhaite pas m’empoisonner le cœur avec des réflexions comme « il a acheté mon livre ou pas ? »

– un autre inconvénient toutefois, du système Amazon, dû notamment à mon manque d’expérience, c’est que je n’ai pas réalisé à quel point il était important que les ventes aient lieu dans un temps très rapproché. En effet, plus il y a de livres vendus sur une période courte, et plus le livre monte dans les statistiques… et se rapproche du convoité « Top 100 ». Si l’on n’est pas dans le top 100, on ne peut pas espérer bénéficier de la visibilité Amazon : seuls les lecteurs cherchant expressément Éclosia peuvent la trouver, pas les inconnus.

Or, j’espérais bien attirer de nouveaux lecteurs…

Bref, j’aurais dû programmer une date « spéciale » et demander aux fans d’acheter expressément le livre ce jour-là pour espérer « cartonner » sur Amazon… Alors que là avec grosso modo une vente par jour, je suis restée bien en-dessous du Top 100.

J’espère me rattraper sur ce plan-là, grâce notamment à vos critiques (qui me permettent de monter régulièrement dans le classement, merci encore d’avoir pris le temps de le faire !) et à mes offres promotionnelles pour Noël : je vous reparle de cela très bientôt…

– le système de suivi des ventes et/ou classement Amazon est très peu réactif et compliqué à suivre

Imaginez : j’ai besoin de 6 sites internet pour arriver à me faire une idée de tout ça…

  • la boutique Amazon : pour voir mes commentaires et mon classement en un clin d’oeil
  • CreateSpace (la plateforme de fabrication du livre pour Amazon) : pour suivre les ventes, mais pas du tout « en direct », car il y a en général 24h d’écart entre l’achat sur Amazon et l’apparition de la vente sur mon CreateSpace.
  • Plate-forme Auteurs d’Amazon : pour voir un beau graphique (un peu démoralisant dans mon cas) de la « progression » du classement de son livre…
  • kdp : là aussi, un beau graphique mais affichant le nombre d’achats directement, ainsi que les royalties gagnées sur ces ventes. C’est le site le plus clair, mais il ne concerne, bien sûr, que les ventes numériques.
  • novel rank : un site américain, mais qui fonctionne aussi sur Amazon.fr, qui « traque » les ventes de livres presque en temps réel. Maintenant que j’ai enregistré Éclosia en papier et en numérique sur le site, je peux mieux suivre leurs ventes. En effet, Amazon ne me donne qu’un classement de mon livre et CreateSpace ne se réactualise pas assez vite, novel rank est donc complémentaire et bien utile, je trouve.
  • lien partenaire Amazon : lorsque vous achetez un livre en utilisant l’un de mes liens, je touche une toute petite commission d’Amazon en plus. De temps en temps je vais voir où j’en suis, mais c’est loin de constituer une fortune : pour tout vous dire, j’ai actuellement gagné 4,44€ avec ce partenariat…

Les avantages

  •  j’ai la satisfaction d’avoir réussi mon pari : je n’ai pas perdu d’argent dans l’aventure et je tiens mon bébé dans les mains. Rien que pour ça, ça en valait la peine…
  • je ne pensais pas du tout vendre 44 livres « en direct » en moins de quinze jours… Cela m’a touchée que certaines personnes, que je n’avais pas pensé intéressées, se procurent mon livre. Vraiment touchée. ♥
  • les retours sont plutôt élogieux, notamment de personnes qui ne m’avaient jamais lue, ce qui me fait très plaisir.
  • cela m’a motivée pour écrire un deuxième livre du même style, à tel point que je me suis inscrite au NaNoWriMo (promis, je vous en parle plus en détail dans la semaine, mais sachez déjà que vous pouvez suivre mes avancées au quotidien en regardant le compteur de mots que j’ai épinglé en haut à gauche sur mon site… J’ai actuellement dépassé les 13 000 mots : « Kassandra et la Grèce des légendes » avance bien, j’adore certaines scènes que j’ai écrites, il me tarde de vous en dire plus… ♥)
  • mais surtout, surtout… J’ai vécu une journée inoubliable, ce samedi 25 octobre 2014, jour du lancement du livre et de ma première séance de dédicaces à la maison de la presse de Livron… Je ne pourrai jamais oublier le sentiment de bonheur pur que j’ai ressenti ce jour-là, entre les appels, les mails, les réactions sur Facebook, et surtout les rencontres avec les visiteurs, certains inconnus, d’autres des amis ayant répondu présents pour l’occasion, la municipalité venue en nombre me soutenir, mes élèves… tout cela partagé avec ma complice, Leslie… Un grand, un beau, un exceptionnel moment que je garde gravé dans mon cœur. ♥♥♥♥♥

Bilan : beaucoup d’émotions vécues en quelques jours et un grand bonheur de voir que la majorité des personnes qui comptent pour moi me soutiennent et apprécient ce que je fais.

C’est énorme, j’ai beaucoup de chance.

Alors, à nouveau, un immense MERCI à vous tous, amis lecteurs, d’avoir répondu présents à mon invitation.

Vous l’aurez donc compris : j’encourage tous les auteurs indépendants qui hésitent encore à se lancer et à tenter l’expérience. Pas forcément sur l’œuvre de leur vie, mais sur un texte qu’ils aiment et voudraient proposer à la lecture mais qui n’aurait toujours pas trouvé d’éditeur.

Dès que le Nano sera fini, je me lance dans la publication d’un livre numérique qui sera GRATUIT et qui retracera plus en détail que mes articles n’ont pu le faire toutes les étapes de l’autoédition.

D’ici là, n’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires !

À propos de questions, d’ailleurs, j’en ai une pour vous : vous attendiez vous aux chiffres que j’ai donnés ici ? Les bons comme les moins bons ?

Dernier article de la série « autoédition » : remerciements

Bilan à six mois

[Article importé de mon ancien blog]

Enregistrer

avatar
Fichiers Photos et Images
 
 
Fichiers Audio et Vidéo
 
 
Autres types de fichiers
 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Je souhaite suivre ce fil de commentaires